Le pouvoir de la parole en poésie -Le langage et le rapport des mots et des choses-Stéphane Mallarmé, "Sonnet en X" EAF 2020

Les Choses, quelles sont-elles? Comment sont-elles nommées? Les mots et les idées. la poésie, une réflexion miroir-Interaction HLP, "pouvoirs de la parole", bac 2020

Mallarme nadar

 
 
Francis ponge 1
Le pouvoir de la parole en poésie -Le langage et le rapport des mots et des choses. Le poème récipient. Ponge, l'assiette, EAF 2020 new

Le pouvoir de la parole en poésie -Le langage et le rapport des mots et des choses. Le poème récipient. Ponge, l'assiette, EAF 2020-Une tentative de définition et de description. Les mots font obstacle. La poésie permet de reconfigurer le monde -Du parti pris des choses au parti pris poétique et philosophique

Villon
Le pouvoir de la parole en poésie - Rapport des mots aux choses. Les poèmes sont tels les objets, des récipients. Villon,Testament, Poèmes CXIV et CXV new

Pouvoir de la parole en poésie - Rapport des mots aux choses.Les poèmes récipients. Villon,Testament, Poèmes CXIV et CXV-statut particulier aux objets poétiques. Le poème, récipient d'une réflexion sur le langage. L'ekphrasis d'un objet d'art, le vase Hérédia- EAF, interaction HLP "pouvoirs de la parole" bac 2020

Mallarme nadar
Le pouvoir de la parole en poésie -Le langage et le rapport des mots et des choses-Stéphane Mallarmé, "Sonnet en X" EAF 2020 new

Le pouvoir de la parole en poésie -Le langage et le rapport des mots et des choses-Mallarmé, "Sonnet en X" EAF 2020-Les Choses, quelles sont-elles? Comment sont-elles nommées? Les mots et les idées. langage en rapport avec les choses pour dire le rien-réflexion miroir-Interaction HLP, "pouvoirs de la parole",bac 2020

 

Platon

Les pouvoirs de la parole HLP 2020

Présentation de la spécialité : Humanités, Littérature, Philosophie Autour des nouveaux programmes de HLP 2020 Semestre 1 de première : Les pouvoirs de la parole (De l’Antiquité à l’Âge classique) L’art de la parole / L’autorité de la parole / Les séductions de la parole

Quelles sont les fonctions des objets/ choses?

Stéphane Mallarmé, “ses purs ongles très haut…”, poésies, 1899

Version définitive du "Sonnet allégorique de lui-même" devenu "Sonnet en X"

Ses purs ongles très haut dédiant leur onyx,
L'Angoisse, ce minuit, soutient, lampadophore,
Maint rêve vespéral brûlé par le Phénix
Que ne recueille pas de cinéraire amphore

Sur les crédences, au salon vide: nul ptyx
Aboli bibelot d'inanité sonore,
(Car le Maître est allé puiser des pleurs au Styx
Avec ce seul objet dont le Néant s'honore.)

Mais proche la croisée au nord vacante, un or
Agonise selon peut-être le décor
Des licornes ruant du feu contre une nixe,

Elle, défunte nue en le miroir, encor

Que, dans l'oubli fermé par le cadre, se fixe

De scintillations sitôt le septuor.

Termes à définir

«Onyx», «lampadophore», «maint», «vespéral», «Phénix», «cinéraire», «amphore», «crédences», «ptyx», «Styx», «nixe», «septuor «

 

Questionnaire sur la biographie de Mallarmé et le symbolisme

 

Quelles sont les dates de Mallarmé?

1842 à Paris. Il est mort en 1898

Qui était Mallarmé?

C'est un poète français, enseignant, traducteur et critique.

Quand devient-il célèbre?

Il devient célèbre lorsque Verlaine parle de lui dans les Poètes Maudits en 1884, puis Huysmans dans A Rebours à la même date.

Quel auteur le passionne?

Il est passionné par Edgar Poe dont il traduit les poèmes dès 1888

De quel mouvement littéraire est-il l'inspirateur?

Il est l'inspirateur du symbolisme

A quel mouvement le symbolisme s'oppose t'-il?

Ce mouvement s'oppose au naturalisme qui est centré sur la description du réel

Quelles sont les œuvres de Mallarmé?

Il est l'auteur d'un recueil de poèmes intitulé Poésies en 1887

Il a traduit les poèmes d'Edgar Poe 1888

Il a écrit des poèmes pour des revues comme Hommages et Tombeaux, Un coup de dés, L'aprés-midi d'un faune.

 

Le symbolisme

L'étymologie

Quels sont les origines du mot symbolisme?

Le mot symbolisme est formé à partir du terme symbole qui vient du latin symbolum, «symbole de foi», signe de reconnaissance, du grec symbolon, «objet coupé en deux constituant un signe de reconnaissance quand les porteurs pouvaient assembler les deux morceaux.

Définition du Petit Robert.

Qu'est-ce qu'un symbole en littérature?

Un symbole est le fait d'associer une image concrète à une abstraction. C'est la transposition d'une idée en une image.

Quelles sont les caractéristiques du symbolisme?

Le mouvement symboliste tente de restituer la réalité à l'aide de symboles et de s'élever à une réalité supérieure, un au-delà du réel. Les symbolistes veulent dépasser la réalité, la représentation réaliste tentant de mettre fin au naturalisme. Il est issu du Parnasse et est représenté par Baudelaire, Verlaine, Mallarmé. Baudelaire par ses correspondances met en relation deux mondes, le visible et l'invisible, il s'élève au delà du sensible vers ce que Platon appellerait l'intelligible, c'est en tant que poète et à l'aide des symboles qu'il parvient à déchiffrer l'indicible, l'ineffable, l'inaccessible, les mystères de ce monde qui nous échappent car nous n'en voyons que les reflets sans nous élever de la compréhension réaliste, naturaliste. C'est à un déchiffrement du monde et de ses mystères que se consacrent les symbolistes.

Comment se traduit le langage poétique symbolique?

En vers libres c'est-à-dire, des vers qui ne riment pas et qui n'ont pas de rythmique fixe, nombre inégal de syllabes. Ex Laforgue ou encore Blaise Cendrars avec la Prose du Transsibérien et de la petite Jehanne de France.

Quels sont les thèmes symboliques?

Le rêve, le mystère, les paysages évocateurs de l'état d'esprit du poète, le crépuscule....

Citez une œuvre symbolique appartenant au genre théâtral

Paul Claudel, Tête d'or

En musique, nous pouvons citer Ravel ou encore Debussy

 

Citations de Mallarmé

«Un poème est un mystère dont le lecteur doit chercher la clef».

«La chair est triste hélas, et j'ai lu tous les livres»

«Le monde est fait pour aboutir à un beau livre».

 

 

Mallarmé découvre que les mots éloignent des choses

Au XIXème siècle, les poètes romantiques se considèrent comme des prophètes: ils sont chargés de transcrire la parole de Dieu et de la transmettre aux hommes.

Stéphane Mallarmé (1842-1898) est un professeur d’anglais qui, à ses heures perdues, écrit de la poésie: au cours d’une crise existentielle (1865-1870), il découvre qu’il ne peut que se confronter au néant en « [creusant] le vers»

Il publie ses poèmes dans divers supports et rassemble ses écrits théoriques dans divagation en 1897, cette année-là, il fait paraître son dernier poème, Un coup de dés jamais n’abolira le hasard. On sait que pendant vingt ans, il a travaillé sur un sonnet, auquel on a donné le surnom de «sonnet en –yx», qui a été publié de façon posthume.

Du récipient au poème avec Mallarmé

Certains poètes prêtent une attention particulière à l'objet parce qu'il leur permet de développer une réflexion sur la poésie et sur le langage en général. Quel est le rapport entre les mots et les choses? En décrivant un objet Heredia cherche à faire du poème une pièce précieuse avec Le vase, Mallarmé découvre que les mots éloignent des choses. Ponge fera de l'objet l'enjeu majeur de sa poésie qui tourne à l'objeu procurant l'objoie du poète et du lecteur. Les écuelles, vases, ptyx, assiettes, cruches que l'on retrouve dans ces poèmes font ainsi du poème le récipient d'une réflexion féconde sur le langage et sur le rapport entre le mot et la chose.

Problématique

-quelles sont les fonctions des objets/ choses?

Plan possible d'étude du sonnet

I – Les Choses, quelles sont-elles? Comment sont-elles nommées?

L'expérience du langage pour dire le rien.

Rite crépusculaire

Un rituel magique

II – Les mots et les idées

La crise du sujet, du lyrisme et la crise intellectuelle

III - Poésie= Réflexion (miroir) ->Choses=miroirs

Comment le renouveau se traduit-il?

Un nouvel idéal poétique

ce sonnet fait l'expérience du langage en rapport avec les choses décrites pour dire le rien

I. Quelles sont les choses? Comment sont-elles nommées? L'expérience du langage pour dire le «rien»

Quelles sont les choses évoquées dans le sonnet? Relevez les

Le décor: un «salon vide»

Les choses sont = «bibelot» (v. 6 ), «miroir» (v.12), «lampadophores» (v.2),«crédences» (v.5), «amphore»(v.4), «croisée» fenêtre(v.9), «ptyx» (v.5), => souvent précédés de prépositions de lieu («sur», (v. 5 ), «au» (v.5 et (v.7), «proche» (v,9), «en» (v.12), «dans»(v.13).)

La décoration l'emporte t'-elle sur l'utile? Dans quel but?

Le salon= salle de réception, intérieure bourgeois-> la décoration l’emporte sur l’utile («décors» (v.10), «cadre» (v.13), «bibelot» (v, 6), «onyx» (v.1) et «s’honore» (v.8), «crédences» (v.5) =apparat, ornementation pour rendre l’intérieur noble

Quelles sont les présences inconsistantes, à peine perceptibles du salon?

Ce salon est marqué par des présences inconsistantes, faibles: le maître est parti (v.7) «l’angoisse» (v.2) n’élève que ses ongles (onyx= ongle en grec) la nixe est «défunte» (v.12), «un or agonise» (v. 9), le phénix est carbonisé comme la nixe

Comment l'expérience du néant se traduit-elle? Relevez les termes évocateurs de celle-ci

Le vide= champ lexical de l’inexistence («abolit»(v.6), «inanité»(v.6), «vide»(.5), «vacante»(v.9), «néant»(v.8), «oubli»(v.13))

Montrez que le langage ne sert qu'à rien dire

La négation: le langage ne sert qu’à dire le rien: la négation est la seule création que permet le poème (paradoxe): tournures négatives (nul, ne recueille pas, Néant)

Quelles sont les expressions évocatrices de la mort?

La mort: Angoisse (étymologie: perception ou peur de la mort) cinéraire (des cendres) défunte (=la mort) Agonise (est en train de mourir) Styx (=fleuve des Enfers

Comment le rite crépusculaire se traduit-il dans le sonnet?

Ambiance nocturne: la nuit envahit progressivement le salon vide: «Styx» est le nom d’une déesse du fleuve, fille de nix (nuit) et d’Erebe (les ténèbres), champ lexical de la nuit, du soir: « minuit», «vespéral», «angoisse» ( métaphore du coucher de soleil)

Montrez que le poète donne à son sonnet la forme d'un rituel magique

Les étoiles: elles s’allument dans la glace (les 7 Etoiles de la grande ourse, cadre, scintillation, septuor); elles servent de guide («au nord» -> étoile polaire), de boussole; le ciel, vide, scintille d’étoiles; il est constellée (Stella< étoile) de mots rares, trésors de la langue. Mots= Etoiles.

Un rite, un rituel magique: le poète a voulu que son sonnet prenne l’aspect d’une formule magique.

Relevez le vocabulaire religieux

Vocabulaire religieux: «dédiant», «crédences»=> mais l’élévation s’arrête aux ongles, et le recueillement n’a pas lieu»

II – Les mots et les idées

La description d'une crise du sujet, du lyrisme et de l'expression des sentiments

Crise du sujet

Relevez les idées, figures de style et vocabulaire de l'angoisse

-L’Angoisse: elle occupe tout le 1er quatrain. Personnification (‘ongles’) et sujet de la 1ère phrase. Cette Angoisse s’éclaire dans la chambre mentale confrontée au Néant («lampadophore») -> Mallarmé veut fixer/ conserver l’Angoisse de celui qui est confronté au Néant.

Ne pas y échapper. Allégorie: L’Angoisse doit être une condition pour créer. Partage du drame cosmique qu’on a tous vécu (le drame du coucher du soleil).

-Les larmes: le deuil est présent dans toutes les strophes: «cinéraire amphore», «puiser des pleurs», «agonise», «défunte»/ «oubli»-> Poème marqué par l’élégie, l’expression de la plainte. Deuil de la poésie qui a eu cours jusque-là?

-Le spleen= Le Maître, chez Mallarmé, c’est le poète. Aux v.7 et 8, il est en plein deuil, en pleine crise -> absent, il s’approche des Enfers. Comme s’il ne pouvait même plus compter sur le lyrisme pour exprimer son malheur (il fait un geste, il ne parle pas). Plutôt que d’écrire ses malheurs, il part.

Relevez les termes qui expriment la crise de l'idéal

-La mort du rêve (v.3)=Comment attendre un nouvel idéal poétique? La nymphe est carbonisée, le Phénix aussi.

-La mort des croyances: Les crédences (credo, je crois en latin) sont vides, désertées.

-Le seul refuge: le récipient («le ptyx»?) ->le langage. Le sacré est l’idéal se sont repliés dans le langage.

Choses= miroirs

En quoi ce sonnet est-il l'expression d'une crise intellectuelle?

-Claustration, enfermement: lutte pour sortir de ce salon -> tout le poème est un agôn (en grec: ‘une lutte’, ‘un combat’ -> <agonie, v.8)

Combat intérieur donc représenté par un réseau d’oppositions (jour/nuit, absence/présence, or/yx, licorne/nixe).

Montrez que la crise intellectuelle se reflète par l'allégorie entre le combat de la licorne et de la nymphe

-D’ailleurs, ce combat est matérialisé par la scène mythologique sculptée sur cadre du miroir: v.11-> Ce combat entre la licorne et la nymphe est l’allégorie de la crise intérieure que traverse Mallarmé quand il commence à écrire ce poème

-Dédoublement: Au cours de cette crise, Mallarmé a fini par ‘penser sa pensée’, se réfléchir de façon infinie, ce qui l’a conduit aux limites de la folie. Le langage n’a pas d’autre sens que d’être du langage. D’où l’Angoisse: comment écrire des poèmes? Il trouve le Néant, pas l’Être… Mallarmé a fixé dans ce poème ce moment de crise, de lutte intérieure, de remise en cause de la poésie (coucher de soleil de la poésie). Et il raconte aussi sa Renaissance (comme le Phénix)

III. Poésie= Réflexion (miroir) ->Choses=miroirs

Comment le renouveau se traduit-il?

-Métatextalité : objets sont ceux de l’écriture= l’amphore= l’encre

Les ongles= les doigts qui tiennent la plume

La cadre= la page blanche

L'inspiration fait-elle défaut? Peut-on parler d'impuissance poétique?

Mais ces objets font défaut-> inspiration tarie ?

Angoisse, Maître parti, vase vide-> impuissance poétique ?

Montrez que le désir de renouveau s'accompagne de révolte contre l'impuissance

Le poète a besoin de croire à nouveau

«Mais»v.9 -> Un retournement soudain se produit -> Il y a lutte, il y a ruade comme une révolte contre l’impuissance, l’or brille, le décor s’anime, le feu devient créateur et non plus destructeur.

-Comme il y a frottement pour faire du feu, il y a une rencontre-> la défunte nue devient la Grande Ourse-> tandis qu’elle disparaît dans la nuit («l’oubli»), quelque chose «se fixe»(v.13) sur le miroir, quelque chose est passé de la fenêtre au miroir: la constellation de la Grande Ourse. Donc il y a une possibilité de croire à un renouveau.

La réflexion/ réfraction

Expliquez le poème est un coup de dés qui relance la poésie.

-Le poème repose sur un équilibre (7+7) trouvé après beaucoup d’hésitation (il hésitait entre 12 (« minuit » +alexandrins) et 7 entre 1 (« seul objet ») et 0 (« nul ptyx ») : Il trouve finalement les les 7 paires de rimes ( ‘or’/ ‘yx’) pour redoubler le 4+3 des quatrains et des tercets [Stéphane Mallarmé signait parfois Step Mallarmé].

-Ce poème est un coup de dés qui relance la poésie (comme son dernier poème, intitulé ‘Un coup de dés jamais n’abolira le hasard’)

-> le dé est présent dans ‘dédiant’, ‘décor’, ‘défunte’

-> Le cornet, c’est la corne de la ‘licorne’, ou de l’onyx (antilope)

-> le dé roule jusqu’à ‘cadre’ 4, ‘scintillations’ 5, ‘sitôt’ 6, ‘septuor’ 7

Le poème se déplie grâce à la lecture (Mallarmé a écrit des vers sur des éventails, on a réfléchit à la mise en page de son dernier poème).

Le lecteur est celui qui déplie/ déploie le poème en insistant sur les réfractions: ‘ongles’ -> ‘onyx’

Rimes masculines des quatrains –‘yx’ -> rimes féminines des tercets (-‘ixe’)

Fenêtre-> miroir

Ses purs ongles -> Septuor

Diérèse du v.1 -> diérèse du v.14

Soleil -> Etoiles

Cela correspond t'-il à un nouvel idéal poétique?

-‘Rien n’aura eu lieu que le lieu sauf peut-être une constellation’ écrit Mallarmé dans son dernier poème. Ici, c’est vrai: la constellation est bien ce qui éclaire la fin du poème, qui était dominé au début pas l’Angoisse. Les mots doivent allumer des petits feux, des éclats de lumière, selon ce qu’écrit Mallarmé à un de ses amis à propos de ce sonnet:

->lueur de la raison qui illumine la nuit du doute

->étoiles qui brillent dans la nuit de l’oubli

->les mots sur la page blanche à l’encre noire

-La poésie doit être ‘de la musique avant toute chose’ dit Verlaine, l’ami de Mallarmé-> Ici, le poème finit sur le septuor

Mais déjà au v.6: Le B du Blanc (3x) et le N du Noir (3x)

Aboli bibelot d’inanité sonore’

-La pureté du début (2e mot) s’incarne finalement dans l’avant-dernier non comme ‘scintillations’

Le sonnet= contenant de la pureté, de la poésie retrouve un sens et s'éclaire par cet idéal poétique.

Conclusion

Ainsi ce sonnet fait l'expérience du langage en rapport avec les choses décrites pour dire le rien, puis, Mallarmé nous évoque à trois niveaux la crise du sujet, du lyrisme et intellectuelle pour finalement nous proposer un renouveau qui se traduit dans un nouvel idéal poétique.

Ouverture du sonnet

Le sonnet de Mallarmé ne traduit pas la relation de l'intériorité à l'extériorité comme chez Baudelaire dans «Les Fenêtres». Le monde réel est présent derrière les fenêtres du poète, mais ce n'est pas le cas chez Mallarmé dont le sonnet est le reflet d'un univers poétique fermé sur lui-même et rongé par la crainte et l'angoisse de ne pas aboutir à son œuvre.


 

 

Heredia

Le pouvoir de la parole poétique, EAF 2020 - Interaction HLP 

Le pouvoir de la parole poétique, EAF 2020 - Interaction HLP-Description de l'objet en poésie. Le poème récipient. Le rapport des mots et choses-Le Vase,Hérédia. Un vase antique, un vase rituel. Villon Testament, Poèmes CXIV et CXV- Mallarmé, "Sonnet en X"-Francis Ponge, « L’Assiette »

 

Platon
L’enseignement de spécialité d’humanités, littérature et philosophie -Les pouvoirs de la parole, programme HLP, classe de 1ère voie générale

Première, semestre 1 pour les classes de 1ère. Bac général Les pouvoirs de la parole de l’Antiquité à l’Âge classique-L’art de la parole-L’autorité de la parole-Les séductions de la parole- Classe de 1ère, voie générale

A l ouest rien de nouveau
HLP " MILESTON, A l’ouest rien de nouveau le discours de Kantorek-Déterminer la portée d'un discours Martin Luther King I have a dream

HLP " MILESTON, A l’ouest rien de nouveau le discours de Kantorek-Déterminer la portée d'un discours Martin Luther King I have a dream- Autour des nouveaux programmes de HLP 2020 Semestre 1 de 1ère- Les pouvoirs de la parole (De l’Antiquité à l’Âge classique) L’art de la parole En quoi la parole est-elle un pouvoir?

Victor hugo jpe
HLP 2020-Réfutation, HUGO Dernier jour d'un condamné, réflexions sur la guillotine Camus- Se concilier l’auditoire Voltaire Dictionnaire philosophique

programmes HLP 2020 1ère pouvoirs de la parole Réfutation l’art de confisquer la parole-HUGO Préface du Dernier jour d’un condamné - Camus Réflexions sur la guillotine.- Se concilier l’auditoire, Exorde captatio benevolentiae Voltaire Dictionnaire philosophique portatif-Cicéron Orator, XXXVII-XXXVIII - XXXVI

Platon
Autorité,séductions de la parole = HLP 2020. La Fontaine"Le Corbeau et le renard" et le Gorgias de Platon. Le Phèdre, bien penser pour bien parler

l’art de bien dire pour arriver à ses fins- Humanités, littérature, philosophie, nouveau programme bac. HLP 2020 Semestre 1 1ère : pouvoirs de la parole-LE CORBEAU ET LE RENARD-persuasion, la flatterie. Arguments, mensonges, sophistique- La rhétorique, le Gorgias- le Phèdre  -  Faut-il bien penser pour bien parler

Platon cratyle
HLP 2020 - la parole performative, le rapport de la parole à l’être. Platon, le Cratyle et le Sophiste. Justesse des mots, définition du logos

HLP 2020 - la parole performative, le rapport de la parole à l’être. Platon, le Cratyle et le Sophiste. Justesse des mots, définition du logos-Humanités, littérature, philosophie, nouveau programme bac 2020 Semestre 1 de 1ère : Les pouvoirs de la parole

Platon
HLP 2020. Le logos et cité. L'homme un animal politique? cité/Logos La Politique, Aristote- La parole en démocratie- Rhétorique/ logos Gorgias Platon.

L'homme un animal politique?cité/Logos La Politique Aristote- La parole en démocratie- Rhétorique/ logos Gorgias.HLP, bac 2020 de 1ère : pouvoirs de la parole-Platon le mythe de Prométhée le Protagoras -Manipulation de la parole. Le savoir-faire-rhétorique, la parole démagoqique et démocratie Gorgias-

Platon
HLP 2020. De l'écrit, parole figée à la parole vivante des dialogues platoniciens. L'enseignement oral.La parole déviante. Aristophane, les Nuées

HLP 2020. Humanités, littérature, philosophie-De l'écrit, parole figée à la parole vivante des dialogues platoniciens. La parole écrite. Référence, Phèdre, Platon-L'enseignement oral.La parole déviante. Aristophane, les Nuées-La parole sophistique contre la parole philosophique

Saussure
Le langage est-il une spécificité humaine ?La dimension éthique du langage -construction du sujet - Parole et conscience de soi - Langage et politique

Humanités, littérature, philosophie - Nouveau programme 2020-Le langage - Ferdinand de Saussure -Les animaux parlent-ils?Le langage est-il une spécificité humaine? dimension éthique du langage-construction du sujet-Parole et conscience de soi -Langage et politique-Compléments : Langage, société et humanité

Bouclier d achille
HLP 2020-La mimèsis comme pouvoir de la parole-Aristote, Platon-De l'agréable à l 'horreur.Une ekphrasis : le bouclier d’Achille

La mimèsis, pouvoir de la parole-Aristote, Platon-De l'agréable à l 'horreur.Une ekphrasis : le bouclier d’Achille- Le Vase, Hérédia. PHILOSOPHIE La finalité visée par la tragédie- relation divine menacée par l’hybris du héros-Humanités, littérature, philosophie bac 2020 Semestre 1 1ère : Les pouvoirs de la parole

Ciceron
La rhétorique dans l'antiquité Grecque, Latine Aristote, Cicéron. Ouverture les mots mentent-ils? La terre est bleue comme une orange Eluard

Humanités Lettres Philosophie Les pouvoirs de la parole-La rhétorique dans l'antiquité Grecque, Latine Aristote, Cicéron. Ouverture les mots mentent-ils? La terre est bleue comme une orange Eluard-La langue comme dévoilement et ouverture à ce qui est Martin Heidegger, « L'Origine de l'oeuvre d'art" le rôle du poème?

Apollinaire

Apollinaire au bac de l'EAF 2020 6

Comment travailler la poésie d'Apollinaire pour l'écrit et l'oral de l'épreuve anticipée de français.Apollinaire, "Alcools"parcours Modernité poétique  EAF 2020

Ronsard

Les questions de corpus corrigées, séquence poésie 8

Préparer et réviser la séquence poésie pour l'épreuve anticipée de français. Commentaires littéraires, questions de corpus, corpus corrigés, exposés, cours, contrôles de lecture... Entraînez-vous pour le jour J.

Victor hugo jpe

Victor Hugo à l'EAF 2020 : les Contemplations, livres I à IV 2

Objet d'étude : La poésie du XIXe siècle au XXIe siècle Victor Hugo, Les Contemplations livres I à IV parcours : Les Mémoires d'une âme. Bac de français, l'écrit et l'oral. Programme 2020 - le romantisme et la contribution de Victor Hugo à l’écriture poétique de son temps - exprimer la douleur, rappeler le souvenir

Victor hugo

Dissertations, objet d'étude la poésie, programme EAF 2020 1

Dissertations, Programme bac de français 2020 Objet d'étude : La poésie du XIXe siècle au XXIe siècle Hugo, "Les Contemplations", livres I à IV / parcours : Les Mémoires d'une âme. Baudelaire, Les Fleurs du Mal parcours : Alchimie poétique : la boue et l'or. Apollinaire, "Alcools" / parcours : Modernité poétique 

Baudelaire

Les fleurs du mal de Charles Baudelaire PARCOURS - alchimie poétique la boue et l’or 0

Bac général et technologique  Programme bac de français 2020 La poésie du XIXe siècle au XXIe siècle Charles Baudelaire, "Les Fleurs du Mal" / parcours : Alchimie poétique : la boue et l'or. contextualiser / problématiser"La boue et l’or" - Spleen et Idéal-Tableaux parisiens -Le Vin -Fleurs du Mal -Révolte -La Mort

Heredia

Le pouvoir de la parole poétique, EAF 2020 - Interaction HLP 3

Le pouvoir de la parole poétique, EAF 2020 - Interaction HLP-Description de l'objet en poésie. Le poème récipient. Le rapport des mots et choses-Le Vase,Hérédia. Un vase antique, un vase rituel. Villon Testament, Poèmes CXIV et CXV- Mallarmé, "Sonnet en X"-Francis Ponge, « L’Assiette »

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 16/11/2019