Les annales du bac de français, spécial Maghreb et Moyen-Orient, bac 2019 séries ES, S- Le personnage de roman, du XVIIe siècle à nos jours.

Bac

 

 
 

Question  Qu'est-ce qui anime ces jeunes gens au seuil de leur nouvelle vie dans les cinq documents du corpus ?

Corrigés du bac de français 2019

Sujets Maghreb, Moyen-Orient, session juin, séries ES, S 

 

 

 

 

Objet d'étude :


Le personnage de roman, du XVIIe siècle à nos jours.

A) Stendhal, Le Rouge et le Noir, 1830.
B) André Gide, Les Faux Monnayeurs, 1925.
C) Maylis de Kerangal, Dans les rapides, 2007.
D) Laetitia Colombani, La Tresse, 2017.
E) Photographique du film "Quatre garçons dans le vent" de Richard Lester, 1964.

Question 
Qu'est-ce qui anime ces jeunes gens au seuil de leur nouvelle vie dans les cinq documents du corpus ?

Commentaire de texte :
L'extrait de Maylis de Kerangal (texte C).

Dissertation :
Un personnage de roman doit-il toujours être enthousiaste et lumineux pour plaire au lecteur ?

Ecriture d'invention :
Comme les jeunes gens du corpus, vous êtes à un moment de votre existence où la vie vous apparaît pleine de possibles. Tout en précisant le contexte dans lequel vous vous trouvez, vous écrirez votre monologue intérieur dans lequel vous ferez part de l'élan, des pensées, des sentiments, des sensations et des rêves qui vous animent.

Lecture du sujet intégral en PDF 

S es francais premiere 2019 moyen orient sujet officielS es francais premiere 2019 moyen orient sujet officiel (2.45 Mo)


 

 

 

Correction de la question de corpus = Qu'est-ce qui anime ces jeunes gens au seuil de leur nouvelle vie dans les cinq documents du corpus?

Ce corpus composé de cinq documents, Le Rouge et le Noir de Stendhal (texte A), Les Faux Monnayeurs de Gide (texte B), Dans les rapides de Kerangal (texte C), La Tresse de Colombani (texte D), et la photographie extraite du film Quatre garçons dans le vent (document E) … nous présente des personnages à l'aube de leur nouvelle vie. Ainsi nous pouvons voir que différents sentiments les animent : il s'agit dans le texte A du sentiment de liberté, le personnage goûte la joie d'être « libre ». Le personnage du texte B est pour sa part mené vers cette nouvelle vie pour l' « aventure » que cela amène, de même que pour le personnage du texte C, qui voit cette nouvelle vie comme un moyen d'échapper au temps qui passe bien trop vite. Dans le texte D, c'est la poursuite d'un rêve qui anime le personnage Giulia. Quant au document E, nous pouvons observer les quatre personnages en train de courir, ce qui nous amène à penser que le sentiment de liberté, et celui de la poursuite d'un rêve animent ces quatre personnages.

Correction de la dissertation = Un personnage de roman doit-il toujours être enthousiaste et lumineux pour plaire au lecteur ?

Comprendre le sujet

  • Le sujet est centré sur un personnage de roman

  • Il propose une définition du personnage romanesque comme un être d’exception au sens de lumineux et d'enthousiaste ce qui laisse supposer qu'il ne soit pas vraiment un personnage commun

  • La problématique peut être reformulée ainsi : « Le personnage de roman doit-il ou non obligatoirement être lumineux et enthousiaste pour plaire ?

 

Un personnage de roman doit-il toujours être enthousiaste et lumineux pour plaire au lecteur ?

 

Plan possible

I – Intérêt des personnages de roman enthousiastes et lumineux

  • Le lecteur cherche l'évasion et se projette dans l'univers différent et extraordinaire des romans

Exemples, Liliade et l'Odysée et les personnages épiques tel qu'Ulysse, héros et symbole de la ruse, enthousiaste et lumineux, toujours en quête d'une nouvelle stratégie pour sortir vainqueur : Il incarne l'image d'un héros exceptionnel faisant pénétrer le lecteur dans un univers incroyable, hors normes bien différent du sien. Un héros intelligent au sens d'une intelligence pratique, sachant toujours adapter les moyens en vue de la fin dans le respect du bon moment, Kairos. Un héros à la hauteur de la métis grecque, les ruses dune intelligence sans limites.

le héros se caractérise par une identité forte. Il nous bouleverse et nous fait rêver. Ce qui frappe chez lui, c'est sa force de caractère, son énergie tenace, son audace, sa beauté physique et morale. 

On peut aussi se référer à la tradition du gigantisme avec Gargantua de Rabelais

  • pas de découverte d'univers extraordinaires sans héros lumineux et enthousiastes

Quête et recherche de héros singuliers qui n'admettent pas de limites et qui offrent un portrait physique et moral valorisant et sans fautes loin des êtres ordinaires et de la vie quotidienne et banale.

L'univers extraordinaire implique des héros de cette envergure. Ils doivent être lumineux pour plaire par leurs caractéristiques intellectuelles et morales comme par exemple Jean Valjean dans les Misérables de Victor Hugo qui incarne le courage, la bonté et le dévouement.

  • Les héros lumineux et enthousiastes au service d'un idéal = un modèle auquel le lecteur s'identifie

Quête d'un idéal auquel le héros répond et qui favorise l'évasion pour le lecteur et l'identification. Tout devient possible par rapport au modèle de perfection auquel on peut se comparer et s'identifier le temps de la lecture pour s'évader du quotidien vers l'étrange, l'extraordinaire, le hors-normes .Un autre monde s'offre et tout devient possible, l'homme échappe ainsi à ses limites

II – Le lecteur peut se plaire dans l'histoire au contact d'un personnage de roman ordinaire, voire d'un anti-héros

  • - Représentant d'une réalité ordinaire dans laquelle le lecteur se plait car il s'y retrouve

Si l'on prend l'exemple de Meursault, anti-héros de l'Etranger de Camus, bien ordinaire très loin d'avoir les qualités morales ou intellectuelles d'un Jean Valjean ou d'un Ulysse, il finit par plaire malgré tout

Le lecteur s'identifie car le héros lui ressemble = une trajectoire ordinaire = un effet miroir

Un personnage type comme Georges Duroy dans Bel-ami de Maupassant

une peinture de la société à travers un héros soucieux des préoccupations quotidiennes, matérielles de son existence ordinaire. Ce héros plait malgré tout car il est le type social du roman réaliste qui reflète notre monde et fait écho à nos propres préoccupations.

  • Le lecteur recherche le crédible, l'accessible et la proximité avec le personnage de roman

On peut trouver plaisant un personnage qui incarne un idéal accessible car il est à la portée du lecteur et favorise l'optimisme. Au delà d'un destin qui ne serait pas hors-normes, le lecteur accepte plus facilement les déboires et les défaites d'un personnage ordinaire.

= on peut se demander si la quête du lecteur dans le personnage du roman n'est pas la proximité

Cela autoriserait la part d'héroisme cachée en chacun de nous à travers la banalité de la vie. Après tout Jean Valjean devient héroique, admirable, lumineux et enthousiaste en allant au bout de son destin. Jean Valjean, un repris de justice qui connaît bien des sursauts de courage et de générosité (« Les Misérables » - 1862 - de Victor Hugo).  Notre lecture accompagne le basculement progressif de ce héros qui ne reste jamais les bras croisés. Un être ordinaire peut ainsi dévoiler sa part d'exception et devenir extraodinaire

Ainsi, héros lumineux et enthousiaste ou commun des mortels, ces deux aspects peuvent cohabiter dans un seul et même personnage de roman.


 

Deuxième correction de la dissertation

Dissertation

 

A définir : personnage – roman – plaire – lecteur

 

La construction d'un personnage de roman comporte plusieurs choix inhérents à l'auteur. Ainsi il doit choisir l'image qu'il veut renvoyer pour son personnage. Le personnage peut alors être tout à fait appréciable, comme monstrueux, soit par ses actes, soit par ses choix. La littérature comprend toutes sortes de personnages de romans, allant du plus doux et aimable, au plus austère et détestable. Cependant, il semble que la dimension fictive du personnage de roman tende à faciliter sa bonne réception.

Nous pouvons alors nous demander si le personnage de roman plaît plus ou moins facilement au lecteur s'il est de nature enthousiaste et enjoué.

Pour répondre à ce questionnement, nous aborderons l'idée qu'un personnage de roman doit nécessairement être à même d'être aimé par le lecteur, puis nous verrons qu'un personnage de roman plaît au lecteur par sa dimension de fiction même.

 

Dans un premier temps, nous pouvons dire qu'un personnage de roman doit nécessairement être à même d'être aimé par le lecteur.

En effet, un personnage de roman est par définition un personnage qui vit des aventures au caractère bien défini, qui agit donc selon son caractère. Si par exemple on prend un personnage qui a pour caractère d'être solitaire, pessimiste et austère et qui fait le choix de se retirer de la société en chassant quiconque, le lecteur ne l'appréciera que très peu. Pis encore si le personnage est de nature méchante et tue des innocents pour arriver à ses fins.

En revanche, si le personnage est de nature enjouée, pleine de vie et aimable, faisant de bons choix comme secourir d'autres personnages, alors il plaira au lecteur qui le prendra en sympathie. Ainsi nous pouvons dire qu'un personnage qui sourit à la vie et souhaite en profiter de la meilleure des manières, plaira au lecteur. Pourtant, si nous pensons au roman de Flaubert, Madame Bovary, nous pouvons dire qu'Emma, le personnage principal et éponyme, n'est pas aimable à tout point de vue. Dans ce cas, ce sont les événements qui ont cheminé sa vie qui tendent à plaire au lecteur, et à éprouver de l'empathie pour Emma. Ainsi, un personnage ne doit pas nécessairement être enthousiaste et enjoué pour plaire au lecteur.

 

Plaire est une question subjective, c'est pour cette raison qu'il est difficile de répondre à la question qui nous anime, cependant nous pouvons penser que le simple fait que le personnage de roman soit un personnage de fiction, puisse plaire au lecteur.

Dans un second temps, nous pouvons voir que la dimension fictive d'un personnage de roman peut être une raison pour laquelle le lecteur le trouve plaisant.

En effet, la fiction éveille dans l'esprit du lecteur une dimension d'imagination, et permet à ce dernier de relativiser ce qu'il est en train de lire. Cette dimension fictive est également le moyen pour le lecteur de prendre du recul avec la réalité, bien que dans certains cas le réalisme soit poussé à son paroxysme et floute cette frontière. Par conséquent, le personnage de roman n'apparaît pour le lecteur que comme un personnage né d'une imagination, et mis en situation dans un but précis : divertir, avertir, critiquer etc.

De plus, un personnage de roman même détestable peut plaire au lecteur dans la mesure où il est conscient qu'il ne s'agit que d'une fiction. Ainsi le lecteur peut évaluer les actes et événements qui ponctuent le récit de ce personnage, et apprécier ce dernier, car il sait qu'il n'existe pas. On pourrait dire que le personnage de roman permet au lecteur un détachement avec la réalité et les conventions du bien et du mal, se plaisant uniquement à la lecture d'un personnage ne répondant à aucune norme sociale.

Pour conclure, nous dirons que le personnage de roman plaît plus ou moins facilement au lecteur s'il est de nature enthousiaste et enjoué. Nous pouvons dire qu'un personnage ayant ces caractéristiques plaira plus facilement au lecteur, car il y reconnaît les qualités appréciées dans la société, mais un personnage ayant un caractère contraire pourrait tout lui plaire, dans la mesure où sa part de fiction est clairement exposée au lecteur. Si nous nous penchions du côté de l'auteur, nous pourrions nous demander quel type de personnage il est plus facile de créer.

Correction du commentaire

 

Commentaire

L'avènement d'une nouvelle vie est un sujet largement traité dans la littérature, mais c'est notamment le genre du roman qui permet de développer ce thème. De plus, le thème du temps a depuis toujours intéressé les romanciers, les poètes et tous les artistes. Ainsi dans le texte C de notre corpus, Dans les rapides écrit par Maylis de Kerangal (2007), nous pouvons voir le récit d'une jeune femme qui semble courir après le temps.

Nous pouvons nous demander comment l'auteur véhicule cette idée à travers cet extrait.

Pour répondre à ce questionnement, nous verrons tout d'abord qu'il s'agit d'une scène de récit, puis nous verrons comment est traité le thème du temps.

I/ Une scène de récit

a) L'intériorité du personnage

* Accès à l'intériorité du personnage : « je » + point de vue interne = créer une sensation d'intimité, le lecteur a accès aux pensées et réflexions du personnage à travers monologue intérieur

*Nombreuses références liées au personnage et à sa construction : « Blondie » = donne l'impression au lecteur de connaître la logique du personnage, et permet une identification

b) Une dimension poétique

*Nombreuses figures de style : allitération en « r »

*Rimes internes « marathonienne » / « indienne » + description métaphorique

Cette scène intérieure poétique apporte une sensibilité au personnage et au récit, perceptible au lecteur qui se voit emporté dans la course de la jeune femme.

II/ Le thème du temps

a) Fond et forme liés

* Figures de style + peu de ponctuations : simule la course effrénée de la jeune femme, et donne au lecteur l'impression de la suivre dans sa course à travers la lecture

* Le jeu de l'auteur de changer les longueurs de membres des phrases permet de montrer le chemin caillouteux

b) Un message didactique

*Message explicite « le présent me presse » / « le temps accélère » = la fuite du temps est inéluctable : la dernière phrase image bien

*Passage du « je » au « nous » = généralisation de la situation vécue par la jeune femme : englobe toute la société

 

Pour conclure, nous pouvons rappeler que nous nous sommes demandés comment l'auteur véhiculait le thème de la fuite du temps à travers cet extrait. Nous pouvons dire que l'auteur a su lier le fond et la forme dans cet extrait afin de simuler la course du personnage, mais également par le fond en lui-même. Les descriptions réalistes associées à des paroles de chansons de Blondie apportent à l'extrait de la réalité, ainsi le lecteur s'identifie, et comprend l'urgence de ne pas se focaliser soi-même mais bien de s'ouvrir au monde et d'avancer. Nous pourrions rapprocher ce texte du document E de notre corpus dans lequel nous ressentons ce sentiment à travers la course des quatre garçons.

Correction de l'écriture d'invention - Comme les jeunes gens du corpus, vous êtes à un moment de votre existence où la vie vous apparaît pleine de possibles....

Comme les jeunes gens du corpus, vous êtes à un moment de votre existence où la vie vous apparaît pleine de possibles. Tout en précisant le contexte dans lequel vous vous trouvez, vous écrirez votre monologue intérieur dans lequel vous ferez part de l'élan, des pensées, des sentiments, des sensations et des rêves qui vous animent.

Invention

Conseils d'écriture :

  • utiliser le « je »

  • utiliser des ponctuations fortes pour exprimer vos émotions

  • faire de nombreuses descriptions concernant vos pensées, vos raisons, vos sentiments : les mettre en situation

  • ne pas tomber dans un catalogue de ressentis !

 

Idées possibles :

  • montrer toutes les possibilités qui vous apparaissent à travers de questions ouvertes ( « Voyager ? Reprendre les études ? » etc)

  • commencer par une phrase nominale pour aborder l'invention de manière dynamique

  • alterner les phrases longues et courtes, pour montrer votre indécision et votre engouement

  • aborder l'invention comme une réflexion

 
 

 

Commentaires (6)

Yosra
  • 1. Yosra | 14/06/2019
Merci beaucoup !
prepabac
Bonne lecture et bonnes révisions à tous Bonne chance à ceux qui passent lundi et qui s'entraînent avec les corrigés
Victoria
  • 2. Victoria | 13/06/2019
Es-ce que vous allez mettre la correction du corpus et du commentaire ? (pouvez-vous m'indiquer quand également) Merci.
prepabac
Bonsoir Ils sont en ligne. Une deuxième correction de la dissertation va être proposée ainsi qu'un corrigé de l'écriture d''invention. Bonne lecture à tous
Yosra
  • 3. Yosra | 13/06/2019
Quand sera disponible le corrigé de ce sujet ?
prepabac
Ce soir, nous allons faire au plus vite. Je le mettrai en ligne dans la soirée

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 27/10/2019