L art

Quiz bac philosophie, l'art, la technique. Existence humaine/Culture

Quiz ton bac philo

Exercices pour la classe de terminale

Support cours : l'art, la technique. Existence humaine/Culture

  • 1/ En latin « ars », désignait « l‘habileté acquise par l’étude ou la pratique ». Le mot peut donc s’appliquer à toutes les activités humaines qui impliquent la maitrise d’un savoir

    En latin « ars », désignait « l‘habileté acquise par l’étude ou la pratique ». Le mot peut donc s’appliquer à toutes les activités humaines qui impliquent la maitrise d’un savoir
  • 2/ Ce n’est que depuis le XVIIIème siècle et parallèlement à l’apparition du mot « technique » que l’art est qualifié par le terme beaux-arts

    Ce n’est que depuis le XVIIIème siècle et parallèlement à l’apparition du mot « technique » que l’art est qualifié par le terme beaux-arts
  • 3/ C’est donc au XVIIIème siècle que la distinction entre artiste et artisan commence à se faire.

    C’est donc au XVIIIème siècle que la distinction entre artiste et artisan commence à se faire.
  • 4/ Beau/Laid : valeur à laquelle renvoie le jugement esthétique

    Beau/Laid : valeur à laquelle renvoie le jugement esthétique
  • 5/ Esthétique : étymologiquement du grec « aisthétiko » signifie ce que les sens peuvent percevoir, synonyme de beau. Art : le terme art (ars en latin traduit le mot grec technè) désigne aussi bien la technique, le savoir faire que la création artistique

    Esthétique : étymologiquement du grec « aisthétiko » signifie ce que les sens peuvent percevoir, synonyme de beau. Art : le terme art (ars en latin traduit le mot grec technè) désigne aussi bien la technique, le savoir faire que la création artistique
  • 6/ Technique : Du grec “tecknè“, “art, habileté”.

    Technique : Du grec “tecknè“, “art, habileté”.
  • 7/ La technique permet

    La technique permet
  • 8/ L’outil est devenu le médiateur entre l’homme et la nature. Les outils sont

    L’outil est devenu le médiateur entre l’homme et la nature. Les outils sont
  • 9/ Ces outils sont aussi un moyen de se rendre « comme maitre et possesseur de la nature »(Descartes).

    Ces outils sont aussi un moyen de se rendre « comme maitre et possesseur de la nature »(Descartes).
  • 10/ Emmanuel Kant s’intéresse, en particulier, au jugement de goût, dont l’objet est l’œuvre d’art dans

    Emmanuel Kant s’intéresse, en particulier, au jugement de goût, dont l’objet est l’œuvre d’art dans
  • 11/ En droit on ne devrait appeler art que la production par liberté, c’est-à-dire par un libre arbitre qui met la raison au fondement de ses actions.

    En droit on ne devrait appeler art que la production par liberté, c’est-à-dire par un libre arbitre qui met la raison au fondement de ses actions.
  • 12/ Pour qu’il y ait « art », il faut qu’il y ait intention. Les abeilles n’ont pas une intention. Elles fabriquent ce que pour quoi elles sont programmées. Elles ne savent rien faire d’autre. . C’est une activité innée et non une manifestation de l’esprit.

    Pour qu’il y ait « art », il faut qu’il y ait intention. Les abeilles n’ont pas une intention. Elles fabriquent ce que pour quoi elles sont programmées. Elles ne savent rien faire d’autre. . C’est une activité innée et non une manifestation de l’esprit.
  • 13/ L’une, la beauté libre, ne dépend d’aucun but. Sa beauté n’est pas liée à sa fonction. Pour Kant, c'est

    L’une, la beauté libre, ne dépend d’aucun but. Sa beauté n’est pas liée à sa fonction. Pour Kant, c'est
  • 14/ Pour Kant : Le goût comme instrument de discernement esthétique Si la production artistique a pour fonction d'être belle alors l'art serait affaire de goût, le beau serait la finalité

    Pour Kant : Le goût comme instrument de discernement esthétique Si la production artistique a pour fonction d'être belle alors l'art serait affaire de goût, le beau serait la finalité
  • 15/ Qui a dit : "l'art n'est pas la représentation d'une belle chose, mais la belle représentation d'une chose."?

    Qui a dit : "l'art n'est pas la représentation d'une belle chose, mais la belle représentation d'une chose."?
  • 16/ Qui a dit :«le grand ennemi de l'art, c'est le bon goût. L'artiste n'a pas à se préoccuper des modes des goûts et des notions du beau qui prédominent dans une société»

    Qui a dit :«le grand ennemi de l'art, c'est le bon goût. L'artiste n'a pas à se préoccuper des modes des goûts et des notions du beau qui prédominent dans une société»
  • 17/ Dans sa Critique de la faculté de juger, Kant étudie le goût selon quatre points

    Dans sa Critique de la faculté de juger, Kant étudie le goût selon quatre points
  • 18/ 1 – Le goût du point de vue de la qualité Le beau est l'objet d'une satisfaction désintéressée. Il se rapporte aux sentiments de plaisir et de peine.

    1 – Le goût du point de vue de la qualité Le beau est l'objet d'une satisfaction désintéressée. Il se rapporte aux sentiments de plaisir et de peine.
  • 19/ 2 – Le goût du point de vue de la quantité Est beau ce qui plaît universellement sans concept.

    2 – Le goût du point de vue de la quantité Est beau ce qui plaît universellement sans concept.
  • 20/ 3 – Le goût du point de vue de la relation à une fin La beauté est définie comme la forme de la finalité d'un objet en tant qu'elle est perçue en celui-ci sans représentation d'une fin. C'est la définition de la beauté comme finalité sans fin, formelle.

    3 – Le goût du point de vue de la relation à une fin La beauté est définie comme la forme de la finalité d'un objet en tant qu'elle est perçue en celui-ci sans représentation d'une fin. C'est la définition de la beauté comme finalité sans fin, formelle.
  • 21/ 4 – Le goût du point de vue de la modalité du jugement de goût «Est beau ce qui est reconnu sans concept comme objet d'une satisfaction nécessaire».

    4 – Le goût du point de vue de la modalité du jugement de goût «Est beau ce qui est reconnu sans concept comme objet d'une satisfaction nécessaire».
  • 22/ Le goût du point de vue de la qualité La première définition est déduite de la qualité du jugement de goût. Le beau est l'objet d'une satisfaction désintéressée.

    Le goût du point de vue de la qualité La première définition est déduite de la qualité du jugement de goût. Le beau est l'objet d'une satisfaction désintéressée.
  • 23/ Le goût du point de vue de la quantité Est beau ce qui plait universellement sans concept. C'est la conséquence de notre point précédent.

    Le goût du point de vue de la quantité Est beau ce qui plait universellement sans concept. C'est la conséquence de notre point précédent.
  • 24/ Le goût du point de vue de la relation à une fin La beauté est définie comme la forme de la finalité d'un objet en tant qu'elle est perçue en celui-ci sans représentation d'une fin.

    Le goût du point de vue de la relation à une fin La beauté est définie comme la forme de la finalité d'un objet en tant qu'elle est perçue en celui-ci sans représentation d'une fin.
  • 25/ Le goût du point de vue de la modalité du jugement de goût- l'analytique du jugement de goût permet de définir l'art comme une affaire de goût au sens où le goût est vu comme la faculté de juger d'un objet avec la libre légalité de l'imagination.

    Le goût du point de vue de la modalité du jugement de goût- l'analytique du jugement de goût permet de définir l'art comme une affaire de goût au sens où le goût est vu comme la faculté de juger d'un objet avec la libre légalité de l'imagination.
  • 26/ Qui a dit :"un peintre n'est pas d'abord un homme qui aime les figures et les paysages. C'est un homme qui aime les tableaux"?

    Qui a dit :"un peintre n'est pas d'abord un homme qui aime les figures et les paysages. C'est un homme qui aime les tableaux"?
  • 27/ Selon Malraux, un peintre commence par imiter les toiles de ses maîtres, et non pas la nature, avant de trouver sa manière propre de peindre; l'art serait une transposition et non pas un reflet du réel. Cela fait de la création, une recréation.

    Selon Malraux, un peintre commence par imiter les toiles de ses maîtres, et non pas la nature, avant de trouver sa manière propre de peindre; l'art serait une transposition et non pas un reflet du réel. Cela fait de la création, une recréation.
  • 28/ L’esthétique de la mimèsis n’a jamais été une invitation à reproduire le réel propos aristotélicien = « l’art imite la nature ou l’achève» pour rivaliser avec la nature, il faut savoir lui être infidèle.

    L’esthétique de la mimèsis n’a jamais été une invitation à reproduire le réel propos aristotélicien = « l’art imite la nature ou l’achève» pour rivaliser avec la nature, il faut savoir lui être infidèle.
  • 29/ L'imitation est naturelle aux hommes, elle apporte selon Aristote plaisir et connaissance par opposition à Platon qui condamne la mimèsis

    L'imitation est naturelle aux hommes, elle apporte selon Aristote plaisir et connaissance par opposition à Platon qui condamne la mimèsis
  • 30/ Pour Platon, l’art

    Pour Platon, l’art
  • 31/ Pour Platon, l’art nous éloigne donc du Vrai et du Bien. Dans Les Lois, il recommande même de «chasser les poètes de la cité».

    Pour Platon, l’art nous éloigne donc du Vrai et du Bien. Dans Les Lois, il recommande même de «chasser les poètes de la cité».
  • 32/ Il ne rejette pas tous les arts : formé à l’école de Pythagore qui trouva les lois de l’harmonie, il estime que la musique a une grande valeur pédagogique et qu’elle élève l’âme.

    Il ne rejette pas tous les arts : formé à l’école de Pythagore qui trouva les lois de l’harmonie, il estime que la musique a une grande valeur pédagogique et qu’elle élève l’âme.
  • 33/ Hegel souligne l’insuffisance du concept d’imitation pour penser l’essence de l’art.

    Hegel souligne l’insuffisance du concept d’imitation pour penser l’essence de l’art.
  • 34/ Pour Bergson, comme pour Proust, l'art est un dévoilement, l'artiste est un révélateur, il révèle, il donne à voir

    Pour Bergson, comme pour Proust, l'art est un dévoilement, l'artiste est un révélateur, il révèle, il donne à voir
  • 35/ Qui a dit : « L’art est un mensonge qui dit la vérité ».

    Qui a dit : « L’art est un mensonge qui dit la vérité ».
  • 36/ Qui a dit : «Si les dieux gracieusement nous donnent tel premier vers, c’est à nous de façonner le second».

    Qui a dit : «Si les dieux gracieusement nous donnent tel premier vers, c’est à nous de façonner le second».
  • 37/ Qui a dit : «La beauté est promesse de bonheur».

    Qui a dit : «La beauté est promesse de bonheur».

Ajouter un commentaire