Sais-tu repérer et analyser les litotes, les euphémismes et les antiphrases pour valoriser et construire un commentaire à l'écrit du bac?

Repérer, analyser les figures d'atténuation

Réussir l’analyse d’un commentaire Savoir reconnaître et analyser une figure de style dans un texte pour l’écrit du bac de français

L ecrit eaf

Comment analyser une figure de style ? A quoi sert-elle ? Pourquoi cette figure de style plutôt qu’une autre ? Pourquoi l’auteur en utilise t’-il, dans quel but, quels en sont les effets ?

Les figures de styles sont partout dans les textes littéraires, il faut savoir les repérer, les définir et les analyser dans un commentaire.

La méthode à suivre pour réussir un commentaire

Poésie

CoursEx 

Roman - Tx argumentatif

Cours / Ex  -  Cours / Ex 

Théâtre

Cours / Ex 

Les procédés littéraires   Cours / Quiz 

La comparaison   Cours / Quiz 

  • Métaphore
  • Oxymore   
  • Hyperbole
  • Allégorie 
  • Anaphore  
  • Paronomase
  • Métonymie
  • Chiasme
  • Enumération
  • Gradation 
  • Personnification
  • Litote
  • Périphrase
  • Assonance
  • Ellipse 

Pour vérifier ta connaissance de la comparaison et ton aptitude à l'analyser dans un commentaire, fais le quiz

Figures de style

Quiz bac sur la comparaison, repérer, définir, analyser

Les procédés stylistiques : la comparaison Support cours 

Des figures de style d’atténuation

L’antiphrase, la litote et l’euphémisme

La litote, définition, exemples et analyse

Tout comme l’euphémisme, la litote est une atténuation de la réalité mais l’intention n’est pas la même. La litote est une figure de style qui consiste à dire le moins pour faire entendre le plus, elle met en valeur le propos contrairement à l’euphémisme qui vise à en amoindrir la portée.  Elle s’appuie souvent sur la négation par exemple, « ce n’est pas faux », « ce n’est pas mauvais » pour signifier le contraire.

Elle est souvent au théâtre pour renforcer les effets dramatiques et évoquer les sentiments

 

Exemples

Chimène, avoue de façon détournée à Rodrigue qu'elle l'aime encore par cette réplique : « Va, je ne te hais point. »

« Va, je ne te hais point » Chimène à Rodrigue

« Ce n’était pas un sot, non, non, et croyez-m’en,

Que le chien de Jean de Nivelle » La Fontaine, Fables

 

Dans un commentaire pour toujours bien lier le fond et la forme, il ne faut pas se contenter de citer la figure de style mais il faut en expliquer les effets.

Quel est l’effet produit par la litote ?

 La litote est une figure de style qui consiste à dire le moins pour faire entendre le plus, elle met en valeur le propos contrairement à l’euphémisme qui vise à en amoindrir la portée.  

Allons plus loin et analysons un exemple dans le détail

Dans le sonnet de Rimbaud, intitulé, Le dormeur du val, il y a une litote dans le vers suivant « Les parfums ne font pas frissonner sa narine ». Cette figure de style a pour effet de mettre en valeur le fait que le soldat ne respire plus. Il annonce de manière atténuée la mort de celui-ci.  On retrouve l’isotopie de l’endormissement, de l’endormissement mortel.

L’euphémisme, définition, exemples et analyse

C’est une figure de style qui vise à atténuer une vérité toujours pénible.

Exemple, pour dire « il est mort », on va utiliser l’euphémisme et dire « il est parti » ou encore, « il nous a quittés », « il s’est éteint hier ». On peut aussi pour évoquer la mort, utiliser des périphrases comme par exemple, « la grande faucheuse »

 

Exemples

« Son regard est pareil au regard des statues,
Et, pour sa voix, lointaine, et calme, et grave, elle a
L’inflexion des voix chères qui se sont tues. »

Verlaine, Mon rêve familier

« Cette petite grande âme venait de s'envoler. »

Victor Hugo, Les Misérables

 

Dans un commentaire pour toujours bien lier le fond et la forme, il ne faut pas se contenter de citer la figure de style mais il faut en expliquer les effets.

Quel est l’effet produit par l’euphémisme?

Dire de façon atténuée une réalité choquante ou blessante

« Vous êtes remercié » pour dire « licencié ». Cette figure de style permet d’atténuer la réalité.

Allons plus loin et analysons un exemple dans le détail

Dans le dormeur du val, Rimbaud ne dit pas clairement que le soldat est mort mais le suggère par les litotes et les euphémismes. Ainsi après la litote « les parfums ne font pas frissonner sa narine », nous pouvons relever l’euphémisme « Il a deux trous rouges au côté droit » pour évoquer la mort du soldat par les balles qui l’ont abattu. Une manière de dénoncer la guerre très subtilement par la représentation d’un sommeil, d’un endormissement mortel comme le suggère le champ lexical du sonnet.  Le réquisitoire contre la guerre prend tout son sens par ce dernier vers de la poésie concentré en force dans l’euphémisme et dont le pathétique est encore renforcé par le jeu des euphémismes et des litotes du poème.

L’antiphrase, définition, exemples et analyse

C’est une figure de style qui consiste à dire le contraire de ce que l’on pense. On l’utilise pour faire valoir l’ironie dans un texte - Comme l'ironie, l'antiphrase se retrouve dans tous les genres littéraires.

L’antiphrase peut se construire à l’aide d’autres figures de style comme par exemple, l’hyperbole, la litote ou encore la métaphore. On peut citer un exemple d’antiphrase construite sur une litote « Il n’est pas si mauvais ce plat ! » pour évoquer l’idée que le plat est très bon.

 

Exemples

  • « C'est malin ! », pour signifier au contraire que c'est complètement idiot.
  • « Cet honnête homme », pour exprimer que c'est un fripon.
  • « Sans mentir…/ Vous êtes le phoenix des hôtes de ces bois » La Fontaine, Fables, I,2. C’est une antiphrase sous la forme d’une litote
  • « Rien n’était si beau, si leste, si brillant, si bien ordonné que les deux armées. Les trompettes, les fifres, les hautbois, les tambours, les canons, formaient une harmonie telle qu’il n’y en eût jamais en enfer. » Voltaire, Candide, Chapitre III

 

Dans un commentaire pour toujours bien lier le fond et la forme, il ne faut pas se contenter de citer la figure de style mais il faut en expliquer les effets.

Quel est l’effet produit par l’antiphrase?

Exprimer le contraire de sa pensée dans un but ironique

Dire le contraire de ce que l’on pense réellement. Le but est de créer un effet d’ironie ou de dénoncer quelque chose.

Allons plus loin et analysons un exemple dans le détail

« Le meilleur des mondes » expression utilisée par Voltaire dans Candide de manière ironique pour dénoncer la philosophie optimiste de Leibniz dont Pangloss est le porte-parole dans le conte. Le penseur reprend donc l’expression de Leibniz pour dénoncer son optimisme injustifié. C’est une antiphrase, il dit le contraire de ce qu’il pense et utilise « le meilleur des mondes » de façon ironique faisant ainsi valoir sa désapprobation du point de vue philosophique. Il détruit ainsi la vision optimiste de Candide et de Pangloss ainsi que les fausses valeurs comme l’héroïsme guerrier (par exemple le chapitre 3 de Candide) et reste en accord avec le mouvement des Lumières qui dénonce la guerre comme une absurdité en désaccord avec le progrès de la civilisation.

Exercices français 1ère parcours bac roman, théâtre, poésie, littérature d'idées - Progressez avec les quiz, questionnaires, QCM corrigés

Exercices 2 2

Exercices français 1ère parcours bac roman, théâtre, poésie, littérature d'idées - Progressez avec les quiz, questionnaires, QCM corrigés 

Exercices français 1ère parcours bac roman, théâtre, poésie, littérature d'idées - Progressez avec les quiz, questionnaires, QCM corrigés Révisions pour l'oral et l'écrit EAF

Es-tu prêt pour l'oral, la grammaire, l'entretien?

Les procédés littéraires à connaître

Procédés littéraires stylistiques syntaxiques lexicaux

Ajouter un commentaire