Commentaire littéraire, Elévation, Les Fleurs du mal, Baudelaire, Spleen et Idéal. Consultez les autres études linéaires

« Alchimie poétique : la boue et l’or » - contextualiser / problématiser "La boue et l’or"-Bac général et technologique Programme bac de français 2022

Baudelaire

Commentaires littéraires, problématiques, ouvertures, Spleen, LXXV, LXXVIII, l'horloge, A une passante, Le Serpent qui danse, Sed non satiata, un hémisphère dans une chevelure

Mener une explication linéaire, Baudelaire, les Fleurs du mal

- Etude comparative : en quoi peut on dire que cette poésie, Elévation soit l'inverse de l'albatros?

Elévation

Spleen et Idéal

Au-dessus des étangs, au-dessus des vallées,
Des montagnes, des bois, des nuages, des mers,
Par delà le soleil, par delà les éthers,
Par delà les confins des sphères étoilées,

Mon esprit, tu te meus avec agilité,
Et, comme un bon nageur qui se pâme dans l'onde,
Tu sillonnes gaiement l'immensité profonde
Avec une indicible et mâle volupté.

Envole-toi bien loin de ces miasmes morbides;
Va te purifier dans l'air supérieur,
Et bois, comme une pure et divine liqueur,
Le feu clair qui remplit les espaces limpides.

Derrière les ennuis et les vastes chagrins
Qui chargent de leur poids l'existence brumeuse,
Heureux celui qui peut d'une aile vigoureuse
S'élancer vers les champs lumineux et sereins;

Celui dont les pensers, comme des alouettes,
Vers les cieux le matin prennent un libre essor,
- Qui plane sur la vie, et comprend sans effort
Le langage des fleurs et des choses muettes!


Charles Baudelaire

 

Vous pouvez aussi consulter 

Explication lineaire le soleil BaudelaireExplication lineaire le soleil Baudelaire (239.74 Ko)Le voyage partie 6Le voyage partie 6 (218.56 Ko)

Explication lineaire l ennemi BaudelaireExplication lineaire l ennemi Baudelaire (233.29 Ko)

 

 

Problématiques possibles :

- Etude comparative : en quoi peut on dire que cette poésie soit l'inverse de l'albatros?
- Montrez que l'élévation dont parle Baudelaire n'est qu'une élévation propre et relative à la création poétique
- Le poème est-il le signe d'une libération par le pouvoir du langage et de la création poétique?


Plan de l'étude :

 

 

Vous pouvez aussi consulter 

Plan d'analyse : 1) Théâtralité du pautre commentaire de la poésie oème – 2) Souffrance du poète – 3) La femme fatale 

Etude littéraire "A une passante" -  A une passante  

A lire aussi 

Les règles de la versification

Les poèmes à forme fixe

 



Introduction

I) Une élévation spatiale et spirituelle
a) éléments du titre
b) les effets du suffixe
c) tonalité heureuse, voire triomphante

II ) Traces d'impuissance
a ) éléments de dissonances
b) but décrit sans être atteint
c) logique du symbolisme

conclusion

Ouverture

 

Questions sur le poème en fonction du plan du commentaire

Analyse du poème :
Place privilégiée de ce poème car on est à l'ouverture du recueil , au tout début .
Composition : 5 quatrains d' Alexandrins à rimes embrassées - Point de vue syntaxique = Q1-Q2= 1 phrase Q3= 1 phrase Q4-Q5= 1 phrase
Point de vue du sens = Q1-Q2-Q3= "je" s'adresse à son esprit " tu te mus " -impératif
Ensuite, Q4-Q5= absence de "tu" , on a "celui" = 3e me personne


I) Une élévation spatiale et spirituelle
a) éléments du titre

Elevation donne l'idée d'un axe vertical . L'idée d'une ascension en cours Dans son second sens , ce mot appartient à la messe, c'est le moment ou le prêtre lève l'hostie
D'un côté, on a un vocabulaire qui relève de la géographie : au dessus par delà ... De l'autre, celui qui relève du spirituel " esprit", "purifier", "existence" " divine" " cieux "

I - Elévation spatiale et spirituelle : questionnaire

Les éléments du titre
- Expliquez le titre
- Etudiez la composition du poème
- Relevez le champ lexical de l'ascension et les connotations religieuses


b) les effets du suffixe

-Action = action en cours = On a 1 dynamisme à l'oeuvre . Multiplication de verbes de mouvement, d'action ( tu te meus, élance, envole toi " En plus des verbes de mouvement, on a 1 multitude d' adverbes de lieux qui suppose un mouvement en train de se faire " par dessus " " par delà " "loin" "vers" - ordre des éléments: "vallées " , "montagnes " " bas " "nuages " " etang " " mer" "soleil " " sphères etroites "
On a 1 logique = on va vers le plus haut, le plus infini, et le plus immateriel. La mer est donc à associer avec le mot "immensité profonde ". L'immatériel est représenté dans le 3 ème quatrain car il est question d'air qui est l'élement le plus léger, comme le feu .
- Syntaxe en expansion = * Phrase 1= 2 quatrains enjambement syntaxique entre strophes . Extrême retard du noyau de la phrase qui n'arrive qu'au Vers 5 .
-Q1= Au dessus + nom = hémistiche Par delà= 2 occurences= 1 hemistiche chacun 3 occurences = 1 vers entier
- Q4 et 5 = Heureux = sub + pronom subordonnée relative celui = proposition subordonnée relative "dont" " qui plane"
Sonorité= Dillatation par la diérèse Rythme = présence d'enjambement qui donne 1 sorte de respiration au poème

Les effets du suffixe
- Etudiez le mouvement suggéré par le suffixe "ation".
- Relevez le champ lexical du mouvement et de l'action
- Quel rôle les adverbes jouent-ils?
- Evoquez la logique
- Dans quel quatrain, l'immatériel est il évoqué?
- relevez une coupure à l'hémistiche et un enjambement


c) Tonalité heureuse voire triomphante
Le mouvements de l'esprit est donc associé à la liberté et aux plaisirs .
Liberté = Présente par l'agilité = présence d'1 aisance. On a 1 écho au V 18 avec l'expression " libre essor ".L'oiseau comme symbole de la liberté = topos
Cette impression d'aisance et de facilité est renforcée par " un bon nageur " = pas de risque de noyade .
Plaisir : * euphorie * exubérance *V6= " se pane ", "gaiement " " volupté= nous avons le vocabulaire du plaisir
Association originale et heureuse du corps et de l'esprit et 1 atmosphère érotique . Ici "l'esprit " n'est cerné qu'avec des mots qui concernent le corps " bon nageur", " se pâmer" = émoi du corps . Il n'y a pas de mépris du corps . La sensualité ouvre à des extases prôche des expériences mystique . Cette dimension érotique heureuse est lisible dans "mâle / + eau ( symbole des femmes ) .

Tonalité heureuse, voire triomphante
- relevez le champ lexical du plaisir, de la liberté
- Montrez qu'il y a association de l'esprit et du corps


II ) Traces d'impuissance
a ) éléments de dissonances

Evolution de l'adresse du " je" à son esprit .
Q1 et 2 :
" tu te meus " " tu sillonnes " = pré de l'indicatif, phrase déclarative, constat .
Q3 : " Envole toi " " Bois " = impératif, exhortation , quête spirituelle, espoir
Q4-5: Rien
Q3= injonction, élévation est née à conquérir Q4-5= " Je " exlu de l'élevation
Plus le texte s’avance, plus se joue 1 jeu avec la quête spirituelle et l'élévation .

II ) Traces d'impuissance : questionnaire

éléments de dissonance

- Relevez et étudiez tous les éléments de dissonance dans les différents quatrains


b) but décrit mais pas vraiment atteint
Pourquoi un tel besoin d'élevation ?
* tenir l'existence prosaïque
* " Heureux " celui qui peut s'élancer
- signe de divorce entre l'artiste et la société
Q3- 4= " s’élancer" + prendre 1 libre essor
Toute cette métaphore de l'élévation aboutit à comprendre " sans effort le langage des choses . Les 2 derniers vers sont mis en relief par la présence du tiret et 1 seul point d'exclamation . " comprendre sans effort " = logique de la révélation, formule toute faite, renvoie à un topos Mise en abyme du titre " Les Fleurs du mal " = renvoie au travail poétique

But décrit sans être atteint
- Mise en abyme du titre les Fleurs du mal : montrez qu'en fait il renvoie à l'écriture poétique
- La seule libération permise passe t'elle par la création poétique, le langage poétique?
- En quel sens peut-on dire que les mots libérent des maux?
- Analysez l'effet libérateur et cathartique du langage poétique
- Etudiez le rythme
- Etudiez les comparaisons, relevez les
- En quoi les comparaisons mettent elles en valeur le monde de l'Idéal?
- Relevez le champ lexical de l'activité spirituelle


Logique du symbolisme :
Nous avons l'idée monde avec, derrière les apparences quelque chose que le poète doit faire. Adjectif " muette " et un echo du terme indicible qui apparaît au V8 et on a une dégradation entre indicible et muette . Indicible = connoté positivement , tellement beau qu'on ne peut l'exprimer
Muette = incapacité, note négativement
On trouve à la fin le mot le + antipoétique possible " chose " . Une opposition entre langage et muette est quelque chose comme un paradoxe . Ce dernier vers nous renvoie à la vision symbolique du poète déchiffreur du monde qui doit faire parler les choses qui ne parlent pas par elles- mêmes.

Logique du symbolisme :
- Comment comprendre le symbolisme?
- Montrez le paradoxe de la condition du poète, désarmé dans le monde concret (l'albatros) et pourtant supérieur dans la quête du monde Idéal grâce à la création poétique
- Etudiez le symbolisme de l'alouette/ poète : capable de s'élever et de retomber : en quoi le poète est il un médiateur entre le ciel et la terre?
- Que marque le dernier vers?
- Le poète est-il un voyant, un déchiffreur du monde?

*** Rimbaud : analogie possible : le poète saisit l'indicible, l'ineffable, l'au-delà des choses, c'est un déchiffreur du monde, il se fait voyant.
Le "je" créateur est "un autre".
Conclusion =

Texte important qui décrit la création poétique comme celle de la quête difficile de l'idéal . Il présente la tâche du poète comme étant celle d'un déchiffreur . Le titre apparaît plus comme un horizon à atteindre que comme une démarche , quelque chose d'accompli puisque bien qu'on soit au début du recueil qui pose les thèmes de l'idéal, le spleen est présent par les traces d'impuissance.

Ouverture :

poème inverse de l'albatros : montrer en quoi
L'albatros : le poète est infirme dans le monde de la réalité concrète. Par opposition, Elévation ainsi que le suggère le titre met en scène le mouvement d'élévation du poète qui vit dans un monde en proie aux contradictions mais il peut connaitre malgré tout une libération grâce à l'écriture poétique. Rôle de l'écriture poétique : libérer les maux par les mots : effet cathartique de la création poétique.

 

 
 

Travaillez les questionnaires pour vous préparer à l'examen et étudier la poésie de Baudelaire

Baudelaire

Quiz Baudelaire Fleurs du mal parcours Alchimie poétique

 Exercice pour la classe de 1ère réviser et préparer le bac blanc et l'examen du baccalauréat   Quiz sur le parcours bac  Alchimie poétique la boue et l’or. et le recueil  Les Fleurs du mal, Baudelaire

Écriture poétique et quête du sens, du Moyen-âge à nos jours Groupement sur la modernité poétique

Écriture poétique et quête du sens, du Moyen-âge à nos jours

Groupement sur la modernité poétique

Texte 1 :Baudelaire, Les Fleurs du Mal, section de "Tableaux parisiens", "Crépuscule du matin" (1868).

Texte 2 : Baudelaire, Le Spleen de Paris, "Le joujou du pauvre" (1869)

Texte 3 : Émile Verhaeren, Les Villes tentaculaires, "Les Usines" (1895), extrait.

Texte 4 : Apollinaire, Alcools, "Zone" (1913), extrait.

Texte 5 : Francis PONGE, Le parti pris des choses, "Le compliment fait à l'industriel"

 
 

Date de dernière mise à jour : 08/02/2022

Ajouter un commentaire