Annales bac français 2019 - 2018 à 2002 - Corrigés philosophie 2019 - 2018 à 2010 - EAF 2020 séries générales, technologiques- programme - ressources - Bac 2021 

Les annales du bac de français, sujets nationaux et les corrigés, année 2014 série L : objet d'étude, le roman

Bac

 

Le personnage de roman, du XVIIème siècle à nos jours.

Corrigés des sujets du bac de français, sujets nationaux

Année 2014, série L, session juin

 

 

 

Objet d'étude : Le personnage de roman, du XVIIème siècle à nos jours.

Le sujet comprend :

Texte A : Stendhal (1783-1842), La Chartreuse de Parme, partie II, chapitre 18, extrait (1839)

Texte B : Gustave Flaubert (1821-1880), Madame Bovary, partie II, chapitre 6, extrait (1857)

Texte C : Émile Zola (1840-1902), L’Assommoir, chapitre 1, extrait (1876)

Texte D : Marcel Proust (1871-1922), À l’ombre des jeunes filles en fleurs, « Noms de pays : le pays », extrait (1919)

 

 

A consulter : 

Les sujets du bac de français 2013, séries L. Les bacheliers ont travaillé sur la réécriture 

Les annales du bac de français, sujets nationaux et les corrigés, année 2013 série L : les réécritures
 

En 2012, les bacheliers de la série L ont travaillé sur la Renaissance et l'humanisme 

Les annales du bac de français, sujets nationaux et les corrigés, année 2012 série L : Renaissance et Humanisme

 

Lire et télécharger le sujet intégral en PDF 

Eaf 2014 lEaf 2014 l (47.39 Ko)

 

I - Vous répondrez à la question suivante (4 points) :

Dans quelle mesure le regard que les personnages de ces textes portent sur le monde révèle-t-il leur état d'âme ?

II - Vous traiterez ensuite, au choix, l'un des sujets suivants (16 points) :

1. Commentaire :

Vous commenterez l'extrait de La Chartreuse de Parme de Stendhal (Texte A).

2. Dissertation :

Attendez-vous essentiellement d'un roman qu'il vous plonge dans les pensées d'un personnage ? Vous répondrez à cette question en vous fondant sur les textes du corpus ainsi que sur les textes et les oeuvres que vous avez lus et étudiés.

3. Écriture d'invention :

Posté à une fenêtre, vous observez un lieu de votre choix. En vous inspirant, par exemple, des procédés employés dans les textes du corpus, rédigez la description détaillée de ce paysage, de façon à ce qu'elle reflète vos états d'âme.

 

 
 

CORRECTION PROPOSEE

 

E.A.F. - SESSION 2014

Sujets et consignes de correction académiques à consulter en plus de la correction proposée par le site www.sujetscorriges.fr  dès la sortie de l'épreuve

Eaf 2014 l corrigeEaf 2014 l corrige (126.73 Ko)

Correction de la question de corpus

Question de corpus :

*** Les éléments de réponse

- Nous avons dans les 4 textes des personnages en contemplation d'un paysage par la fenêtre
- Les pensées des personnages naissent à la vue du paysage par l'intermédiaire duquel les idées sont évoquées. 
- Le paysage n'est pas objectivement restitué mais il est le reflet de l'état d'esprit des personnages. 
- Intérêt : description du paysage par le romancier en accord avec l'état d'esprit des personnages. 
- Chez Stendhal : le paysage est assimilé à un enchantement : on y retrouve le champ lexical de la beauté
- Chez Flaubert : Le paysage n'est plus contemplé pour lui-même. La nostalgie et la tristesse de l'héroine envahissent la description (focalisation interne)
-Chez Zola : Le paysage est associé à la mort ainsi que le suggère le champ lexical. 
- Dernier texte : Il est différent des précédents car le narrateur fait son auto-analyse. Il étudie ses états d'esprits. C'est une introspection sur ce que lui inspire le paysage et ses mouvements. La narration se fait en "je" et non en "il".

 

 

 
 

Correction de la dissertation

Dissertation :

 Attendez-vous essentiellement d’un roman qu’il vous plonge dans les pensées d’un personnage?

Vous répondrez à cette question en vous fondant sur les textes du corpus ainsi que sur les textes et les œuvres que vous avez lus et étudiés.

Plan possible :

I / Les pensées d'un personnage de roman  nous permettent de mieux nous connaître

II / Mais les pensées d'un personnage de roman nous permettent aussi de sortir de nous-mêmes et de devenir un autre pendant le temps de la lecture

III / Par la lecture d'un roman, le lecteur plongé dans les pensées d'un personnage réfléchit à la condition humaine

I -

Le lecteur s'identifie au personnage principal en se demandant comment il réagirait dans la situation évoquée et rencontrée par le personnage. Il s'interroge et imagine à travers les pensées de ce dernier, comment il affronterait la situation

Le lecteur en suivant les pensées du personnage, vit l'histoire de manière virtuelle, par procuration. L'expérience du personnage et l'identification à ses pensées, la projection du lecteur dans l'histoire nous font vivre pendant quelques instants sa vie. Le lecteur vit une autre vie que la sienne en adhérant aux conséquences de ses actes pouvant ainsi les projeter dans sa vie réelle ou en les évitant. On peut affirmer qu'en plongeant dans les pensées du personnages, le lecteur apprend à se connaître.

L'image d'un personnage en accord avec ses pensées offre au lecteur un stéréotype si bien qu'en adhérant à ses pensées le lecteur peut se remettre en question, s'interroger sur sa propre image. Est-il lui aussi un héros ? Un homme courageux ? Un personnage de roman nous délivre la profondeur de ses pensées intimes, au lecteur donc d'y voir au-delà de ce stéréotype, son propre personnage dans la vie réelle. 

II -

Les pensées du personnages de roman deviennent les nôtres, par conséquent, nous devenons de ce fait un autre à travers le personnage, nous oubliant nous-mêmes le temps de la lecture. Nous sommes le personnage et nous pensons comme lui.

Nous pouvons aussi faire abstraction de nous-mêmes sans pour autant nous identifier au personnage et entrer malgré tout dans un autre univers.

Nous plonger dans les pensées du personnages nous autorise à être en anticipant car nous connaissons ses pensées profondes. Nous sommes le personnage et ce qu'il va devenir. 

III -

L'accord ou le désaccord avec les pensées du personnage de roman entraîne le lecteur à s'interroger sur la nature humaine, qualités, défauts de l'homme avec toutes les connotations morales que cela suppose.

L'époque et le contexte historique jouent un rôle considérable car, si nous attendons du roman de pouvoir nous plonger dans les pensées du personnages, alors nous découvrons l'homme dans son état précédent en étant en accord avec ses impressions, ses pensées, ses émotions. Nous comprendrons la mentalité de l'époque par opposition à l'homme moderne.

L'identification ou non aux pensées du personnages nous autorise à transposer ce que l'homme pourrait devenir à travers les romans d'anticipation.

 

 
 

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 27/10/2019