Annales bac français 2019 - 2018 à 2002 - Corrigés philosophie 2019 - 2018 à 2010 - EAF 2020 séries générales, technologiques- programme - ressources - Bac 2021 

Analyses littéraires de l'Ingénu de Voltaire, l'incipit, chapitres 1, 3 et 9, littérature d'idées, EAF 2020

L'Ingénu, Voltaire, l'incipit, le chapitre 1, 3 et 9. Commentaire littéraire du chapitre 9, l'arrivée à Versailles, la satire de la cour royale et les éléments du conte philosophique

Voltaire

 
 
Voltaire
Voltaire, "L'Ingénu" / parcours : Voltaire, esprit des Lumières-La littérature d'idées au bac de français 2020 new

Voltaire, "L'Ingénu" / parcours : Voltaire, esprit des Lumières-La littérature d'idées au bac de français 2020- séries technologiques -L'Ingénu, une satire politico-sociale, philosophique et religieuse au bac 2020 -Qu'est-ce qu'un conte philosophique?

Voltaire
Analyses littéraires de l'Ingénu de Voltaire, l'incipit, chapitres 1, 3 et 9, littérature d'idées, EAF 2020 new

Analyses littéraires de l'Ingénu de Voltaire, l'incipit, chapitres 1, 3 et 9, littérature d'idées, EAF 2020- Commentaire littéraire du chapitre 9, l'arrivée à Versailles, la satire de la cour royale et les éléments du conte philosophique-Texte complémentaire à l'Ingénu de Voltaire, les lettres persanes de Montesquieu

Problématique et plan pour faire un commentaire littéraire : l'Ingénu, l'incipit et le chapitre 1, la conversion du héros


L’ingénu, « L’incipit » Voltaire
Comment le prieur de Notre-Dame de la Montagne et mademoiselle sa sœur rencontrèrent un Huron
Un jour Saint Dunstan, Irlandais de nation et Saint de profession, partit d’Irlande sur une petite montagne qui vogua vers les côtes de France, et arriva par cette voiture à la baie de Saint-Malo. Quand il fut à bord, il donna la bénédiction à sa montagne, qui lui fit de profondes révérences et s’en retourna en Irlande par le même chemin qu’elle était venue. Dunstan fonda un petit prieuré dans ces quartiers-là, et lui donna le nom de prieuré de la Montagne, qu’il porte encore, comme un chacun sait. En l’année 1689, le 15 juillet au soir, l’abbé de Kerkabon, prieur de Notre –Dame de la Montagne se promenait sur le bord de la mer avec mademoiselle de Kerkabon, sa sœur, pour prendre le frais. Le prieur, déjà un peu sur l’âge, était un très bon ecclésiastique, aimé de ses voisins, après l’avoir été autrefois de ses voisines. Ce qui lui avait donné surtout une grande considération, c’est qu’il était le seul bénéficier du pays qu’on ne fût pas obligé de porter dans son lit quand il avait soupé avec ses confrères. Il savait assez honnêtement de théologie ; et quand il était las de lire Saint Augustin, il s’amusait avec Rabelais ; aussi tout le monde disait du bien de lui. Mademoiselle de Kerkabon, qui n’avait jamais été mariée, quoiqu’elle eût grande envie de l’être, conservait de la fraîcheur à l’âge de quarante-cinq ans ; son caractère était bon et sensible ; elle aimait le plaisir et était dévote. Le prieur disait à sa sœur, en regardant la mer : « Hélas ! C’est ici que s’embarqua notre pauvre frère avec notre chère belle-sœur madame de Kerkabon, sa femme, sur la frégate L’hirondelle, en 1669, pour aller servir en Canada. S’il n’avait pas été tué, nous pourrions espérer de le revoir encore. - Croyez-vous, disait mademoiselle de Kerkabon, que notre belle-sœur ait été mangée par les Iroquois, comme on nous l’a dit ? Il est certain que si elle n’avait pas été mangée, elle serait revenue au pays. Je la pleurerai toute ma vie ; c’était une femme charmante ; et notre frère, qui avait beaucoup d’esprit, aurait fait assurément une grande fortune »

Problématique :
comment le récit se met il au service de la critique et de l'argumentation?
Plan possible pour un commentaire 

I - La fonction informative de l'incipit

Un incipit traditionnel

Présentation du cadre spatio-temporel, des personnages 

II - Un incipit au service d'une critique 

 

Chapitre 1

La conversion du héros

 L'ingénu de Voltaire

L’impitoyable bailli, qui ne pouvait réprimer sa fureur de questionner, poussa enfin la curiosité jusqu’à s’informer de quelle religion était M. le Huron ; s’il avait choisi la religion anglicane, ou la gallicane, ou la huguenote. « Je suis de ma religion, dit-il, comme vous de la vôtre ; - Hélas ! s’écria la Kerkabon, je vois bien que ces malheureux Anglais n’ont pas seulement songé à le baptiser. – Eh ! Mon Dieu ! disait Melle de Saint-Yves, comment se fait-il que les Hurons ne soient pas catholiques ? Est-ce que les révérends pères jésuites ne les ont pas tous convertis ? » L’ingénu l’assura que dans son pays on ne convertissait personne ; que jamais un vrai Huron n’avait changé d’opinion, et que même il n’y avait point dans sa langue d terme qui signifiât inconstance. Ces derniers mots plurent extrêmement à Melle de Saint-Yves.

« Nous le baptiserons ! Nous le baptiserons ! disait le Kerkabon à M. le prieur. Vous en aurez l’honneur, mon cher frère ; je veux absolument être sa marraine ; M. l’abbé de Saint-Yves le présentera sur les fronts ; ce sera une cérémonie bien brillante ; il en sera parlé dans toute la Basse-Bretagne et cela nous fera un honneur infini. « Toute la compagnie seconda la maîtresse de la maison : tous les convives criaient « Nous le baptiserons ! » L’Ingénu répondit qu’en Angleterre on laissait vivre les gens à leur fantaisie ; il témoigna que la proposition ne lui plaisait point du tout, et que la loi des Hurons valait, pour le moins, la loi des Bas-Bretons ; enfin il dit qu’il repartait le lendemain. On acheva de vider sa bouteille d’eau des Barbades, et chacun s’alla coucher.

l'ingénu de Voltaire

"La conversion du Héros" Chapitre 1er

 

Problématique

comment le récit se met-il au service de la critique et de l'argumentation?

Plan du commentaire :

I - Etude de la théâtralité du passage 

Transition

II - Les enjeux et la portée du texte

Critique de l'ethnocentrisme

Dénonciation de l'intolérance 

 

 
 

Problématique plan pour faire un commentaire, chapitres 3 et 9

L'Ingénu, chapitre 3

A  consulter, la littérature d'idées, bac de français 2020

Le mythe du bon sauvage, Diderot, le Supplément au voyage de Bougainville   -  Autre analyse 

Saint John Perse, commentaires littéraires, "Le mur", Image à Crusoé, et "Vendredi" Éloge. Version du mythe du bon sauvage.

Le siècle des lumières   -  Questionnaire sur le siècle des lumières

Questionnaire sur Voltaire et l'Ingénu

 

L’Ingénu avait une mémoire excellente. La fermeté des

organes de Basse-Bretagne, fortifiée par le climat du Canada,

avait rendu sa tête si vigoureuse que quand on frappait dessus, à

peine le sentait-il; et quand on gravait dedans, rien ne s’effaçait ;

il n’avait jamais rien oublié. Sa conception était d’autant plus vive

et plus nette, que son enfance n’ayant point été chargée des inutilités et des sottises qui accablent la nôtre, les choses entraient

dans sa cervelle sans nuage. Le prieur résolut enfin de lui faire

lire le Nouveau Testament. L’Ingénu le dévora avec beaucoup de

plaisir ; mais, ne sachant ni dans quel temps ni dans quel pays

toutes les aventures rapportées dans ce livre étaient arrivées, il ne

douta point que le lieu de la scène ne fût en Basse-Bretagne; et il

jura qu’il couperait le nez et les oreilles à Caïphe et à Pilate si

jamais il rencontrait ces marauds-là.

Son oncle, charmé de ces bonnes dispositions, le mit au fait en

peu de temps; il loua son zèle; mais il lui apprit que ce zèle était

inutile, attendu que ces gens-là étaient morts il y avait environ

seize cent quatre-vingt-dix années. L’Ingénu sut bientôt presque

tout le livre par cœur. Il proposait quelquefois des difficultés qui

mettaient le prieur fort en peine. Il était obligé souvent de 

consulter l’abbé de Saint-Yves, qui, ne sachant que répondre, fit

venir un jésuite bas-breton pour achever la conversion du Huron

Problématique :

Quelles sont les qualités intellectuelles du Huron?

Plan de l'étude :

I - Il peut apprendre vite

A - Dispositions naturelles

B - Goût pour le savoir

C - Critique de l'ignorance

II - L'élève et son esprit critique

A - Un lecteur naif

B - Les maîtres dépassés par leurs élèves

C - Une convention inconditionnelle

Questions générales :

- Quel est le genre littéraire de l'Ingénu?

- Comment Voltaire voit-il le problème de la transmission du savoir à travers le personnage du Huron?

- Quelle image incarne le Huron?

- Quelle vison donne t'-il de son apprentissage philosophique?

- Quelles sont ses qualités intellectuelles?

- D'où viennent ses dispositions?

- Quel usage fait-il de la bonne nature?

- Représente t'-il l'anti-dogmatisme?

- Se préserve t'-il du fanatisme?

« Arrivée de l’ingénu à Versailles, sa réception à la cour »

 chapitre 9

L’Ingénu débarque en pot de chambre dans la  cour des cuisines. Il demande aux porteurs de chaise à quelle heure on peut voir  le roi. Les porteurs lui rient au nez, tout comme avait fait l’amiral anglais.  Il les traita de même, il les battit ; ils voulurent le lui rendre, et la scène  allait être sanglante, s’il n’eût passé un garde du corps, gentilhomme breton,  qui écarta la canaille. Monsieur, lui dit le voyageur, vous me paraissez un  brave homme ; je suis le neveu de monsieur le prieur de Notre-Dame de la  Montagne ; j’ai tué des Anglais, je viens parler au roi ; je vous prie de me  mener dans sa chambre. Le garde, ravi de trouver un brave de sa province, qui ne  paraissait pas au fait des usages de la cour, lui apprit qu’on ne parlait pas  ainsi au roi, et qu’il fallait être présenté par monseigneur de Louvois.-Eh bien  ! Menez-moi donc chez ce monseigneur de Louvois, qui sans doute me conduira chez  sa majesté. Il est encore plus difficile, répliqua le garde, de parler à  monseigneur de Louvois qu’à sa majesté ; mais je vais vous conduire chez M.  Alexandre, le premier commis de la guerre ; c’est comme si vous parliez au  ministre. Ils vont donc chez ce M. Alexandre, premier commis, et ils ne purent  être introduits ; il était en affaire avec une dame de la cour, et il y avait  ordre de ne laisser entrer personne. Eh bien ! dit le garde, il n’y a rien de  perdu ; allons chez le premier commis de M. Alexandre ; c’est comme si vous  parliez à M. Alexandre lui-même.

Le Huron tout étonné le suit ; ils restent  ensemble une demi-heure dans une petite antichambre. Qu’est-ce donc que tout  ceci ? dit l’Ingénu ; est-ce que tout le monde est invisible dans ce pays-ci ?  Il est bien plus aisé de se battre en Basse-Bretagne contre des Anglais, que de  rencontrer à Versailles les gens à qui on a affaire. Il se désennuya en  racontant ses amours à son compatriote. Mais l’heure en sonnant rappela le garde  du corps à son poste. Ils se promirent de se revoir, le lendemain, et l’Ingénu  resta encore une autre demi-heure dans l’antichambre, en rêvant à mademoiselle  de Saint Yves, et à la difficulté de parler aux rois et aux premiers commis.

Enfin le patron parut. Monsieur, lui dit  l’Ingénu, si j’avais attendu pour repousser les Anglais aussi longtemps que vous  m’avez fait attendre mon audience, ils ravageraient actuellement la  Basse-Bretagne tout à leur aise. Ces paroles frappèrent le commis. Il dit enfin  au Breton : Que demandez-vous ?-Récompense, dit l’autre ; voici mes titres : il  lui étala tous ses certificats. Le commis lut, et lui dit que probablement on  lui accorderait la permission d’acheter une lieutenance.-Moi ! Que je donne de  l’argent pour avoir repoussé les Anglais ? Que je paie le droit de me faire tuer  pour vous, pendant que vous donnez ici vos audiences tranquillement ? Je crois  que vous voulez rire. Je veux une compagnie de cavalerie pour rien ; je veux que  le roi fasse sortir mademoiselle de Saint Yves du couvent, et qu’il me la donne  par mariage ; je veux parler au roi en faveur de cinquante mille familles que je  prétends lui rendre : en un mot je veux être utile ; qu’on m’emploie et qu’on  m’avance.

 

Plan pour un commentaire :

I - Les éléments du conte philosophique

1 - Un récit dynamique et comique

a) Une scène dynamique

b) Une scène comique

2 - Les ingrédients du conte

a)  Les éléments traditionnels discrets

b) Les personnages

II - La satire de la cour royale

1 - Une administratrion royale inaccessible

2 - La politique de la guerre

3 - Satire de l'homme

 En quoi le regard naïf de l'Ingénu sert-il  à dénoncer la cour de Versailles ? Commentaire littéraire et questionnaire, chapitre 9 de l'Ingénu

Nous allons étudier le chapitre 9 de L’ingénu de Voltaire, philosophe et encyclopédiste du 18ème siècle et défenseur des idéaux des lumières, liberté d'expression, liberté de penser et tolérance religieuse. Il lutte contre les oppressions religieuses, morales et politiques. Les idéologies du siècle des lumières sont : liberté, raison, tolérance, liberté et égalité. L'Ingénu est l'une des dernières oeuvres du penseur qui est aussi l'auteur de Candide, de Micromégas. Ces contes philosophiques sont le reflet de l'actualité de son époque.

Le conte philosophique fait partie des apologues, il est apparu au 18ème siècle et propose un mélange de conte traditionnel et de réflexions philosophiques. Il comprend un récit et une leçon morale ou philosophique.

L'extrait que nous nous proposons d'étudier est tiré du chapitre 9 de L'Ingénu, il correspond au moment où le jeune Huron tout droit de Bretagne arrive à la cour de Versailles. Nous savons qu'il s'est battu contre les anglais, qu'il est converti au catholicisme par amour de Melle de St Yves et qui pour son grand malheur ne peut plus devenir son épouse puisqu'elle est dès lors sa marraine.  Le jeune Huron souhaite rencontrer le roi pour demander justice, obtenir une dispense pour leur mariage et récompenses de ses loyaux services lorsqu'il combattait contre les anglais.

 Il se heurte à l'inaccessible administration versaillaise dont Voltaire à travers la simplicité et la naiveté du personnage de l'Ingénu dénonce les rouages. Mais le héros ne se transforme pas comme Candide au contact de son maître à penser Pangloss, il reste fidèle à lui-même, inchangé et solidaire en actes de ses pensées. Nous avons un passage qui épouse les pratiques du conte philosophique et qui met son récit au service d'une satire de l'administration versaillaise du Roi Soleil.

Annonce du plan :

Dans le but de répondre à notre problématique, nous verrons dans un premier temps les éléments du conte philosophique, son récit dynamique et comique, les ingrédients du conte et en second lieu, la satire de la cour royale, l'inaccessibilité de l'administration royale, la politique de la guerre et enfin, la satire de l'homme.

Problématique :

 En quoi le regard naïf de l'Ingénu sert-il  à dénoncer la cour de Versailles ?

I-       Les éléments du conte philosophique

1.  Un récit dynamique et comique

a ) Une scène dynamique

Les indices qui nous  poussent à souligner les éléments dynamiques du récit sont l'usage du discours direct, le rythme de l'extrait et le peu de descriptions du texte.  Cependant, nous devons aussi admettre que le dynamisme de l'ensemble est renforcé par les verbes d'action et de mouvement comme "battit", "débarquer", les répétitions suivantes : "mener moi", "le suit", "ils vont" ainsi que les déplacements suggérés par les expressions suivantes, "chez Mr Alexandre", "chez le commis".

b) Une scène comique

Le comique se manifeste à différents niveaux. En premier lieu, nous notons le comique de répétition avec "du roi", "monseigneur Louvois", puis "monsieur Alexandre, premier commis" à "premier commis".  Cette cascade descendante met l'accent sur l'idée de chute sociale évidente de l'Ingénu. Cela engendre un comique de situation.  Le comique est également présent dans les paroles du garde du corps lorsqu'il affirme : "c'est comme si vous parliez au ministre", "c'est comme si vous parliez à Monsieur Alexandre lui-même". 

2.  Les ingrédients du conte

 a) Des éléments traditionnels discrets

Au delà du comique, Voltaire met en scène tous les ingrédients du conte, il place le décor des aventure de son héros. Nous savons que la scène se passe à Versailles, dans le Palais de Versailles.

Nous avons donc  de manière discrète quelques éléments du conte traditionnel. L'extrait est davantage dominé par le quotidien que par le merveilleux et le fantastique. Les personnages s'ordonnent et évoluent selon le bon désir du narrateur et du conteur, à savoir, Voltaire.  Notre héros est en fait à la recherche d'un des responsables de l'administration.  Les personnages n'ont rien de surnaturels, il s'agit en fait d'une confrontation avec de simples domestiques. Les verbes d'action se multiplient et soulignent les tentatives échouées de l'Ingénu dans ses tentatives de rendez-vous. 

b) Les personnages

Nous avons en fait un portrait très caricatural des personnages et très peu d'informations si ce n'est des groupes mentionnés comme les "porteurs de chaires", les "canailles" arrogantes envers les étrangers et nouveaux venus, le "gentihomme breton" etc. Le conteur, donc Voltaire mène l'Ingénu face aux autres personnages du conte à sa guise.  On le voit ainsi évoluer de manière simple dans un cadre très réaliste.  Le cadre est celui de l'administration Versaillaise et l'aspect réaliste du contexte est mis en avant par les évocations comme, "Monsieur de Louvois" pour le nom du ministre et "premier commis de la guerre" et "commis" pour traduire les échelons à la cour de Versailles. De sorte que l'Ingénu se dévoile de manière exemplaire de simplicité dans ses conduites et ses jugements.  Le conteur en fait un être simple, impulsif, capable de violence, naif. On le voit inconséquent de ses actes, lorsqu'il bat les valets qui se sont moqués de sa naiveté alors qu'il désirait seulement rencontrer le roi.  Il n'anticipe pas les éventuelles suites de ses agissements trop impulsifs ainsi que le suggèrent les phrases juxtaposées  : "les porteurs.... la scène allait être sanglante". Mais notre héros se révèle en outre bien surprenant par les confidences faites au "gentilhomme breton" : "j'ai tué des anglais, je viens donc parler au roi". Le portrait du héros est pourrions-nous dire assez typique. Ses caractéristiques naives ne sont pas sans rappeler Candide. Voltaire en fait un personnage étranger au cadre Versaillais, tout juste soucieux de ses préoccupations du moment et ignorant des coutumes versaillaises.  

Transition :

Les intentions de Voltaire sont manifestes. La naiveté de l'Ingénu a une visée précise. Lorsque le garde lui explique les différentes démarches à suivre pour accéder à l'administration et aux personnes compétents, il rétorque "eh, bien!", "menez-moi".  Nous allons voir dans notre seconde partie en quoi et comment le philosophe met la naiveté et la simplicité de son héros l'Ingénu au service de la satire de la cour de Versailles.

II-     La satire de la cour de Versailles

1 - Une administration royale inaccessible

 On retrouve une caractéristique du conte philosophique, Voltaire se sert de l’attitude naturelle de l’ingénu pour dénoncer les travers des grands. C’est la technique du regard neuf d’un étranger d’un individu dans l’ingénu qui met en relief les imperfections de la société à dénoncer. C'est en faisant évoluer son héros face aux personnages que Voltaire dénonce et critique la cour et les hommes.  Il propose un modèle de conduite à adopter dans nos rapports sociaux. L'ingénu devient le porte parole de Voltaire. Les travers des grands sont remis en question comme on le voit déjà dans Micromégas et Candide. Dans l'Ingénu, notre héros par sa simplicité "tout étonné" met en avant la complexité, l'inaccessibilité et l'inefficacité de l'administration versaillaise. Il semble en effet "plus difficile de parler à un ministre qu'au roi lui-même".  Le philosophe des lumières, Voltaire expose ici son idéal d'encyclopédiste en mettant son aspiration à remettre en cause pour le réformer, le pouvoir royal trop éloigné de ses sujets et trop arbitraire.

2 La politique de la guerre

L’ingénu s’est battu contre les anglais. Les seules activités politiques dont il est question en toile de fond sont les guerres entre la France et l’Angleterre. Il y a une totale ignorance  du mérite personnel. Par deux fois, il rappelle ses hauts faits guerriers, dont il s’enorgueillit, mais dont personne ne tient compte : « j’ai tué des anglais » dit-il et il ajoute s’être battu « en basse Bretagne contre des anglais ». Le conteur laisse ainsi transparaître la critique de l’ingratitude de la monarchie envers ses serviteurs, et autant plus méritants que leur histoire personnelle ne leur faisait pas un devoir de s’exposer pour la France

3 ) Satire de l'homme

Voltaire critique  avec la même virulence « les porteurs » et ‘l’amiral anglais » pourtant aux deux extrémités de l’échelles sociale, pour leur complexe de supériorité, leur arrogance. L’auteur met en accusation, au-delà du mépris pour l’autre l’intolérance. On retrouve ainsi l'idéal des lumières : l'intolérance est dénoncée à tous les niveaux chez Voltaire car elle est mère de beaucoup de maux en particulier dans la religion.  Elle peut aussi parfois engendrer violence, le philosophe met ainsi en évidence un monde où la violence prend le pas sur la réflexion et l'entente entre les hommes.

Conclusion

Dans cet épisode de l’ingénu, Voltaire se sert du regard étranger et extérieur du personnage dans le but de procéder à une satire de la cour Versaillaise. C’est ainsi que l’auteur peint l’hypocrisie et l’opportunisme de ce monde. Nous avons ainsi une scène d’action argumentative amusante car c’est tant le dysfonctionnement de l’État que l’administration bureaucratique qu’il met en cause.

Ouverture

Nous pouvons souligner les dénominateurs commun entre cet extrait du chapitre neuf et un de l’ingénu. En effet, dans ces deux textes, la cour du roi soleil est présentée comme un monde appart qui n’obéit ni aux lois de la nature ni au bon sens.

  • I - Les éléments du conte
  • 1 - Un récit dynamique et comique
  • a) Une scène dynamique
  • Relevez les indices qui soulignent les éléments dynamiques du récit
  • Relevez le discours direct
  • Citez trois verbes d'action et trois verbes de mouvement
  • Que renforcent-ils?
  • Quelles expressions contribuent à mettre en avant le rythme de l'extrait et son dynamisme?
  • b) Une mise en scène
  • Quels sont les différents niveaux de comique?
  • Relevez les expressions et mots qui marquent :
  • Le comique de répétition
  • Le comique de situation
  • Le comique de mots
  • 2 - Les ingrédients du conte
  • a) Des éléments traditionnels discrets
  • Quels sont les ingrédients du conte?
  • Où la scène se passe t'-elle?
  • Peut-on dire que l'extrait soit dominé par le fantastique?
  • Comment les personnages évoluent-ils?
  • Quelles sont les motivations du héros?
  • B) Les personnages
  • Comment le portrait des personnages est-il dressé?
  • Avons-nous beaucoup d'informations?
  • Comment le conteur mène t'-il L'Ingénu?
  • Quel est le cadre?
  • Le contexte est-il réaliste?
  • Comment le héros se dévoile t'-il dans ses confrontations avec les autres personnages?
  • Quelle image le conteur donne t-il du héros?
  • Avons-nous un portrait typique?
  • Quels rapprochements pouvons-nous faire entre l'Ingénu et Candide?
  • Quelles sont les intentions de Voltaire?

 

  • II - La satire de la cour de Versailles
  • 1 - Une administration royale inaccessible
  • Quelle caractéristique du conte retrouvons-nous?
  • Dans quel autre conte, Voltaire se sert-il de la naiveté de son héros pour dénoncer les travers des grands?
  • Comment les imperfections sont-elles mises en avant?
  • Que propose Voltaire au niveau social?
  • L'ingénu est-il le porte-parole de Voltaire?
  • Que dénonce Voltaire?
  • Cela rejoint-il son idéal encyclopédiste?
  • En quoi? Expliquez.
  • 2 - La politique de la guerre
  • Contre qui l'Ingénu s'est-il battu?
  • Comment la politique de la guerre est-elle envisagée?
  • Le mérite personnel est-il pris en compte?
  • Quelle image de la monarchie envers ses serviteurs Voltaire donne t'-il?
  • 3 - Satire de l'homme
  • Quelle notion Voltaire critique t'-il de manière très virulente?
  • Cela renvoie t'-il le lecteur à l'idéal des lumières?

 

 

Voltaire

Peut-on considérer l'Ingénu de Voltaire, comme une satire politico-sociale, philosophique et religieuse? Littérature d'idées EAF 2020 

Dans quelle mesure peut on considérer l'Ingénu de Voltaire, comme une satire politico-sociale, philosophique et religieuse ? Littérature d'idées au programme du bac de français 2020 - Autre dissertation sur les oeuvres " En quoi le Détour par l'Autre est-il un bon moyen de dénoncer les travers de notre société ?

 

Texte complémentaire à l'Ingénu de Voltaire, les lettres persanes de Montesquieu

 

Lettres Persanes :

RICA A RHEDI.

A Venise.

Je trouve les caprices de la mode, chez les Français, étonnants. Ils ont oublié comment ils étaient habillés cet été; ils ignorent encore plus comment ils le seront cet hiver: mais surtout on ne saurait croire combien il en coûte à un mari, pour mettre sa femme à la mode.

Que me servirait de te faire une description exacte de leur habillement et de leurs parures? une mode nouvelle viendrait détruire tout mon ouvrage, comme celui de leurs ouvriers; et, avant que tu eusses reçu ma lettre, tout serait changé.

Une femme qui quitte Paris pour aller passer six mois à la campagne en revient aussi antique que si elle s'y était oubliée trente ans. Le fils méconnaît le portrait de sa mère, tant l'habit avec lequel elle est peinte lui parait étranger; il s'imagine que c'est quelque Américaine qui y est représentée, ou que le peintre a voulu exprimer quelqu'une de ses fantaisies.

Quelquefois les coiffures montent insensiblement; et une révolution les fait descendre tout à coup. Il a été un temps que leur hauteur immense mettait le visage d'une femme au milieu d'elle-même: dans un autre, c'était les pieds qui occupaient cette place; les talons faisaient un piédestal, qui les tenait en l'air. Qui pourrait le croire? les architectes ont été souvent obligés de hausser, de baisser et d'élargir leurs portes, selon que les parures des femmes exigeaient d'eux ce changement; et les règles de leur art ont été asservies à ces fantaisies. On voit quelquefois sur un visage une quantité prodigieuse de mouches, et elles disparaissent toutes le lendemain. Autrefois les femmes avaient de la taille, et des dents; aujourd'hui il n'en est pas question. Dans cette changeante nation, quoi qu'en dise le critique, les filles se trouvent autrement faites que leurs mères.

Il en est des manières et de la façon de vivre comme des modes: les Français changent de moeurs selon l'âge de leur roi. Le monarque pourrait même parvenir à rendre la nation grave, s'il l'avait entrepris. Le prince imprime le caractère de son esprit à la cour, la cour à la ville, la ville aux provinces. L'âme du souverain est un moule qui donne la forme à toutes les autres.

De Paris, le 8 de la lune de Saphar, 1717.

 

jugement et dénonciation de la société à travers les "lettres persanes" de Montesquieu

problématique : comment le regard étranger et la lettre permettent ils de porter un jugement sur la société?

Lettre Persane : "je trouve les caprices de la mode... à la fin

 

questions pour vous entraîner :

quel est l'idéal des lumières?

quel est le genre littéraire des lettres persanes?

roman épistolaire

relever le champ lexical de la mode : répétition des mots de la famille de "changer", "change", "changement" et le vocabulaire qui exprime le caprice, "fantaisie", "révolution", "nouvelle"

relevez les antithèses qui marquent la rapidité du changement : "monter/ descendre", "été/hiver", "fille/mère", "autrefois/maintenant"

quelles sont les hyperboles qui reflètent l'aspect plaisant et comique de la peinture de la mode? Peut on parler d'une exagération au service du comique?

quels sont les registres de la lettre? comique/ ironique

quelles est la structure argumentative du texte?

2 parties : un développement sur la mode

un dernier paragraphe sur le roi de France

2 thèses : une sur la mode qui domine en France

une sur le roi de France

Avons nous une critique des français, une critique du roi?

la critique des français porte sur le fait qu'ils suivent leur roi et qu'ils sont surperficiels

il y a aussi une critique du roi qui n'est pas un modèle pour la nation, il ne se soucie pas du bonheur des français.

Le Roman épistolaire

 

Montesquieu
Montesquieu, Lettres persanes, Lettre CLXI, commentaire littéraire et étude linéaire syntaxique

Montesquieu, Lettres persanes, Lettre CLXI, commentaire littéraire et étude linéaire syntaxique-Explication de la lettre pour l''écrit de l'EAF 2020 séries générales et étude linéaire grammaticale pour l'oral du bac de français : Littérature d'idées- / parcours : Le regard éloigné.

Montesquieu
Commentaire littéraire, Lettres Persanes, lettre 37 pour l''écrit du bac de français 2020

Commentaire littéraire, Lettres Persanes, lettre 37 pour l''écrit du bac de français 2020-Montesquieu Le regard éloigné. littérature d'idées, séries générales-Questions de grammaires possibles à l'oral du bac de français 2020- CLXI, Lettres Persanes Roxane à Usbek - Analyse linéaire syntaxique d'une phrase

Montesquieu
Commentaire littéraire, Lettres Persanes, lettre 30 pour l''écrit du bac de français 2020

Commentaire littéraire, Lettres Persanes, lettre 30 pour l''écrit du bac de français 2020 - Le regard éloigné. la littérature d'idées, séries générales-commentaire linéaire de la lettre CLXI -Questions de grammaires possibles à l'oral du bac de français 2020- Lettres CLXI, Analyse linéaire syntaxique d'une phrase

Montesquieu 4
Commentaire littéraire, Lettres Persanes, lettre 29 pour l''écrit du bac de français 2020

Commentaire littéraire, Lettres Persanes, lettre 29 pour l''écrit du bac de français 2020-Montesquieu Le regard éloigné. littérature d'idées, séries générales- Lettre CLXI, Lettres Persanes Roxane à Usbek - Analyse linéaire syntaxique d'une phrase, étude littéraire et linéaire de la lettre pour l'écrit et l'oral 2020

Montesquieu
Commentaire littéraire des Lettres Persanes, lettre 24 et explication linéaire de la lettre CLXI

Analyse littéraire et linéaire des lettres Persanes, lettre 24, 29, 30, 37 et CLXI, commentaire littéraire et étude linéaire syntaxique -Montesquieu Le regard éloigné. littérature d'idées, séries générales- Analyse linéaire syntaxique d'une phrase, étude littéraire et linéaire de la lettre pour l'écrit et l'oral 2020

Supplement au voyage de bougainville

Diderot et Bougainville la découverte du nouveau monde et la découverte de l'autre 3

Diderot, Supplément au voyage de Bougainville-dialogue philosophique-découverte de l’Autre et du Nouveau Monde-question de l'altérité.Dénonciation de la colonisation. Comparaison de la vie naturelle et de la civilisation européenne-Comment Diderot parvient-il à faire du bonheur l’antithèse du mode de vie européen ?

Mythe du bon sauvage
Versions du mythe du bon sauvage, Montaigne, Montesquieu, Diderot, Rousseau, littérature d'idées, EAF 2020 new

Versions du mythe du bon sauvage, Montaigne, Montesquieu, Diderot, Rousseau, littérature d'idées, EAF 2020-propagation de l'idée du bon sauvage- Le mythe chez Montaigne dans Des Cannibales-Le mythe chez Diderot,Bougainville-Rousseau : « l’homme naît bon, c’est la société qui le corrompt »-Découverte d'un nouveau monde

Saint john perse
Saint John Perse, commentaires littéraires, "Le mur", Image à Crusoé, et "Vendredi" Éloge. Version du mythe du bon sauvage. new

Saint John Perse, commentaires littéraires, "Le mur", Image à Crusoé, et "Vendredi" Éloge. Version du mythe du bon sauvage.La littérature d'idées du XVIe siècle au XVIIIe siècle - Programme du bac de français 2020 - dimension poétique à l'évocation de Robinson -

Robinson crusoe
Defoe, Robinson Crusoé, Tournier, Vendredi ou les limbes du pacifique, Vendredi ou la vie sauvage. Analyse littéraire, EAF, 2020 new

Defoe, Robinson Crusoé, Tournier, Vendredi ou les limbes du pacifique, Vendredi ou la vie sauvage. Analyse littéraire, EAF, 2020-Robinson Crusoé et les réécritures. Littérature d'idées, programme du bac de français 2020-Montaigne, "Essais", "Des Cannibales", I, 31 ; "Des Coches"III, commentaires littéraires, linéaires

Vendredi ou les limbes du pacifique
Analyse littéraire, Tournier, Vendredi ou les limbes du Pacifique"Que d’épreuves nouvelles...réunion", bac français 2020 new

Analyse littéraire, Tournier, Vendredi ou les limbes du Pacifique"Que d’épreuves nouvelles...réunion", bac français 2020-Le mythe du bon sauvage. Qu'est-ce que l'état de nature? Littérature d'idées, bac de français programme 2020-I - Le point de vue occidental de Robinson-II - La fragilité du héros. littérature d'idées

Montaigne
En quoi peut-on dire que l’humanisme se caractérise par une ouverture à l’autre et une interrogation sur l’autre ? littérature d'idées EAF 2020 new

Dans le premier livre des Essais Montaigne explique que, pour se former, il faut «frotter et limer notre cervelle contre celle d’autrui».En quoi peut-on dire que l’humanisme, à la Renaissance, se caractérise par une ouverture à l’autre et une interrogation sur l’autre ?Dissertation sur une oeuvre au programme EAF 2020

Supplement au voyage de bougainville
" En quoi le Détour par l'Autre est-il un bon moyen de dénoncer les travers de notre société ? " Dissertation sur les oeuvres au programme, EAF 2020 new

" En quoi le Détour par l'Autre est-il un bon moyen de dénoncer les travers de notre société ? " Dissertation sur les oeuvres au programme, EAF 2020-Littérature d'idées, dissertations bac français 2020-En quoi peut-on dire que l’humanisme se caractérise par une ouverture à l’autre et une interrogation sur l’autre?

Voltaire
Peut-on considérer l'Ingénu de Voltaire, comme une satire politico-sociale, philosophique et religieuse? Littérature d'idées EAF 2020 new

Dans quelle mesure peut on considérer l'Ingénu de Voltaire, comme une satire politico-sociale, philosophique et religieuse ? Littérature d'idées au programme du bac de français 2020 - Autre dissertation sur les oeuvres " En quoi le Détour par l'Autre est-il un bon moyen de dénoncer les travers de notre société ?

La fontaine les deux coqs
Dissertations, Les Fables, EAF 2020-Le genre de la fable a t'il perdu sa vocation originelle?Les fables sont un miracle de la culture, André Gide. new

Dissertations, Les Fables EAF 2020-Le genre de la fable a t'il perdu sa vocation originelle?Les fables sont un miracle de la culture, André Gide. Peut-on amputer la fable de sa morale ? N’est-ce pas dénaturer l’apologue et le ravaler au rang d’histoire brève, d’anecdote ? les Fables de La Fontaine,une œuvre composite?

" En quoi le Détour par l'Autre est-il un bon moyen de dénoncer les travers de notre société ?

Dissertation programme EAF 2020

 

Plan du devoir bac

I) Le détour par l'autre est un moyen de dénonciation habile parce qu'il permet d'abord de plaire au lecteur.
1. Parce qu'il surprend, dépayse, suscite la curiosité -> référence : Micromégas / Les Jumeaux, par le fait que nous ayons des " étrangers ", explicitant leur propre point de vue sur notre société.
2. Parce qu'il amuse, fait rire, divertit -> référence : Les Caractères, par le procédé d'animalisation, et Dyrcona (procès de Guillemette la Charnue), par l'accusation d'une société volatile envers un homme.
II) Et parce qu'il propose un regard extérieur amusé ou indigné sur notre société.
1. Qui permet de découvrir d'autres mœurs, d'autres conceptions, d'autres opinions, à des époques différentes ou dans des lieux différents. -> Référence : Discours du vieux Tahitien (Supplément au voyage de Bougainville) remise en question de la société Occidentale, Candide l'Eldorado, comparaison de deux sociétés opposées.
2. La confrontation entraine une remise en question. -> référence : Discours de VH contre la pauvreté, Procès de Miss Polly Baker => Réquisitoire.
III) Enfin, c'est un moyen de former un jugement critique et autocritique.
1. Comme la dénonciation est indirecte, le lecteur doit interpréter, découvrir par lui-même ce qui est critiqué. Références : Candide / La Fontaine (l’huitre et les plaideurs).
2. L'autre est un miroir dans lequel le lecteur se réfléchit : prise de conscience de ses propres travers. Référence -> Zadig de Voltaire / Gavroche dans Les Misérables.

Consulter le corrigé de la dissertation 

" En quoi le Détour par l'Autre est-il un bon moyen de dénoncer les travers de notre société ? 

 

Montaigne

Montaigne, les Essais.Découverte d'un autre monde 6

 Programme bac de français 2020, EAF, séries générales et technologiques- La littérature d'idées du XVIe siècle au XVIIIe siècle  Montaigne, "Essais", "Des Cannibales", I, 31 ; "Des Coches", III, 6 -parcours : Notre monde vient d'en trouver un autre. Commentaires littéraires, linéaires, questions de grammaire

Montesquieu

Montesquieu, "Lettres persanes" / parcours : Le regard éloigné 5

Bac général Programme bac de français 2020 Objet d'étude : La littérature d'idées du XVIe siècle au XVIIIe siècle Montesquieu, "Lettres persanes" / parcours : Le regard éloigné. Consultez les commentaires littéraires, les explications linéaires et les questions de grammaire, analyse linéaire syntaxique

Mythe du bon sauvage

Le mythe du bon sauvage. Qu'est-ce que l'état de nature? 4

Le mythe du bon sauvage=idéalisation de l'homme à l'état de nature-quelques versions du mythe du bon sauvage-Defoe Robinson Crusoé -Montesquieu Lettres persanes -Voltaire Candide - Diderot voyage de Bougainville -Rousseau -Programme bac de français 2020-La littérature d'idées, découverte d'un nouveau monde

Lery

Dissertations sur des oeuvres au programme, littérature d'idées, EAF 2020 4

Dissertations oeuvres au programme, littérature d'idées, EAF 2020 Montaigne Des Cannibales, Montesquieu Lettres Persanes, Diderot Supplément voyage Bougainville, Histoire d'un voyage en la terre du Brésil Léry. Découverte d'un nouveau monde découverte de l'autre. versions du mythe du bon sauvage Defoe Robinson Crusoé

Voltaire

Voltaire, "L'Ingénu" / parcours : Voltaire, esprit des Lumières. EAF 2020 2

Programme bac de français 2020 Bac techologique La littérature d'idées du XVIe siècle au XVIIIe siècle-Voltaire, "L'Ingénu" / parcours : Voltaire, esprit des Lumières.Commentaire littéraires, dissertations sur L'Ingénu programme 2020, commentaires linéaires, analyse linéaire syntaxique, questions de grammaire.

La fontaine

Jean de La Fontaine, "Fables" (livres VII à XI) / parcours EAF 2020 : Imagination et pensée au XVIIe siècle. 7

Objet d'étude : La littérature d'idées du XVIe siècle au XVIIIe siècle bac générale, livres VII à XI et technologique La Fontaine, "Fables" (livres VII à IX) / parcours : Imagination et pensée au XVIIe siècle.Commentaires littéraires, linéaires, analyses syntaxiques, questions de grammaire-analyse des fables

Lery
Léry, Histoire d’un voyage fait en la terre du Brésil, chapitre XIII, commentaire littéraire, littérature d'idées, EAF 2020 new

Léry, Histoire d’un voyage fait en la terre du Brésil, chapitre XIII, commentaire littéraire, littérature d'idées, EAF 2020-Quelle est la nature de cette rencontre? La rencontre, un propos sur les qualités, un propos humaniste -Soi-même et l’autre : une réflexion humaniste sur l’altérité- Commentaire littéraire

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 12/09/2019