Commentaires littéraire et linéaire, Hugo, Elle avait pris ce pli, les Contemplations, livre IV, Pauca Meae

- Objet d'étude : La poésie du XIXe siècle au XXIe siècle Victor Hugo, "Les Contemplations", livres I à IV / parcours : Les Mémoires d'une âme. Bac de l'EAF 2022-

Hugo

Victor Hugo, Elle avait pris ce pli 

 

 

Vous pouvez aussi consulter

V. Hugo, Elle était déchaussée, Les Contemplations

Livre I, Aurore au programme bac de français 2022

Commentaire littéraire de Melancholia, Hugo, les Contemplations

livre III, programme EAF 2022

Comprendre le contexte historique et culturel de HUGO.

Comprendre l'influence de l'Histoire et du contexte littéraire sur la création des Contemplations.

La portée du titre de l'oeuvre de Victor HUGO

Découvrez comment exploiter à l'oral et à l'écrit la symbolique du titre "Les Contemplations".

PARCOURS HUGO

Découvrez dans cet épisode ce que vous devez retenir du parcours "Mémoires d'une âme".

 

 

Elle avait pris ce pli ...

Elle avait pris ce pli dans son âge enfantin
De venir dans ma chambre un peu chaque matin;
Je l'attendais ainsi qu'un rayon qu'on espère;
Elle entrait, et disait: Bonjour, mon petit père ;
Prenait ma plume, ouvrait mes livres, s'asseyait
Sur mon lit, dérangeait mes papiers, et riait,
Puis soudain s'en allait comme un oiseau qui passe. 
Alors, je reprenais, la tête un peu moins lasse,
Mon oeuvre interrompue, et, tout en écrivant,
Parmi mes manuscrits je rencontrais souvent
Quelque arabesque folle et qu'elle avait tracée,
Et mainte page blanche entre ses mains froissée
Où, je ne sais comment, venaient mes plus doux vers.
Elle aimait Dieu, les fleurs, les astres, les prés verts,
Et c'était un esprit avant d'être une femme.
Son regard reflétait la clarté de son âme.
Elle me consultait sur tout à tous moments.
Oh! que de soirs d'hiver radieux et charmants
Passés à raisonner langue, histoire et grammaire,
Mes quatre enfants groupés sur mes genoux, leur mère
Tout près, quelques amis causant au coin du feu !
J'appelais cette vie être content de peu !
Et dire qu'elle est morte! Hélas! que Dieu m'assiste !
Je n'étais jamais gai quand je la sentais triste ;
J'étais morne au milieu du bal le plus joyeux
Si j'avais, en partant, vu quelque ombre en ses yeux.

 

Objet d'étude : La poésie du XIXe siècle au XXIe siècle bacs général et technologique

Objet d'étude : La poésie du XIXe siècle au XXIe siècle, séries générales et technologiques 

 Victor Hugo, "Les Contemplations", livres I à IV / parcours : Les Mémoires d'une âme.

Notes pour un commentaire 

 

Victor Hugo : 

Victor-Marie Hugo, né le 26 février 1802 à Besançon et mort le 22 mai 1885 à Paris, est un écrivain, dramaturge, poète, homme politique, académicien et intellectuel engagé français considéré comme le plus important des écrivains romantiques de langue française et un des plus importants écrivains de la littérature française. 
Son œuvre est très diverse : romans, poésie lyrique, drames en vers et en prose, discours politiques à la Chambre des Pairs, correspondance abondante. 
Victor Hugo a fortement contribué au renouvellement de la poésie et du théâtre en tant que chef de file du mouvement romantique. Il a aussi permis à de nombreuses générations de développer une réflexion sur l'engagement de l'écrivain dans la vie politique grâce à ses multiples engagements qui le condamneront à l'exil. 
 

 

 

Pour l’entretien : éléments conservés

Études d’ensemble ou éléments de synthèse :

- Quatre études d’ensemble: exprimer la douleur, rappeler le souvenir, réfléchir au sens de la vie, organiser le recueil

- Rappels sur la versification

- Rappels des principales figures de style

A consulter 

Questionnaires sur Victor Hugo et le romantisme 

 

Analyse

Dans ce commentaire littéraire, le souvenir de Léopoldine donne lieu à un poème du deuil, il évoque le souvenir de sa fille disparue. On voit que la fille de Victor Hugo, devient la muse du poète

Nous nous demanderons quelle est l'image de Léopoldine dans cette poésie.

Dans cette poésie, Hugo redonne vie à Léopoldine, il dresse un tableau familial, on retrouve le champ lexical de la famille « enfantin », « père », « mes 4 enfants, «leur mère ». Le cadre est chaleureux, « coin du feu »

Le poète incarne le père de famille traditionnel, il se dévoile protecteur auprès de Léopoldine .

Le lecteur découvre ces vers dans l'intimité d'une scène familiale pleine d'amour «Bonjour mon petit père »

Le portrait de Léopoldine est très vivant, on peut relever les verbes d'action, « prenait », « ouvrait », « s'asseyait », « dérangeait », « riait ». Sa fille incarne la jeunesse, la vie, l'énergie, la spontanéité.

Le poète à travers une énumération évoque les passions de Léopoldine « Elle aimait Dieu, les fleurs, les astres, les prés verts ».

Il sublime sa fille et la compare à un ange « ainsi qu'un rayon qu'on espère » et « comme un oiseau qui passe ». Cette idée est encore renforcée par le champ lexical de la lumière, « matin », « astres », « rayon », « clarté », « radieux ».

Il l'idéalise également « Et c'était un esprit avant d'être une femme/Son regard reflétait la clarté de son âme ».

La douleur de Victor Hugo est proportionnelle à l'amour qu'il avait pour sa fille, un amour fusionnel, « j'étais morne au milieu du bal le plus joyeux/ Si j'avais en partant vu quelque ombre en ses yeux ».

Léopoldine est une inspiratrice pour le poète. Elle devient sa muse comme le suggère le champ lexical de l'écriture « prenait ma plume », « arabesque folle », « qu'elle avait tracée », « page blanche ». Tout se passe comme si sa fille lui dictait les vers à écrire : «Où je ne sais comment venaient mes plus beaux vers ».

 

 

Pour aller plus loin

Corpus de textes en poésie sur le thème de la muse 

Joachim du Bellay, Les Regrets (1558) sonnet VI

François de Malherbe, Les délices de la poésie française (1620) « Sonnet à Caliste » (ne fait pas parti du descriptif)

Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal (1861) «La muse malade »

Guillaume Apollinaire, Il y a (1925) « Per te praesentit arupex » (par toi l’aruspice comprend)

Tristan Corbière, Les Amours jaunes (1873) « Sonnet avec la manière de s’en servir » 
 

Comment répondre en 2 minutes à la question de grammaire ? Episode POESIE.

3 questions de grammaire sur 3 énoncés d'Apollinaire, Hugo et Baudelaire.

Séquence de 1ère sur Les Contemplations Hugo, Pauca Meae- elle montre la différence entre les éléments gardés au bac de l'EAF 2020 et le programme de l'EAF 2019 pour l'oral et l'entretien 

séquence de cours de 1ère sur Les Contemplations de Victor Hugo en lien avec le parcours "Les Mémoires d'une âme".

Cette séquence vous montre la différence entre les éléments gardés au bac de l'EAF 2020 et le programme de l'EAF 2019 pour l'oral et l'entretien 

La séquence est une adaptation d'un travail réalisé auparavant dans une classe de 1ère STMG.

Elle s'articule autour de la problématique suivante : En quoi, en utilisant un matériau biographique, Victor Hugo renouvelle-t-il la poésie de son siècle? "

 

Les Contemplations, livre 1 à 4

• Parcours: Les Mémoires d’une âme Proposition d’Alice Faye, Lycée René Cassin, Strasbourg

Adaptation d’une séquence sur Pauca Meae menée avec une classe de 1ère STMG

 

étude d’une oeuvre intégrale « Pauca meae » Victor Hugo,

Les Contemplations (1856)

Pour l’entretien : éléments conservés

Études d’ensemble ou éléments de synthèse :

- Quatre études d’ensemble: exprimer la douleur, rappeler le souvenir, réfléchir au sens de la vie, organiser le recueil

- Rappels sur la versification

- Rappels des principales figures de style

 Lire le document

 

Questions de grammaires possibles à l'oral du bac de français 2020- CLXI, Lettres Persanes, Montesquieu, Roxane à Usbek - Trois questions - Analyse syntaxique d'une phrase

Date de dernière mise à jour : 03/08/2021

Ajouter un commentaire