Devoir commun, chapitre XII. Lettre de Meaulnes-extrait du Grand Meaulnes Fournier, questions, réécriture, dictée

S'entraîner aux questions, à l'exercice de la réécriture et à la dictée sur un extrait du Grand Meaulnes de Fournier

Le grand meaulnes

Vous pouvez consulter aussi 

Dossier pédagogique

 le Grand Meaulnes Fournier 

Sujet brevet 2008

Sujet et corrige brevet serie college septembre 2008 francaisSujet et corrige brevet serie college septembre 2008 francais (210.55 Ko)

Lettre de Meaulnes

Le temps passa. Vainement j'attendis un mot d'Augustin le lundi de Pâques et durant tous les jours qui suivirent - jours où il semble, tant ils sont calmes après la grande fièvre de Pâques, qu'il n'y ait plus qu'à attendre l'été. Juin ramena le temps des examens et une terrible chaleur dont la buée suffocante planait sur le pays sans qu'un souffle de vent la vînt dissiper. La nuit n'apportait aucune fraîcheur et par conséquent aucun répit à ce supplice. C'est durant cet insupportable mois de juin que je reçus la
deuxième lettre du grand Meaulnes.

« Juin 189...

« Mon cher ami,

« Cette fois tout espoir est perdu. Je le sais depuis hier soir. La douleur, que je n’avais presque pas sentie tout de suite, monte depuis ce temps.

« Tous les soirs j’allais m’asseoir sur ce banc, guettant, réfléchissant, espérant malgré tout.

« Hier après dîner, la nuit était noire et étouffante. Des gens causaient sur le trottoir, sous les arbres. Au-dessus des noirs feuillages, verdis par les lumières, les appartements des seconds, des troisièmes étages étaient éclairés. Çà et là, une fenêtre que l’été avait ouverte toute grande... On voyait la lampe allumée sur la table, refoulant à peine autour d’elle la chaude obscurité de juin ; on voyait presque jusqu’au fond de la pièce... Ah ! si la fenêtre noire d’Yvonne de Galais s’était allumée aussi, j’aurais osé, je crois, monter l’escalier, frapper, entrer...

« La jeune fille de qui je t’ai parlé était là encore, attendant comme moi. Je pensai qu’elle devait connaître la maison et je l’interrogeai :

« — Je sais, a-t-elle dit, qu’autrefois, dans cette maison, une jeune fille et son frère venaient passer les vacances. Mais j’ai appris que le frère avait fui le château de ses parents sans qu’on puisse jamais le retrouver, et le jeune fille s’est mariée. C’est ce qui vous explique que l’appartement soit fermé ».

« Je suis parti. Au bout de dix pas mes pieds butaient sur le trottoir et je manquais tomber. La nuit — c’était la nuit dernière — lorsqu’enfin les enfants et les femmes se sont tus, dans les cours, pour me laisser dormir, j’ai commencé d’entendre rouler les fiacres dans la rue. Ils ne passaient que loin en loin. Mais quand l’un était passé, malgré moi, j’attendais l’autre : le grelot, les pas du cheval qui claquaient sur l’asphalte... Et cela répétait : c’est la ville déserte, ton amour perdu, la nuit interminable, l’été, la fièvre...

« Seurel, mon ami, je suis dans une grande détresse.

Questions du devoir - Réécriture et dictée : sujet

I -

1 – qui est l'auteur du texte ?

2 – Qui est le narrateur des lignes 1 à 3

3 – Que désigne le pronom personnel « je » dans « j'attendis », dans « je le sais » et dans la jeune fille «je sais », L.17

4 – Qui est l'émetteur de la lettre?Qui est le destinataire ?

5 – Quelle est la principale information donnée par la lettre ?

6 – En quoi consiste l'originalité de ce texte ?

II -

7- Quel lien affectif unit l'émetteur et le destinataire de la lettre ?

8 -

a – Quelle est la classe grammaticale de « vainement », L.1

b – Comment cet adverbe est-il construit ?

C – Que signifie t'-il ?

9 -

a – Quel est le champ lexical de l'obscurité ?

B – Quelle ambiance ce champ lexical évoque t'-il ?

C – A quel autre champ lexical s'oppose t'-il ?

10 -

a – A quel temps « avait fui » est-il conjugué ? Quel mode ?

B – Quelle valeur exprime t'-il ?

11- Dans quel état d'esprit Augustin se trouve t'-il ? Citez pour justifier votre réponse

12 – Pourquoi éprouve t'-il ce sentiment ?

13 – Pourquoi Augustin écrit-il cette lettre ?

 

La réécriture

Le temps passa. Vainement j'attendis un mot d'Augustin le lundi de Pâques et durant tous les jours qui suivirent - jours où il semble, tant ils sont calmes après la grande fièvre de Pâques, qu'il n'y ait plus qu'à attendre l'été. Juin ramena le temps des examens et une terrible chaleur dont la buée suffocante planait sur le pays sans qu'un souffle de vent la vînt dissiper. La nuit n'apportait aucune fraîcheur et par conséquent aucun répit à ce supplice. C'est durant cet insupportable mois de juin que je reçus la
deuxième lettre du grand Meaulnes.

 lignes 1 à 3 au passé composé de l’indicatif

 Cette fois tout espoir est perdu. Je le sais depuis hier soir. La douleur, que je n’avais presque pas sentie tout de suite, monte depuis ce temps.

- lignes 6 à 7 en remplaçant « je » par « nous » :

DICTEE

« Dès qu’il fut pensionnaire chez nous, c’est-à-dire dès les premiers jours de décembre, l’école cessa d’être

désertée le soir, après quatre heures. Malgré le froid de la porte battante, les cris des balayeurs et leurs seaux

d’eau, il y avait toujours après le cours, dans la classe, une vingtaine de grands élèves, tant de la campagne que

du bourg, serrés autour de Meaulnes. Et c’étaient de longues discussions, des disputes interminables, au milieu

desquelles je me glissais avec inquiétude et plaisirs. »

ALAIN-FOURNIER, Le Grand Meaulnes

 

Correction du devoir commun

QUESTIONS < extrait du Grand Meaulnes, ALAIN FOURNIER

I- La lettre et le récit

1- L’auteur de ce texte est ALAIN-FOURNIER.

2- Le narrateur des lignes 1 à 3 est François Seurel, son ami.

3- Le pronom personnel « je » désigne : François Seurel dans « j’attendis » (l.1), Augustin Meaulnes dans

« je le sais » (l.6) et la jeune fille dans « je sais » (l.17).

4- L’émetteur de la lettre est Augustin Meaulnes et son destinataire est François Seurel, son ami.

5- La principale information donnée par la lettre est l’absence d’Yvonne de Galais (qui, selon la jeune fille,

s’est mariée) et le sentiment de détresse que cette absence provoque chez Augustin.

6- L’originalité de ce texte est d’être une lettre insérée dans un récit (une lettre fictive).

II- L’expression des sentiments

7- Le lien affectif qui unit l’émetteur et le destinataire de la lettre est l’amitié. (« Mon cher ami » (l.5), « Seurel,

mon ami » (l.25)).

8- a. La classe grammaticale de « vainement » (l.1) est celle des adverbes.

b. Il est construit à partir de l’adjectif « vain ».

c. Il signifie qu’une action est sans efficacité, sans résultat (Une attente vaine est une attente pour rien).

9- a. Le champ lexical de l’obscurité comporte les mots suivants : « la nuit était noire » (l.9), « des noirs

feuillages » (l.10), « obscurité » (l.12) et « la fenêtre noire » (l13).

b. Ce champ lexical crée une ambiance mystérieuse et triste.

c. Il s’oppose au champ lexical de la lumière. (« les lumières » (l.10), « éclairés » (l.11), « allumée » (l.12 et

13)).

10- a. « avait fui » (l.18) est le verbe fuir à l’infinitif et il est conjugué au plus-que-parfait (temps) de

l’indicatif (mode).

b. Il exprime une valeur d’antériorité. (action qui a eu lieu avant les événements racontés)

11- L’état d’esprit dans lequel se trouve Augustin est exprimé par les deux mots suivants : « la douleur » (l.6)

et « la détresse » (l.27).

12- Il éprouve ce sentiment car « tout espoir est perdu » (l.6) pour lui puisqu’il a appris qu’Yvonne de Galais

s’est mariée, selon la jeune fille qu’il a rencontrée.

13- Augustin écrit cette lettre sans doute pour plusieurs raisons : il écrit pour donner des nouvelles, pour

confier ses sentiments et demander ainsi de l’aide.

REECRITURE

lignes 1 à 3 au passé composé de l’indicatif :

« Le temps a passé. Vainement j’ai attendu un mot d’Augustin le lundi de Pâques et durant tous les jours qui ont

suivi. C’est durant cet insupportable mois de juin que j’ai reçu la deuxième lettre du grand Meaulnes. »

- lignes 6 à 7 en remplaçant « je » par « nous » :

« Cette fois tout espoir est perdu. Nous le savons depuis hier soir. La douleur, que nous n’avions presque pas

sentie tout de suite, monte depuis ce temps. »

DICTEE

« Dès qu’il fut pensionnaire chez nous, c’est-à-dire dès les premiers jours de décembre, l’école cessa d’être

désertée le soir, après quatre heures. Malgré le froid de la porte battante, les cris des balayeurs et leurs seaux

d’eau, il y avait toujours après le cours, dans la classe, une vingtaine de grands élèves, tant de la campagne que

du bourg, serrés autour de Meaulnes. Et c’étaient de longues discussions, des disputes interminables, au milieu

desquelles je me glissais avec inquiétude et plaisirs. »

ALAIN-FOURNIER, Le Grand Meaulnes.

Dnb 2013
DNB 2013, sujet corrigé, métropole. Laurent Gaudé, Le Soleil des Scorta

Laurent Gaudé, Le Soleil des Scorta, 2004.Corrigé de français, métropole DNB 2013-Questions, réécriture-Dictée Georges PEREC, Ellis Island. La dictée aménagée - Rédaction, sujets 1 et 2

Delbo
DNB 2014, sujet et corrigé = Charlotte DELBO, Une scène jouée dans la mémoire-

DNB 2014, sujet et corrigé = Charlotte DELBO, Une scène jouée dans la mémoire-Corrigé de français, métropole DNB 2014-Questions, réécriture-Dictée. La dictée aménagée - Rédaction, sujets 1 et 2

Le grand meaulnes
Devoir commun, chapitre XII. Lettre de Meaulnes-extrait du Grand Meaulnes Fournier, questions, réécriture, dictée

Devoir commun, chapitre XII. Lettre de Meaulnes-extrait du Grand Meaulnes Fournier, questions, réécriture, dictée-S'entraîner aux questions, à l'exercice de la réécriture et à la dictée sur un extrait du Grand Meaulnes de Fournier - Sujet et corrigé du devoir commun

Dnbrevet

Sujets corrigés du diplôme national du brevet, les annales 3

Les annales, sujets corrigés du diplôme national du brevet- le français (3h) : à partir d'un extrait de texte littéraire et éventuellement d'une image, évaluation des compétences linguistiques (grammaire - dont réécriture-, lexique...) et des compétences de compréhension et d'interprétation + dictée + rédaction

5ème
Ressources d'accompagnement, français niveau 5ème, cycle 4."Regarder le monde, inventer des mondes", Imaginer des univers nouveaux

Ressources d'accompagnement, français niveau 5ème, cycle 4."Regarder le monde, inventer des mondes", Imaginer des univers nouveaux-Voyages lunaires De l'autre côté du miroir-Rêver d'un autre monde- Cours sur skype collège, 5ème, élèves scolarisés,candidats libres, lycées français à l'étranger. Coaching scolaire AEFE-

4eme
Ressources d'accompagnement, français niveau 4ème, cycle 4. La fiction pour interroger le réel

La fiction pour interroger le réel 4ème-Objets inanimés, avez-vous donc une âme ?La femme au XIXe siècle-Visions fantastiques de la femme : rêve ou cauchemar ?Dois-je croire tout ce que je vois ? Cours sur skype collège, 4ème, élèves scolarisés,candidats libres, lycées français à l'étranger. Coaching scolaire AEFE

3eme
Ressources d'accompagnement, français niveau 3ème, cycle 4. Visions poétiques du monde

Ressources d'accompagnement, français 3e cycle 4. Visions poétiques-Invitation au voyage ferroviaire,Prose du transsibérien- Poésie de l'image-Cours sur skype collège, 3ème, élèves scolarisés,candidats libres, lycées français à l'étranger. Coaching scolaire AEFE. Préparation DNB, rédaction,réécriture,dictée,questions

Cp

Le français au CP. Ressources d'accompagnement du programme 2

Programmes, ressources,évaluations Cycle 2 Français au CP - Les ressources d'accompagnement du programme: langage oral, lecture, compréhension de l'écrit, écriture,étude de la langue. Cours sur skype, apprentissage, élèves scolarisés, candidats libres, lycées français à l'étranger. Coaching scolaire, AEFE

Ce1 ce2

Le français en CE1 et CE2. Ressources d'accompagnement du programme 2

Programmes, ressources,évaluations Cycle 2 Français CE1, CE2 - Les ressources d'accompagnement du programme: langage oral, lecture, compréhension de l'écrit, écriture,étude de la langue. Cours sur skype, apprentissage, élèves scolarisés, candidats libres, lycées français à l'étranger. Coaching scolaire, AEFE

Classe primaire

Consolidation du français cycle 3-CM1, CM2, 6ème. Ressources d'accompagnement du programme 2

Français cycle 3 -Le langage oral, CM1, CM2, 6ème-Ressources d'accompagnement- Lecture et compréhension-culture littéraire,artistique-étude de la langue-Évaluation des niveaux- Cours sur skype CM1, CM2, 6e, élèves scolarisés, candidats libres, lycées français à l'étranger. Coaching scolaire, AEFE : suivi scolaire

Dnbrevet

Ressources d'accompagnement du programme de français cycle 4, 5e, 4e, 3e: Regarder le monde, inventer des mondes 3

Ressources d'accompagnement français cycle 4 : Regarder le monde,inventer des mondes-Imaginer des univers nouveaux, 5e-fiction pour interroger le réel, 4e-Visions poétiques du monde, 3e- Cours sur skype collège, élèves scolarisés,candidats libres, lycées français à l'étranger. Coaching scolaire AEFE-Préparation au DNB

Cours en ligne

Ma classe en ligne niveau collège. Révisions de français pour une continuité pédagogique 0

Ma classe en ligne en français niveau collège pour une continuité pédagogique. Révisions grammaire, orthographe, vocabulaire, rédaction, questions sur textes, roman, théâtre, poésie, argumentation, réécriture, dictée, contrôles de lecture. Applications réservées aux exercices pour vous entraîner après étude du cours

Orthographe
les spécificités du cycle de l'apprentissage du français (cycle 2), CP, CE1 et CE2

Spécificités du cycle, apprentissage du français (cycle 2), CP, CE1,CE2 -Lecture, compréhension de l’écrit-Étude de la langue (grammaire, orthographe, lexique)-Cours sur skype, apprentissage, élèves scolarisés, candidats libres, lycées français à l'étranger. Coaching scolaire, AEFE enseignement français à l’étranger

Cycle 3
les spécificités du cycle de consolidation du français (cycle 3), CM1, CM2, 6ème

Spécificités du cycle, consolidation du français cycle 3-CM1, CM2, 6ème- Langue orale écrite, constituants phrase simple, complexe, orthographe grammaticale, lexicale -Cours sur skype CM1, CM2, 6e, élèves scolarisés, candidats libres, lycées français à l'étranger. Coaching scolaire, AEFE

Collège
Français (cycle 4) 5e, 4e, 3e. Langage oral -Attendus de fin de cycle-Étude de la langue,grammaire, orthographe, lexique-Culture littéraire,artistique

Français, cycle 4, 5e, 4e, 3e. Langage oral -Attendus de fin de cycle-Étude de la langue,grammaire, orthographe, lexique-Culture littéraire,artistique-Attendus de fin de cycle- Cours sur skype niveau collège, élèves scolarisés, candidats libres, lycées français à l'étranger. Coaching scolaire, AEFE-Préparation au DNB

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 21/09/2020