Sujets corrigés de l'épreuve anticipée de français 2022, bac général, métropole. Corrigés en ligne dès la sortie de l'épreuve

Sujets corrigés du bac de français en ligne le 16 juin 2022 dès la fin de l'épreuve pour évaluer votre copie, consultez les corrections du site et les éléments de correction académiques

Annales bac 2022

Sujets du bac général de français 2022

Epreuve : BAC Général 

Matière : Français

Classe : Première

Centre : Métropole

Date : 16 juin 2022

Heure : 14h00

Durée : 4h

Coefficient : 5

 

Le baccalauréat général

Vous aurez à choisir entre la dissertation ou un commentaire de texte. Contrairement au commentaire, l'exercice de la dissertation portera sur une oeuvre du programme de l'année scolaire.

Le commentaire porte sur un texte littéraire en lien avec un des objets d'étude du programme de la classe de première sans être un extrait d'une des œuvres au programme.

La dissertation reste une réflexion personnelle sur une question littéraire portant sur l'une des œuvres du programme.

L'épreuve écrite dure 4 heures et représente un coefficient 5 pour tous les candidats.

 

 

L'objet d'étude abordé par les élèves de première générale pour le commentaire de texte est "Le roman et le récit du Moyen Âge au XXIe siècle", et pour la dissertation "La poésie du XIXe siècle au XXIe siècle". . 

Commentaire de texte :
Le roman et le récit du Moyen Age au XXIe siècle.
Sylvie Germain (née en 1954), Jours de colère, Chants, "Les frères", 1989. Situé dans un passé indéterminé, le roman de Sylvie Germain Jours de colère prend place dans les forêts du Morvan.

Dissertation :
La poésie du XIXe siècle au XXIe siècle.

Sujet n°1 :
Victor Hugo, Les Contemplations.
Les livres I à IV des Contemplations ne sont-ils qu'un chant intime ?

Sujet n°2 :
Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal.
Dans L'Art romantique ("Théophile Gautier", 1869), Baudelaire écrit : "C'est un des privilèges prodigieux de l'Art que l'horrible, artistement exprimé, devienne beauté". Ce propos rend-il compte de votre lecture des Fleurs du Mal ?

Sujet n°3 :
Guillaume Apollinaire, Alcools.
La poésie d'Apollinaire est-elle une célébration de la modernité ?

 

 

 

Correction du commentaire 

Sylvie Germain, Jours de colère, Chants, « Les frères », 1989

Sylvie Germain, Jours de colère, Chants, « Les frères », 1989

 

Correction PDF

GermainGermain (23.49 Ko)

 

Problématique : comment Sylvie Germain mêle-t-elle réalisme et lyrisme dans sa description des enfants d'Ephraïm ?

 

I/ Une description aux accents réalistes : des hommes dans la forêt

A) Un paysage naturel

Le texte décrit une forêt comme nous la connaissons tous. « Les herbes, les fougères et les ronces » ligne 4. Champ lexical de la nature et des saisons.

B) Des émotions humains

La description parle de colère et d'amour : « Car tout en eux prenait des accents de colère, même l'amour » ligne10. Les personnages décrits ressentent des émotions humaines, identifiables, connues.

C) La pauvreté et la misère

Dans la tradition réaliste, le texte décrit une grande misère sociale : « La maison où ils étaient nés s'était montrée très vite bien trop étroite pour pouvoir les abriter tous, et trop pauvre surtout pour pouvoir les nourrir » ligne 21-22. Description classique d'une famille nombreuse qui peine à survivre.

Transition : pourtant la description de Sylvie Germain est loin de se cantonner au registre réaliste. Des accents lyriques viennent la rendre allusive, mystérieuse, étonnante.

II/ Une description très lyrique : le chant de la colère

A) Un style poétique

Le texte abonde de figures de styles évoquant une écriture poétique, allusive, qui reste à être déchiffrée. Exemple personnification de la forêt : « les forêts les avaient faits à leur image » ligne 1, énumération ligne 2 : « A leur puissance, leur solitude, leur dureté ». La phrase nominale renforce l'impression de poésie.

B) Des hommes-arbres ?

Le lecteur peine à comprendre qui sont ces hommes mystérieux, décrits seulement à la troisième personne du pluriel (répétition de « ils »), sans qu'on puisse se faire une idée de leur identité, semblant tenir plus du chêne que de l'humain : des « hommes des forêts » (l.1)

C) Le lyrisme du chant

Le champ lexical du chant est omniprésent dans le texte. L'autrice décrit un chant mystérieux, inconnu, « sans mélodie » (l.6), comme une chanson sans parole, une poésie sans vers. Comme si le texte lui-même était ce chant, qui chantait la vie des frères, les neufs fils d'Ephraïm.

Transition : le réalisme et le lyrisme du texte, mêlés dans la description de la forêt et des hommes, confèrent au texte une impression quasi mythologique, biblique, comme si on avait affaire ici à un récit de création.

III/ Un récit créateur

A) Une dimension biblique

La fin du texte a des accents d'Ancien testament, on pensera notamment aux longues listes généalogiques. Ici on peut citer : « Ils étaient les fils d'Ephraïm Mauperthuis et de Reinette-la-Grasse ». L'allusion à Saint-Jacques de Compostelle va également dans ce sens.

B) Un récit universel

Le texte a beau être réaliste, il comporte une dimension très générale, quasi-universelle, renforcée par l'anonymat des frères.

C) Une nouvelle nature ?

En mêlant l'humanité et la forêt, Sylvie Germain offre une description originale d'une nature à la fois réaliste et lyrique, réelle et mythologique, mi-homme mi-arbre, comme une symbiose parfaite entre les deux. 

Correction de la dissertation 

Les livres I à IV des Contemplations ne sont-ils qu'un chant intime ?

Les livres I à IV des Contemplations ne sont-ils qu'un chant intime ?

 

Correction PDF

ContemplationsContemplations (20.78 Ko)

 

Problématique : peut-on réduire les quatre premiers livres des Contemplations à l'expression de la seule intimité du poète ?
 

I/ Les Contemplations, un recueil autobiographique
 

A) Une structure autobiographique

Cette structure révèle la dimension autobiographique, ancrée dans la vie de Victor Hugo : les époques « Autrefois » et « Aujourd'hui » structurent le recueil, et la date qui fait césure est celle de la mort de Léopoldine, la fille du poète, en 1843.
 

B) La vie du poète

Non seulement la structure du recueil mais les livres eux-mêmes racontent la vie du poète : sa jeunesse (I), ses amours (II), son combat personnel contre la misère sociale et la pauvreté (III), son deuil (IV). Grâce à la poésie, Victor Hugo chante sa vie, nous dévoile sa plus profonde intimité.
 

C) La mémoire

Le recueil de poèmes est placé sous le signe de la mémoire. Victor Hugo date ses poèmes, une date qui peut être fictive mais qui retrace symboliquement sa vie. Il est le miroir de la vie du poète, de ses souffrances et de son deuil.
 

Transition : on sait pourtant que ce n'est pas la mort de la fille de Victor Hugo qui déclenche l'écriture du recueil, mais celle Claire Pradier, la fille d'amis du poète. Les Contemplations permettent certes à Victor Hugo de parler de lui, mais pas que : les poèmes sont loin de seulement parler de l'intimité du poète.
 

II/ Il serait faux de réduire les Contemplations à la seule expression d'une intimité personnelle : c'est un texte aux thèmes romantiques et lyriques

A) La nature

Le poète inscrit son recueil dans le romantisme avec l'évocation de la nature, véritable source d'inspiration, et ancre ses poèmes dans des thèmes beaucoup plus généraux. Déisme de Hugo.

B) La religion

Les Contemplations ont un sens mystique, presque religieux, permettant à l'auteur de s'interroger sur le destin humain, le sens de la mort. La nature est pour lui source de foi.
 

C) L'amour

L'amour est central dans les Contemplations, qu'il soit filial ou romantique.
 

Transition : on ne peut réduire les Contemplations ni à un chant intime, ni à un récit général. Le poète met son histoire personnelle au service de l'histoire collective.
 

III/ La poésie comme prétexte : le chant de l'intime au service de l'histoire
 

A) Une écriture universelle

Hugo écrit dans la préface : « Quand je vous parle de moi, je vous parle de vous. » Hugo n'écrit pas seulement sur lui ou sur les choses en général : il dépeint l'universel, le collectif de l'humanité.
 

B) La dénonciation de la doctrine classique

L'auteur utilise ses poèmes non pour parler de lui-même, mais pour dénoncer la rigidité de la poésie classique. Satire romantique contre doctrine classique (I, 6 et 7).
 

C) Le miroir et la mémoire d'une époque

Les poèmes dénoncent la misère de l'époque : cf le troisième livre, « Les luttes et les rêves ». L'auteur inscrit clairement le recueil dans une dimension non seulement intime mais historique, mémorielle, sociale et combative.

CCL : ni seulement chant intime ni seulement récit d'une généralité dénuée de sens, les Contemplations mettent en scène le pouvoir révélateur et mémoriel de la poésie.

"C'est un des privilèges prodigieux de l'Art que l'horrible, artistement exprimé, devienne beauté". Ce propos rend-il compte de votre lecture des Fleurs du Mal ?

Sujet n°2 :
Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal.
Dans L'Art romantique ("Théophile Gautier", 1869), Baudelaire écrit : "C'est un des privilèges prodigieux de l'Art que l'horrible, artistement exprimé, devienne beauté". Ce propos rend-il compte de votre lecture des Fleurs du Mal ?

 

Corrigé PDF

Fleurs du malFleurs du mal (24.24 Ko)

 

Problématique : les poèmes de Baudelaire parviennent-ils à transformer la boue en or ?

 

I/ Les Fleurs du Mal : une alchimie poétique réussie

A) La boue devient or

Baudelaire décrit lui-même ainsi le projet poétique de son recueil : « Tu m'as donné ta boue et j'en ai fait de l'or ». Il a pour projet de transformer l'horrible en beau – c'est ce qu'exprime le titre du recueil. Le mal va devenir fleurs : des fleurs poussent dans la charogne.

B) L'horreur de la société

Le poète s'inspire de la société, et sublime sa laideur. « Tableaux Parisiens » : donne à la vie noblesse et dignité. Baudelaire valorise les marginaux, les dépréciés : vieillards, aveugles, « la servante au grand coeur ». Il leur redonne une place dans l'espace poétique.

C) La souffrance devient poésie

« Spleen et idéal » : Baudelaire utilise les sentiments négatifs, douloureux, les passions tristes comme dirait Spinoza, et s'en inspire pour ses poèmes. « Moesta et errabunda » : le spleen est sublimé par l'évocation d'un paradis imaginaire.

Transition : l'alchimie souhaitée par Baudelaire n'est pas toujours réussie. Parfois l'horrible échoue à devenir beauté

II/ Quand l'or devient fer

A) Le dépit de l'auteur

Baudelaire dans « Alchimie de la douleur » écrit que le processus de transformation est parfois inversé ; le poète échoue à transformer l'erreur en beauté. Parfois la boue ne devient pas or, c'est l'or qui est changé en fer.

B) Le scandale

La beauté souhaitée par l'auteur n'est pas du goût de tout le monde : l'oeuvre de Baudelaire a fait l'objet d'un procès pour atteinte aux bonnes mœurs, ce qui permet de penser que sa transformation n'a pas réussie.

C) Une évasion ratée

Malgré les tentatives, même le plus beau des poème ne peut pas transformer l'horrible dans la réalité. Il sera transfiguré par les mots, mais la douleur reste douleur. Cf les 6 sections des Fleurs du Mal : de l'idéal à la mort, Baudelaire semble vivre une véritable descente aux enfers.

Transition : pourtant on ne peut pas dire que le projet de Baudelaire soit un échec complet. Même si la transfiguration ne prend pas toujours, son recueil témoigne d'une grande virtuosité littéraire. Avec des thèmes vulgaires, grossiers, horribles, le poète compose des vers d'une immense beauté. L'échec fait partie de l'alchimie elle-même.

III/ Une alchimie virtuose malgré les échecs

A) Un changement de perspective

Baudelaire ne peut pas créer le beau. Les règles de la physique sont claires : rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. S'il échoue à faire apparaître le beau de nul part, il nous permet de mieux le voir, en nous proposant une évasion même seulement temporaire. Cf « L'invitation au voyage ».

B) Une virtuosité poétique

Baudelaire maîtrise admirablement la forme poétique : le sonnet, l'alexandrin, les quatrains aux rimes riches, les sonorités suggestives par l'allitération.... L'auteur parvient à respecter la forme traditionnelle du poème tout en la transformant avec virtuosité : enjambements, rejets et contre-rejets, etc.

C) Une poésie éternelle

Le poète transforme le temps en éternité, grâce à l'écriture poétique. Ses vers s'inscrivent dans le temps long de l'histoire. Dans « Harmonie du soir », le chaos du temps est transcendé par une harmonieuse éternité. Décrié et méprisé à son époque, Baudelaire est aujourd'hui célébré pour son génie artistique.

CCL : le propos cité initialement permet effectivement de rendre compte de la lecture du recueil. Les Fleurs du Mal de Baudelaire transcendent l'horreur afin d'en faire, malgré quelques ratés, une beauté éternellement poétique.

Sujet n°3 : Guillaume Apollinaire, Alcools. La poésie d'Apollinaire est-elle une célébration de la modernité ?

Sujet n°3 :
Guillaume Apollinaire, Alcools.
La poésie d'Apollinaire est-elle une célébration de la modernité ?

 

Corrigé PDF 

AlcoolsAlcools (22.34 Ko)

 

Problématique : la poésie d'Apollinaire est-elle seulement moderne ?

 

I/ La poésie d'Apollinaire célèbre la modernité

A) Une modernité dans les thèmes

Apollinaire s'inspire de thèmes qui sont normalement peu utilisés en poésie. Le poème « Zone » ouvre le recueil Alcools comme un hymne à la modernité, une déclaration d'amour à la ville et à l'industrie. L'auteur place son œuvre sous le sceau de la modernité.

B) Une modernité d'écriture

Les poèmes d'Apollinaire ne correspondent pas aux cadres de la tradition poétique : absence de ponctuation, vers libres, assonances et allitérations...

C) Une structure moderne

La manière même dont le recueil est composé est définitivement moderne : les poèmes sont assemblés sans cohérence apparente, comme un fourre-tout, un patchwork disparate. Le recueil met 16 ans à être écrit et est très hétéroclite.

Transition : peut-on pour autant réduire l'écriture d'Apollinaire à une seule célébration de la modernité ?

II/ Une poésie qui puise dans le passé

A) Des thèmes poétiques traditionnels

La poésie d'Apollinaire renouvelle les codes, mais elle en conserve d'autres : l'amour, le temps qui passe, la mémoire... sont des thèmes qu'on retrouve dans les poèmes d'Apollinaire. Exemple du « Pont Mirabeau », très classique au niveau des thèmes abordés.

B) Des influences antiques

L'auteur va jusqu'à puiser dans la mythologie, en y mêlant des sources bibliques : « Automne malade », « Nuit Rhénane », « La Loreley ».

C) Hommage à Verlaine

Dans les « colchiques » ou dans « A la santé », on ressent l'influence de Verlaine, poète qui précède Apollinaire, faisant penser à ceux qu'il a écrits en prison. La poésie d'Apollinaire n'est pas qu'une célébration de la modernité, elle se tourne aussi vers le passé.

Transition : pour comprendre l'écriture d'Apollinaire, on ne peut la réduire ni au passé, ni à la modernité. Il faut la voir comme un pont entre les deux, sur lequel l'auteur effectue un voyage incessant.

III/ Une poésie de l'innovation et du voyage

A) Une poésie qui renouvelle la tradition

L'auteur s'inspire des courants poétiques qui le précédent, pour mieux les renouveler. Il écrit à propos de Alcools : « Vous le classerez dans l'école poétique qui vous plaira, je ne prétends faire partie d'aucune, mais il n'en est aucune également à laquelle je ne me sente attaché. » Il revendique le lien avec le passé, sans que ce lien ne vienne le définir essentiellement.

B) Une poésie du voyage

Le voyage et le mouvement sont des thèmes centraux dans le recueil : « Le voyageur », « Saltimbanques », etc. La poésie d'Apollinaire est en mouvement perpétuel mouvement, traversant sans arrêt le pont entre la tradition et la modernité, pour mieux tisser le lien qui les unit. Son écriture est changeante, vole de style en style.

C) L'unité dans la diversité : une écriture du jeu et de l'assemblage

C'est peut être dans ces changements permanents de style et d'influence qu'on perçoit le mieux l'unité et le sens de la poésie d'Apollinaire. Les poèmes sont liés par une grande fluidité de style et d'inspiration, qui ouvre une voie nouvelle, ni résolument moderne ni résolument antique – un pont entre les deux.

Conclusion : la poésie d'Apollinaire, résolument moderne, se comprend pourtant le mieux si on prend en compte le lien essentiel et fondateur qui l'unit à la tradition poétique, en tant que l'auteur est constamment en train de rechercher de nouvelles manières de la (et de se) renouveler.

Eléments de correction académiques 

A VENIR 

Corrigés bac EAF 2022

Corrigés bac général EAF métropole 2021

 

Sujets corrigés Bac de français Général, métropole 2021. Corrigés en ligne sujets1 et 2 dès la fin de l'épreuve

Sujets corrigés Bac de français Général, métropole 2021. Corrigés en ligne sujets1 et 2 dès la fin de l'épreuve- Entraînez-vous avec les corrigés 2019 et 2020

Corrigés bac général EAF Amérique du nord 2021

Bac général 2021 français Amérique du Nord, les sujets sont en ligne, correction des commentaires et dissertations

Sujets corrigés Bac général 2021 français Amérique du Nord-commentaires Fénélon,Aragon. Dissertation Lafayette, est-ce la raison qui guide la princesse?

Corrigés bac général EAF 2021, groupe 1

Bac G 2021 français groupe 1- Sujets corrigés en ligne, Pensez-vous que la poésie d'Hugo ne soit qu'une poésie de la souffrance?

Bac général 2021 français sujets corrigés Groupe 1-commentaire théâtre Dumas /poème en prose Gracq /3 dissertations poésie /3 dissertations littérature d’idées

Les sujets EAF prévus au bac 2020

Les sujets corrigés de français du bac métropole 2019

Date de dernière mise à jour : 16/06/2022

Ajouter un commentaire