La perception peut-elle être objective? Correction de la dissertation de philosophie Washington série L 2019

ANNALES BAC DE PHILOSOPHIE WASHINGTON

- ANNEE 2019 -

 

 
 

Sujets : lecture PDF 

Sujets l amerique philo l 2019Sujets l amerique philo l 2019 (534.07 Ko)

 

Sujet 1

Y a t'-il en nous quelque chose qui échappe à la culture? 

Sujet 2

La perception peut-elle être objective? 

Sujet 3

Commentaire : Kant, Théorie et pratique 

 
 

La perception peut-elle être objective ?

 


Perception : réception d'impressions sensibles par nos différents sens

Opposition objectif / subjectif : le subjectif est propre à un sujet, l'objectif le dépasse, lui est extérieur et peut être partagé.

Problème : je suis seul à percevoir mes perceptions. Comment être sûr que celles-ci correspondent à une réalité extérieure ?

Enjeu : statut de la connaissance et de la réalité : tout se réduit-il à ce que je perçois, ou y a-t-il une réalité hors de moi ?

Le solipsisme

a) Kant : distinction entre phénomènes et choses en soi. Mes perceptions ne sont pas les choses considérées en elles-mêmes. Ce sont ces choses, telles qu'elles m'apparaissent. Exemple : je vois de la couleur mais la réalité est peut-être en elle-même incolore. 

b) Descartes : alors peut-être que toutes mes perceptions sont à l'intérieur de moi sans aucun objet qui leur corresponde. Argument du rêve : je sais que percevoir un objet sensible sans objet extérieur est possible, alors c'est peut-être le cas de toute ma perception. Hypothèse du malin génie : un mauvais esprit est peut-être en train de me faire percevoir des hallucinations.

c) La position philosophique de l'idéalisme soutient que ces hypothèses sont exactes. Il n'existe que des esprits ainsi que les images sensibles dont ils sont affectés. « Exister, c'est être perçu ou percevoir » (Berkeley). Il n'y a pas de réalité matérielle. Cette position peut conduire au solipsisme : je ne peux plus être sûr qu'il existe une seule autre personne que moi. Je suis enfermé dans mes phénomènes, et toutes mes perceptions sont subjectives.

e

L'objectivité dans l'expérience

a) Contre-argument à l'idéalisme solipsiste : il y a une réalité extérieure dont proviennent les perceptions, car je ne les contrôle pas. Je peux fermer les yeux mais je ne peux pas choisir de voir ce que je vois. Je n'ai peut-être que mes perceptions ou phénomènes, mais ceux-ci sont issus des choses en soi, même si elles ne me sont pas directement accessibles.

b) Un niveau d'objectivité peut alors être dégagé entre phénomène et chose en soi : c'est celui de l'expérience (tout ce langage est kantien). L'expérience est ce que construit l'esprit avec ses concepts et ses régularités, en structurant les perceptions, en les regroupant et en constituant avec elles des objets empiriques. On a une structure de la perception à trois niveaux : phénomène, objet, chose en soi. La perception elle-même (ex la forme et les couleurs d'un arbre) est subjective mais elle peut être considérée comme l'appréhension d'un objet d'expérience (l'arbre), qui n'est pas strictement subjectif, du fait que les perceptions ont pour origine des choses en soi.

Distinguer l'objectif et le subjectif

a) Il faut donc délimiter le champ de l'expérience objective. Locke : distinction entre les « qualités premières » (étendue, forme, solidité, mouvement) et les « qualités secondes » (couleur, chaleur, son etc). Les qualités premières sont des configurations de la matière et sont de nature à constituer une expérience objective. Les qualités secondes sont proprement subjectives (ex des daltoniens).

b) Une perception objective n'est pas liée au sens auquel elle est liée : tous les sens ont leur partie subjective. Certains sens, en faisant percevoir aussi des qualités premières, donnent accès à l'objectivité (mais difficile d'en dire autant pour l'odorat et le goût). Considérées sous cet angle, leurs perceptions sont objectives. Il n'y a pas de typologie entre perceptions objectives et subjectives mais une objectivité de la perception est possible.

c) L'attention de l'esprit et de la raison est requise pour que cette objectivité ne soit pas recouverte par les qualités secondes. Exemple du bâton dans l'eau qui paraît brisé : c'est seulement en comparant les perceptions visuelles et tactiles que l'on peut faire la différence entre le purement subjectif et l'objectif. La perception peut être objective, mais seulement à condition d'être rigoureusement examinée par la raison.

 
 
Lycee francais de new york
Tous les échanges sont-ils profitables? Dissertation corrigée série ES Washington 2019

Tous les échanges sont-ils profitables? l'échange matériel  Gain spirituel  l’équivalence des biens  Tous les échanges ne sont pas profitables logique du profit L'échange n'est pas toujours un gain. Il peut-être un élément de division  Consultez le corrigé bac philosophie Washington ES 2019

Lycee francais de new york
La connaissance de l'histoire est-elle utile à l'action présente? Corrigé bac Washington ES 2019

La connaissance de l'histoire est-elle utile à l'action présente?  Problème : La connaissance historique porte sur des faits passés. Les situations présentes sont toujours différentes. Est-il possible que la connaissance du passé serve à ce qui ne lui ressemble pas ?  Corrigé dissertation Washington ES 2019

Lycee francais de new york
Y a t'-il en nous quelque chose qui échappe à la culture? Corrigé bac de philosophie Washington L 2019

Problème : impression d'un caractère submergeant de ces particularités, difficultés à remonter à un donné originaire qui serait le point de départ des différences culturelles. vertige devant l'idée que nous tenons intégralement à ces particularités, rien d'universel dans notre identité; corrigé bac L Washington 2019

Lycee francais de new york
La perception peut-elle être objective? Correction de la dissertation de philosophie Washington série L 2019

La perception peut-elle être objective ? Problème : je suis seul à percevoir mes perceptions. Comment être sûr que celles-ci correspondent à une réalité extérieure ? Correction de la dissertation, bac de philosophie Washington série L, année 2019

Lycee francais de new york
Avons-nous besoin d'art? Corrigé de la dissertation du bac de philosophie Washington S 2019

Avons-nous besoin d'art? Corrigé de la dissertation série S Washington, bac 2019 - Double enjeu du sujet : notre nature : connaître nos besoins, ce qui structure notre existence valeur de l'art : activité gratuite ou liée à des besoins anthropologiques ?

Lycee francais de new york
La  raison suffit-elle à connaître le réel? Correction de la dissertation série S Washington 2019

La  raison suffit-elle à connaître le réel? Problème : expérience de l'erreur → l'application des règles de la raison ne suffit pas à garantir une connaissance certaine. Faut-il alors se tourner vers les autres types de rapport au réel que la connaissance rationnelle ? dissertation série S Washington 2019

Lycee francais de new york
Commentaire corrigé Aristote, Ethique à Eudème, Washington série ES 2019

Aristote, Éthique à Eudème Thème : le bien de l'âme Problème : Qu'est-ce que le bien absolu de l'âme ? Thèse : Le bien absolu est ce qui plaît à l'âme la plus accomplie - Corrigé bac Washington 2019 ES, 2019

Lycee francais de new york
Commentaire corrigé : Kant, Théorie et pratique, bac de philosophie Washington L 2019

Kant, Théorie et Pratique Thème : l'obéissance aux lois Problème : un peuple doit-il se révolter contre des lois qui le rendent malheureux ? Thèse : le peuple doit obéir aux lois dans toutes les situations - Corrigé du commentaire philosophique Washington L 2019

Lycee francais de new york
Commentaire philosophique : Freud Malaise dans la civilisation : Washington série S, 2019

Commentaire philosophique : Freud Malaise dans la civilisation : Thème : le bonheur Problème : dans quelle mesure les hommes peuvent-ils espérer être heureux ? Thèse : le bonheur est faiblement accessible aux hommes Washington série S, 2019

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 27/10/2019