Dissertations sur Manon Lescaut, Prévost. Est-ce une oeuvre des Lumières? Un roman Janséniste? Réaliste? Annonciateur du romantisme?

Dissertations sur le roman Manon Lescaut Prévost

Les ressources bac Manon Lescaut Prévost 

En quoi le roman de Prévost est-il une oeuvre des Lumières?

En quoi le roman de Prévost est-il une oeuvre des Lumières?

L’Histoire du Chevalier Des Grieux et de Manon Lescaut se déroule sous la Régence entre 1715 et 1723

Oeuvres qui ont marqué le siècle des Lumières 

  • Les Lettres persanes de Montesquieu
  • Manon Lescaut, Prévost
  •  Manon Lescaut adhère ainsi à une croyance moralisatrice du XVIIIe s. dans le rôle systématiquement destructeur de la passion.
  • Julie ou la Nouvelle Héloïse est indissociable du décor alpestre et de la croyance philosophique de son auteur : Rousseau croit en la bonté originelle de la nature humaine y compris amoureuse. La forme épistolaire de La Nouvelle Héloïse contribue aussi à l’effet d’authenticité : le lecteur a l’impression d’entrer dans l’intimité de personnes réelles.
  • Laclos et les Liaisons dangereuses
  • Les philosophes célèbres du 18e siècle sont nombreux : Rousseau, Voltaire, Locke, Montesquieu, Diderot, etc.
  • D'Alembert, l'Encyclopédie
  • Voltaire, Candide, Zadig, Traité sur la Tolérance, L'Ingénu, Micromégas
  • Diderot, L'Encyclopédie, La Religieuse, Jacques le Fataliste et son Maître, Supplément au Voyage de Bougainville
  • Beaumarchais,  Le Barbier de Séville, Le Mariage de Figaro
  • Marquis de Sade, Justine ou les Malheurs de la Vertu, La Philosophie dans le Boudoir

 

La métaphore de la lumière désigne le mouvement intellectuel critique, la floraison d'idées nouvelles, qui caractérise le XVIIIe siècle européen : “la lumière désigne le passage de l’obscurité à la connaissance ».

 « Les Lumières, c’est la sortie de l’homme hors de l’état de tutelle dont il est lui- même responsable. L’état de tutelle est l’incapacité de se servir de son entendement sans la conduite d’un autre”. Kant

  • Vous devez vous inspirer des idées suivantes pour construire votre argumentation :
  • Au siècle des Lumières, la religion et les croyances sont remises en question 
  • L'homme ne cherche plus le bonheur céleste et la promesse du paradis mais privilégie le bonheur terrestre
  • L'idéal des Lumières se caractérise par un refus des dogmes et de l'obscurantisme religieux ainsi que du despotisme, la tyrannie. Les principes politiques, sociaux et moraux sont remis en cause. Les philosophes défendent  la liberté, la raison, la tolérance, l’égalité, le progrès et la séparation des pouvoirs.
  • L'homme est au centre des réflexions, la foi en l'homme est réhabilitée ainsi que celle du progrès 

 

  •  Manon Lescaut relève des Lumières par la composition même du roman et  rompt avec la tradition du roman d'aventures, il cherche à « plaire et instruire »
  • On y trouve une peinture sociale mais aussi des réflexions d'ordre philosophique ou religieux qui ne déparent en rien la pensée des Lumières.
  • Par sa conduite, Des Grieux rejoint ainsi les philosophes de son siècle ; il participe de l'esprit des Lumières en proclamant la supériorité de l'expérience sensuelle sur les hypothèses de la religion ; il croit avant tout au sensible, au concret. Par sa conduite, Des Grieux rejoint ainsi les philosophes de son siècle ; il participe de l'esprit des Lumières en proclamant la supériorité de l'expérience sensuelle sur les hypothèses de la religion ; il croit avant tout au sensible, au concret. 
  • Le bonheur chrétien mis en doute, le bonheur de l'amour règne en souverain
  • MAIS,   la fin du roman donne raison à Tiberge - Ainsi Prévost semble mettre la morale chrétienne de son côté, ce qui correspond assez peu à l’esprit des Lumières.
  • Conclusion : si à certains égards, le roman de Prévost est en accord avec la pensée des Lumières, la part qu’il accorde aux sentiments annonce aussi le Romantisme.

 

  • Quelles idées nouvelles les savants et les philosophes des Lumières diffusent-ils au XVIIIe siècle ? Comment remettent-elles en cause les sociétés?
  • En quoi les savants du XVIIIe siècle favorisent-ils les progrès des Lumières ?
  • Les savants du XVIIIe siècle font des expériences qui permettent de mieux comprendre le monde. Les laboratoires de recherche se multiplient et la science devient à la mode dans le public éclairé. Par exemple : Grâce à Lavoisier qui identifie l’oxygène, la chimie fait des progrès considérables

 

LES IDEES NOUVELLES DES PHILOSOPHES
 Quelles sont les nouvelles idées des philosophes ? Comment et pourquoi la monarchie absolue est-elle remise en cause ?


L’EUROPE DES LUMIERES

  • A) Les philosophes remettent en cause l’organisation de la société
  • Des penseurs, les philosophes critiquent et remettent en cause la monarchie absolue, la religion, les inégalités de la société (privilèges de la société d’ordres). Ils sont favorables à plus de liberté, à l’égalité, à la tolérance.
  • Philosophes des lumières: penseur qui observe et critique la société et les croyances de son temps au nom du progrès de l’humanité.
  • Tolérance : fait d’accepter une opinion ou une croyance différente de la sienne.
  • Privilège : avantage accordé à une catégorie de la société.
  • B) Les contestations de la monarchie absolue
    Quelles sont les autres causes de la Révolution française ? 
  • Cahiers de doléances : cahiers de plaintes et de vœux rédigés en 1789 en vue des Etats Généraux.
  • Déficit budgétaire : situation dans laquelle les dépenses de l’Etat sont supérieures aux recettes. Comment les nouvelles idées sont-elles diffusées ?

 

LA DIFFUSION DES IDEES NOUVELLES

  • Les nouvelles idées se diffusent dans les salons et grâce à l’Encyclopédie de Diderot et aux voyages de philosophes qui sillonnent l’Europe et encouragent les monarques absolus comme Catherine II de Russie à mettre en place des réformes sociales, religieuse économiques : ce sont des despotes éclairés. Cette période s’appelle les Lumières.
  • Les Lumières : courant de pensée en Europe au XVIIIe siècle, qui favorise les progrès et le bonheur des hommes.
  • Despotisme éclairé : régime politique dirigé par un souverain autoritaire mais qui s’inspire des idées des lumières pour réformer son pays.
  • Salon : lieu de réunion souvent tenu par des femmes de la haure société, où les élites cultivées se retrouvent pour échanger, débattre, se distraire. 

 

 

Abbe prevost

 

Entraînez-vous avec le questionnaire bac pour revoir le mouvement littéraire du siècle des lumières 

Questionnaire sur le siècle des lumières, exercice pour la classe de 1ère, revoir l'oral du bac 

Questionnaire bac : le siècle des lumières  - Exercice pour la classe de 1ère

En quoi l'oeuvre de Manon Lescaut est-elle réaliste?

Manon Lescaut, roman réaliste, en quoi? 

Manon Lescaut, Prévost, un roman mémoires, un roman moderne qui analyse avec finesse la psychologie des personnages. Le roman s'ancre dans le réalisme propre au roman de moeurs, il critique les travers des différentes couches de la société. Un roman ancré dans la réalité, le cadre historique est exact, la rencontre entre Des Grieux et Renoncour se situe entre 1715 et 1720. 

Le roman-mémoires est un genre littéraire de roman dans lequel le récit, bien que fictif, est présenté sous la forme de mémoires. C'est un roman d'amour, un roman de moeurs qui décrit de façon réaliste l’attitude, le comportement des personnages dans cette société du XVIII°. 

Prévost ne juge pas, ne moralise pas mais fait le tableau réaliste des comportements humains.

  • I. Le cadre géographique et historique reflète la réalité.
  • a) Les lieux :
  • b) Le contexte historique
  • 2. Le réalisme sociologique :
  • a) La vie quotidienne.
  • b) Une société de classe :
  • c) La présence de la religion
  • d) La société corrompue de la Régence
  • 3. Le réalisme psychologique 
  • Lire le document

 

En quoi ce roman est-il janséniste?

 Manon Lescaut, Roman janséniste

  • I. La passion de Des Grieux défie la logique
  • II. Des Grieux descend toujours plus bas
  • III. Le dénouement et le retour à Dieu.
  • Lire le document

 

Conclusion : Manon Lescaut est à la fois un roman réaliste et un roman janséniste. L'abbé Prévost est l'héritier de la tragédie racinienne (XVIIe s.), mais il est également un précurseur : Il choisit un genre littéraire promis à un bel avenir, le roman ; Il peint les tourments de la passion, comme le feront les romantiques (au début du XIXe s.). Il est soucieux de réalisme (le réalisme succède au romantisme, au XIXe s.).

 

 

Quels sont les critères qui définissent un Roman en tant que genre littéraire?

  • Ce genre littéraire, "réservé d'abord aux femmes et aux faibles d'esprit", dit Voltaire, parce qu'il fait appel à l'imagination - et donc manque de sérieux - se caractérise par plusieurs critères :
  • 1) c'est une œuvre en prose, désignée par un titre, et d'une longueur normalisée par l'usage. Le contenu est découpé en chapitres et en parties.
  • 2) il y a une intrigue : un synopsis et un schéma narratif
  • 3) l'intrigue est située dans le temps et dans l'espace (décor, époque)
  • 4) un dénouement de l'intrigue est promis à la fin au lecteur : le récit suit l'ordre logique du temps, (la chronologie), et progresse au fil des pages.
  • 5) les actants sont essentiellement des personnages qui ont une psychologie. Ces personnages agissent en fonction de cette psychologie. C'est d'ailleurs leur comportement qui permet de définir leur psychologie.
  • 6) le lecteur peut s'identifier aux héros.
  • 7) l'histoire est racontée par un narrateur à un destinataire universel
  • 8) le lecteur attend une réponse, une leçon, une vérification

III) Vérification de ces critères

  • On retrouve tous ces critères dans le récit de Des Grieux qui constitue à l'intérieur de l'œuvre un véritable roman, (il rappelle Tristan et Iseult, Roméo et Juliette, Love Story) à l'exception du narrateur qui est ici un locuteur et du destinataire qui est ici l'auteur lui-même.
  • En effet
  • -Le titre : il met l'accent sur le personnage principal,
  • - L'intrigue : le récit d'un amour : sa naissance, ses péripéties, sa fin. L'action est si importante que l'on peut parler même de récit picaresque. Les rebondissements sont systématiques.
  • L'actant de déséquilibre est très marqué : c'est la rencontre avec Manon: véritable virage dans l'existence.
  • - une époque : la Régence
  • - un lieu ( Amiens, Paris, La Louisiane)
  • - une chronologie : l'histoire progresse d'un début vers une fin.
  • - des personnages : ils ressemblent à des personnes : ils ont une psychologie très marquée.
  • - le procédé d'identification : il est facilité par le thème : l'amour : une passion facile à comprendre.
  • - une leçon : on peut tirer facilement de cette aventure une leçon.

Autres réflexions et sujets bac séquence roman

Sujets sur Manon Lescaut 

  • En quoi ce roman propose-t-il une vision de l’homme et du monde à travers ses personnages ?
  • En quoi ce roman est-il annonciateur du romantisme?
  • En quoi le roman peut-il révéler la société à travers ses personnages ? 
  • Dans son « Avis de l’auteur des Mémoires d’un homme de qualité », qui sert de préface à son roman, Histoire du chevalier des Grieux et de Manon Lescaut, paru en 1731, Prévost affirme qu’« on y trouvera peu d’événements qui ne puissent servir à  l’instruction des mœurs » et il précise : « c’est rendre, à mon avis, un service considérable au public que de l’instruire en l’amusant. »
  • Ce double objectif vous paraît-il atteint ?

 

Sujets corrigés séquence roman

Pour approfondir l'oeuvre et le parcours

Abbe prevostUn récit d’émotions fortes

 Manon Lescaut se présente comme un récit enchâssé. Le premier narrateur est le marquis de Renoncour, l’homme de qualité dont le récit Manon Lescaut constitue une partie des Mémoires. Il laisse la parole à Des Grieux qui lui raconte son histoire. Le récit alterne les épisodes heureux et malheureux, qui vont en s’aggravant étape après étape.

– Après les quelques semaines de vie commune qui suivent leur rencontre, Des Grieux est «enlevé » par les valets de son père et enfermé chez ce dernier.

– Après leurs retrouvailles à Saint Sulpice, ils mènent une vie de plaisir, jusqu’à l’affaire avec M. de G.M, qui a pour conséquence de les conduire tous deux en prison.

– Une fois leur liberté retrouvée, ils retrouvent leur vie d’antan, jusqu’à l’escroquerie du fils de M. de G.M qui a pour conséquence la déportation de Manon.

– en Amérique, alors qu’ils pensent avoir enfin trouvé le bonheur, que Manon est devenue fidèle, elle est à nouveau convoitée par un homme, ce qui provoque leur fuite dans le désert et sa mort.

Des Grieux use souvent de prolepses dont voici quelques exemples: «qui a causé, dans la suite, tous les malheurs et les miens », « ce changement mit bientôt le dernier désordre dans nos affaires, en faisant naître deux aventures qui causèrent notre ruine », «…une dernière preuve qui a surpassé toutes les autres et qui a produit la plus étrange aventure qui soit jamais arrivée à un homme de ma naissance et de ma fortune. », « je crains de manquer de force pour achever le récit du plus funeste événement qui fût jamais ». Ces prolepses consistent à annoncer au lecteur, avant chaque étape importante du récit, que des malheurs vont se produire : elles ont la double fonction d’entretenir le suspense pour dramatiser l’action et de provoquer la compassion du lecteur.

Une vision du monde.

Les amants et prétendants de Manon mènent une vie de débauche, qui tourne autour de l’argent et des plaisirs. Ils sont l’image d’une société dégradée qui perd peu à peu ses valeurs traditionnelles (Avec la fin du règne de Louis XIV et la Régence de Philippe d’Orléans, qui voit la corruption de certains milieux financiers et le libertinage des moeurs). On notera que, si ces personnages peuvent être vus comme des libertins, Des Grieux se défend quant à lui de leur ressembler, car il éprouve un amour absolu et sans limite pour Manon et se décrit comme torturé par ses contradictions.

 Le roman présente certaines caractéristiques des récits réalistes. – Le narrateur M. de Renoncour, avant de laisser la parole au chevalier Des Grieux dont il rapporte le récit, affirme qu’ «on peut s’assurer par conséquent que rien n’est plus exact et plus fidèle que cette narration» – De nombreux lieux sont cités, qui renvoient à la réalité de l’époque, par exemple les différentes prisons de Paris ou la Louisiane. – Certains personnages appartenant à la société fortunée de la Régence sont cités par leurs initiales, ce qui laisse croire qu’ils existent vraiment: il s’agit des amants de Manon comme «M de B» fermier général, «M de G. M. » et son fils ou encore du fils d’un des administrateurs de Saint Lazare

. M. de Renoncour donne à son récit une portée édifiante et moralisatrice, ainsi qu’il l’explique dans L’Avis au lecteur. Il le présente comme un « exemple de la force des passions ». Quant à Des Grieux, il cherche à être compris, plaint et pardonné : « je suis sûr qu’en me condamnant vous ne pourrez pas vous empêcher de me plaindre » (première partie).

Rendre compte d’une lecture approfondie

Le roman Manon Lescaut a pour première fonction de distraire le lecteur.

– Le roman se présente comme un roman sentimental par les péripéties proposées: coup de foudre, amours contrariées, trahisons, retrouvailles, mort de l’héroïne.

– C’est aussi un récit qui propose des péripéties caractéristiques du roman d’aventures: la scène de l’évasion, le voyage en Amérique. Mais le roman veut aussi soumettre au lecteur un enseignement.

– Le roman est présenté comme «un exemple de la force des passions » : comment l’amour peut vous faire perdre tous vos moyens vous transformer radicalement et vous aveugler, faire de vous un personnage héroïque 

– Il est aussi l’occasion d’une peinture de la société et donne à réfléchir sur les débordements en tous genres qu’on y observe

Des personnages libertins?

Le personnage de Manon est nimbé de mystère. Elle est présentée tout d’abord par le marquis de Renoncour, au moment où il rencontre les deux jeunes gens à Pacy sur Eure. Il la distingue alors des autres femmes prostituées condamnées à la déportation. Par la suite, on ne la connaît que par ce que Des Grieux en dit ou par la lettre d’elle qu’il rapporte. Le récit étant fait à la première personne, le lecteur n’a jamais accès directement à la conscience du personnage de Manon. Son histoire, qui la conduit à mourir en déportation, la rend sublime par la fin édifiante qui est la sienne malgré son parcours de libertine, qui escroque les vieux messieurs et joue sans cesse de sa séduction.

Parce qu’il se révolte devant l’autorité paternelle, qu’il ne suit pas la voie tracée pour lui d’une carrière religieuse, qu’il se livre à des activités déshonorantes comme tricher au jeu et se rend coupable d’un meurtre, qu’il consacre sa vie à suivre une femme d’une condition sociale bien inférieure à la sienne qui ne lui est pas fidèle, on peut dire que Des Grieux incarne une dégradation de l’idéal aristocratique et chevaleresque.

 Le père de Des Grieux est à l’image de la classe sociale à laquelle il appartient, trahie sans vergogne par son fils le chevalier Des Grieux : l’aristocratie. Tiberge incarne la constance (contrairement aux errements de Manon et Des Grieux), il respecte la religion, la voie que le chevalier aurait dû suivre. Tous deux sont donc des figures du bien. Lescaut, frère dépravé de Manon, ainsi que tous les prétendants et amants de Manon incarnent le déshonneur, le désordre, c’est-à-dire le mal.

 

Abbe prevost

Quiz bac 2023 Manon Lescaut l'abbé Prévost, analyse de l'oeuvre

Exercice pour la classe de 1ère Le roman et le récit du Moyen Âge au XXIe siècle Abbé Prévost, Manon Lescaut / parcours : personnages en marge, plaisirs du romanesque.

Quiz bac Manon Lescaut parcours / personnages en marge, plaisirs du romanesque

Exercice pour la classe de 1ère Le roman et le récit du Moyen Âge au XXIe siècle Abbé Prévost, Manon Lescaut / parcours : personnages en marge, plaisirs du romanesque.

Citation

Montesquieu comprend, peu après sa publication, le succès de ce roman : « J'ai lu le 6 avril 1734, Manon Lescaut, roman composé par le P. Prévost. Je ne suis pas étonné que ce roman, dont le héros est un fripon et l'héroïne une catin qui est menée à la Salpêtrière, plaise, parce que toutes actions du héros, le chevalier des Grieux, ont pour motif l'amour, qui est toujours un motif noble, quoique la conduite soit basse »

Une oeuvre du parcours bac EAF 2023, Manon Lescaut personnages en marge, plaisirs du romanesque

 

Abbe prevost

Quiz bac 2023 Manon Lescaut l'abbé Prévost, analyse de l'oeuvre

Exercice pour la classe de 1ère Le roman et le récit du Moyen Âge au XXIe siècle Abbé Prévost, Manon Lescaut / parcours : personnages en marge, plaisirs du romanesque.

Quiz bac Manon Lescaut parcours / personnages en marge, plaisirs du romanesque

Exercice pour la classe de 1ère Le roman et le récit du Moyen Âge au XXIe siècle Abbé Prévost, Manon Lescaut / parcours : personnages en marge, plaisirs du romanesque.

Quiz bac Manon Lescaut Prévost, Tiberge et Des Grieux à St Lazare

Exercice pour la classe de 1ère Le roman et le récit du Moyen Âge au XXIe siècle Abbé Prévost, Manon Lescaut / parcours : personnages en marge, plaisirs du romanesque.

Quiz bac pour réviser l'incipit de Manon Lescaut, Prévost

Exercice pour la classe de 1ère Le roman et le récit du Moyen Âge au XXIe siècle Abbé Prévost, Manon Lescaut / parcours : personnages en marge, plaisirs du romanesque. L'incipit de Manon "Ayant repris mon chemin par Evreux... sentiment de modestie" Support texte

Quiz bac n°2 pour réviser l'incipit de Manon Lescaut, Prévost.

Exercice pour la classe de 1ère Le roman et le récit du Moyen Âge au XXIe siècle Abbé Prévost, Manon Lescaut / parcours : personnages en marge, plaisirs du romanesque. "J'entrai avec peine..." à "... lui vouloir du bien." Support texte. Extrait n° 2 pour organiser les révisions et étudier l'incipit 

Quiz bac Manon Lescaut Prévost, la scène du prince

Exercice pour la classe de 1ère Le roman et le récit du Moyen Âge au XXIe siècle Abbé Prévost, Manon Lescaut / parcours : personnages en marge, plaisirs du romanesque. Support texte

Quiz bac Manon Lescaut Prévost, l'enterrement de Manon

Exercice pour la classe de 1ère Le roman et le récit du Moyen Âge au XXIe siècle Abbé Prévost, Manon Lescaut / parcours : personnages en marge, plaisirs du romanesque. Support texte 

Jules Massenet est le premier, en 1884, à créer au Théâtre national de l’opéra-comique, Manon, une adaptation du roman de Prévost. Lui succède l’italien Giacomo Puccini, qui fait de Manon Lescaut, en 1893 au Teatro Regio de Turin, un drame lyrique 

Pour aller plus loin dans les révisions

Es-tu prêt pour l'oral, la grammaire, l'entretien?

Tous les quiz bac 2023, auteurs, oeuvres, parcours, études linéaires, mouvements littéraires, grammaire, lectures cursives

Les derniers quiz ajoutés.

Exercices français 1ère parcours bac roman, théâtre, poésie, littérature d'idées - Progressez avec les quiz, questionnaires, QCM corrigés

Exercices 2 2

Exercices français 1ère parcours bac roman, théâtre, poésie, littérature d'idées - Progressez avec les quiz, questionnaires, QCM corrigés 

Exercices français 1ère parcours bac roman, théâtre, poésie, littérature d'idées - Progressez avec les quiz, questionnaires, QCM corrigés Révisions pour l'oral et l'écrit EAF

EAF 2023, séquence roman

EAF 2023, séquence théâtre

EAF 2023, séquence littérature d'idées

EAF 2023, séquence poésie

Abbé Prévost personnages en marge plaisirs du romanesque

Ajouter un commentaire