La princesse de Clèves, La Fayette, un roman classique ou précieux? Bac EAF 2022

Dissertation sur une oeuvre au bac de français 2022-bacs général et technologique Le roman et le récit du Moyen Âge au XXIe / parcours, individu, morale, société

La fayette

La Princesse de Clèves respecte l'essentiel des Règles classiques - On ressent l'influence de la préciosité

La princesse de Clèves de La Fayette : un roman classique ou précieux ?

 

 

Le programme du bac de français 2022

Classe de première de la voie générale et de la voie technologique

Objet d'étude : Le roman et le récit du Moyen Âge au XXIe siècle

 Madame de Lafayette, "La Princesse de Clèves" / parcours : individu, morale et société.

 

 

A consulter
Mouvement littéraire, le classicisme

La Princesse de Clèves La Fayette bac 2020.Résumé, éléments historiques,littéraires, préciosité, le théâtre classique, le mouvement libertin

Biographie et questionnaire sur Marie-Madeleine Pioche de La Vergne, comtesse de La Fayette-Le programme du bac de français 2020

La Princesse de Clèves La Fayette commentaire littéraire, question de grammaire et questionnaire sur l'incipit pour l'EAF 2020
 

 

 

Est-ce un roman classique ?

 

La Princesse de Clèves respecte l'essentiel des Règles classiques. L'impact est très net

On a

Un respect des règles du théâtre classique.

une unité de temps, le roman se passe sur une année

Une unité d'action, le récit se déroule autour d'une seule action

Un souci de vraisemblance du fait de l'ancrage historique et à la psychologie des personnages.

On note également un impact classique au niveau de l'écriture de La Fayette.

Le mariage est le nœud de l'intrigue (sans la rencontre chez le bijoutier qui arrive avant celle de M. de Nemours et de la jeune femme au bal, celle-ci n'aurait pas fini sa vie de manière aussi pieuse.

L'aveu de la princesse constitue le renversement qui conduit à la catastrophe

Le dénouement est la mort, non de la princesse mais de son époux. Le nœud est dénoué, celui de l'intrigue et du mariage puisque la princesse n'est plus lié à M. de Clèves.

= On retrouve cette trame dans le théâtre du XVI et du XVIIe siècle.

 

Est-ce un roman précieux ?

 

On ressent l'influence de la préciosité, Madame de la Fayette fréquente les salons précieux de l'hôtel de Rambouillet et de Madeleine de Scudéry. La Fayette est donc une précieuse. Mais quelles sont les marques de préciosité du roman ?

- On peut parler de l'importance accordée au thème de l'amour, thème favori des salons précieux. On retrouve de nombreux questionnements sur le thème de l'amour dans l'oeuvre de La Fayette. Par exemple, l'aveu de Madame de Clèves à son mari car elle en aime un autre est une question précieuse : faut-il qu'une femme avoue à son mari qu'elle a un amant ? Il s'agit ici de la question de l'amour pur, vertueux, respectueux des convenances qui alimentait les salons de l'époque et que l'on retrouve dans le roman. On pourrait encore citer comme deuxième exemple, la conversation très précieuse entre la reine Dauphine et le prince de Condé sur l'opinion de monsieur de Nemours qui estime qu'un amant souffre si sa maîtresse se rend au bal.

-La princesse de Clèves et le duc de Nemours représentent l'idéal précieux, ils sont gracieux, intelligents, beaux. Ils incarnent l'amour idéal, l'amour pur. L'idéal précieux demeure seulement un idéal avec la jalousie et les tromperies que cela suppose, on voit en effet madame de La Fayette en proie à la jalousie, «elle se trompait elle-même et ce mal qu'elle trouvait si insupportable, était la jalousie avec toutes les horreurs dont elle peut être accompagnée ». Cet idéal précieux demeure comme tout idéal inaccessible et se nourrit aussi de valeurs défendues.

-Certaines actions sont peu vraisemblables comme l'exemple de la lettre subtilisée et l'aveu à son mari que l'amant caché entend.

-Le vocabulaire est précieux, nous trouvons des termes abstraits, des néologismes -

  • « [...] elle loua Monsieur de Nemours avec un certain air qui donna à Madame de Chartres la même pensée qu’avait eue le chevalier de Guise » (Première Partie)

« Je crois devoir à votre attachement la faible récompense de ne vous cacher aucun de mes sentiments et de vous les laisser voir tels qu’ils sont. » (Quatrième Partie)

 

dissertations sur le roman, au programme au bac de français 2022 -Dissertations sur les Mémoires d'Hadrien, Yourcenar, le Rouge et le noir Stendhal -La princesse de Clèves, La Fayette

 
 

Question de grammaire à l'oral du bac de français - Repérage de deux subordonnées de concession dans l'incipit de la princesse de Clèves

Question de grammaire

Repérage de deux subordonnées de concession dans l'incipit

Consulter le texte et le commentaire 

 Subordonnée de concession : "quoique sa passion pour Diane de Poitiers (...) plus de 20 ans" ---> Montre la passion du roi pour Diane de Poitiers "quoiqu'elle eût passé la première jeunesse" ---> reine n'est plus toute jeune Diane de Poitiers est nommée avant la reine. On a donc une infidélité affichée et un malheur prévu

La proposition subordonnée circonstancielle de concession (appelée concessive) est utilisée lorsqu’un fait ou une action n’entraîne pas le résultat attendu. Elle exprime la contradiction entre 2 faits qui semblent pourtant liés dans une relation de cause à effet.

Elle commence par : alors que, tandis que, bien que, quoique, loin que, sans que, quand bien même, alors même que, même si, encore que.

Questions de grammaires possibles à l'oral du bac de français 2021, nouveau programme - CLXI, Lettres Persanes, Montesquieu, Roxane à Usbek - Trois questions de grammaire à l'entretien sur les Lettres

Date de dernière mise à jour : 03/09/2021

Ajouter un commentaire