La princesse de Clèves, l'aveu au prince, commentaire littéraire, linéaire La Fayette, EAF 2022

« -Eh bien, Monsieur, lui répondit-elle... qui est celui que vous voulez éviter. » Le roman et le récit du Moyen Âge au XXIe / parcours, individu, morale, société bac de français 2022

La fayette

Comment répondre en 2 minutes à la question de grammaire ? Episode ROMAN.

3 questions de grammaire sur 3 énoncés de Stendhal, Madame de La Fayette et Yourcenar.

Consulter le dossier 

Comprendre le contexte historique et culturel de Madame de Lafayette.

En quoi le classicisme, le cartésianisme et le jansénisme sont présents dans la Princesse de Clèves ?

La portée du titre de l'oeuvre de Madame de LA FAYETTE

Découvrez comment exploiter à l'oral et à l'écrit la portée du titre "La Princesse de Clèves".

PARCOURS LAFAYETTE

Découvrez dans cet épisode ce que vous devez retenir du parcours " Individu, morale et société".

PREMIÈRE - ÉTUDE DE LA LANGUE : DIRE OU NE PAS DIRE ? LA NÉGATION DANS LA SCÈNE D'AVEU DE LA PRINCESSE DE CLÈVES

L'exigence de transparence entraîne Mme de Cleves hors des conventions et bien au delà de la morale.

Le programme du bac de français 2022

Classe de première de la voie générale et de la voie technologique

Objet d'étude : Le roman et le récit du Moyen Âge au XXIe siècle

 Madame de Lafayette, "La Princesse de Clèves" / parcours : individu, morale et société.

 

 

A consulter
Mouvement littéraire, le classicisme

La Princesse de Clèves La Fayette .Résumé, éléments historiques,littéraires, préciosité, le théâtre classique, le mouvement libertin

Biographie et questionnaire sur Marie-Madeleine Pioche de La Vergne, comtesse de La Fayette-Le programme du bac de français 

La Princesse de Clèves La Fayette commentaire littéraire, question de grammaire et questionnaire sur l'incipit, extrait "la magnificence..." pour l'EAF 

Autre extrait de l'incipit à étudier 

Explication linéaire, l'aveu au prince

 

 

Introduction :

La princesse de Clèves est un roman de Mme de La fayette du XVIIème siècle qui se passe au XVIème siècle à la cour d'Henri II (fils de François 1er).

 Une scène hors du commun

Le Prince insiste afin de savoir la vérité "Eh bien" "en se jetant à genoux" --> rupture des conventions -  Image d'une femme à genoux très belle ---> image religieuse Hyperbole : "le plus malheureux des hommes", "si violente", "d'une beauté si admirable" " le visage couvert de larmes" image de saints

-  Les hyperboles soulignent le caractère admirable et extraordinaire -

Phrases impersonnelles "on" "il faut" "tout ce que". Parallélisme : "Il faut avoir plus d'amitié et plus d'estime pour un mari que l'on en a jamais eu" / "vous paraissez plus digne d'estime et d'admiration que tout ce qu'il y a jamais eu de femme au monde" "plus admirable mari du monde" / " plus admirable des femmes" ---> tous les 2 sont extraordinaires et se ressemblent

- Renversement des rôles : M. Cleves lui demande pardon : concours d'excuses

II/ un aveu extaordinaire

Elle fait l'aveu afin de quitter la cour "Si j'avais encore Mme Chartre pour me conduire" ---> elle lui demande de remplacer sa mère : d'être son guide de conscience 

- Périphrase : marque de faiblesse" : preuve d'amour pour Nemours "innocence de ma conduite" : elle n'a pas commis l'adultère "le parti que je prends" : aveu qu'elle vient de faire "sentiments qui vous déplaisent" : amour pour une autre personne que M.Cleves

Champs lexical de l'éloignement : "m'eloigner", "éviter" "retirer"  :  Suite d'impératifs de supplications. Ils montrent que son sens du devoir est plus fort que de céder à la tentation "conduisez moi" "ayez pitié de moi' " aimez moi encore si vous le pouvez" 

- Rythme ascendant avec des vers de plus en plus longs,  4 puis 6 puis 10 mètres

III/ la passion de Mr Clèves

Il apparaît comme un personnage tragique

- expression de sa souffrance : "la tête appuyée sur ses mains" "il pensa mourir de douleur" "hors de lui même " "affection aussi violente" " le plus malheureux des hommes" 

-  Superlatif + hyperbole qui montrent qu'il souffre - conflit intérieur 

- admiration  - "rendez malheureux par la plus grande marque de fidélité que jamais une femme ait donnée à son mari"

- dédoublement de personnalité : "j'ai tout ensemble la jalousie d'un amant et d'un mari". Mari  : c'est une question d'honneur, amant  : c'est la douleur, la souffrance, Interrogation intrusive qui montre sa jalousie " Mme cet homme heureux qui vous donne cette crainte? Depuis quand vous plaît- il? Qu'a t -il fait pour vous plaire ? Quel chemin a t il trouvé pour aller à votre coeur ? "Sa souffrance est grandissante

Conclusion :

ce qui est marquant dans ce passage est la démarche de Mme  de Clèves qui avoir pour mieux résisté, demande à son mari d'être un directeur de conscience. Mme de Clèves se leurre et affirme qu'il n'en abusera pas alors que sa jalousie va le pousser à faire suivre sa femme et qu'il en mourra. L'exigence de transparence entraîne Mme de Cleves hors des conventions et bien au delà de la morale.

 

 

 

Autres questionnaires pour vous entraîner

La Princesse de Clèves, Un bal à la cour

l'incipit "Il parut alors une beauté à la cour", la princesse de Clèves

L'incipit "la magnificence et la galanterie...", la Princesse de Clèves
 

 

 

Questions générales sur la scène de l’aveu

On sait que le passage à l’acte est progressif car la princesse a eu l’idée à plusieurs reprises de tout avouer à son mari. On a donc une scène préparée. C’est une scène clé apparue choquante en son temps. En effet, on peut se demander pourquoi elle avoue au risque de le faire souffrir. Elle refuse la galanterie, l’apparence, la dissimulation, le mensonge. Elle ne se conforme pas aux usages de la société. Elle refuse le conflit entre sa raison et sa passion. L’aveu se fait sous les yeux de Nemours caché dans l’ombre. On peut donc mesurer la tension psychologique entre les époux, la dimension dramatique et le romanesque.

Vous devez après lecture de ces notes pouvoir répondre à ces questions générales :

Avons-nous une scène cruciale dramatisée?

Le passage à l’acte est-il progressif? Pourquoi? Justifiez votre réponse

Montrez que c’est une scène clé

Pourquoi selon vous ce passage a t’-il pu choquer en son temps?

Selon vous, pourquoi la princesse décide t’elle de tout avouer?

Se conforme t’elle aux usages de la société de son temps?

Comment gère t’-elle le conflit entre la raison et la passion?

Quel est le contexte de l’aveu?

Monsieur Nemours est-il présent?

Quel impact cela a t’-il?

La présence cachée de Nemours renforce t’-elle l’aspect romanesque du passage?

La tonalité est-elle en outre dramatique?

Questions sur le commentaire :

I -

En quoi peut-on parler d’une scène hors du commun?

Qu’est-ce que le prince recherche?

Comment la vérité éclate t’-elle?

Comment la princesse se libère t’-elle de la vérité qui la fait culpabiliser?

Comment cette culpabilité se traduit-elle?

Respecte t’-elle les conventions?

Relevez l’image religieuse

Relevez les hyperboles et les connotations religieuses

Que marquent les hyperboles?

Combien de phrases impersonnelles avons-nous dans ce passage?

Que traduit-elle?

Relevez les parallélismes et expliquez les

En quoi pouvons-nous parler d’un renversement des rôles?

Quelle est l’attitude des deux époux?

Comment ressentez-vous cette scène d’aveu? Justifiez

II -

En quoi avons-nous un aveu extraordinaire?

Qui est cité en référence pour imager son guide de conscience?

Relevez une périphrase : quel est son sens?

Définir la périphrase

Quelles sont les expressions qui reflètent et trahissent son amour pour Nemours?

Relevez le champ lexical de l’éloignement

Que mettent en évidence les impératifs de supplication?

La princesse est-elle davantage assimilée à une femme passionnée ou à une femme ayant le sens du devoir, une femme raisonnable?

Analysez en justifiant votre réponse le rythme ascendant et les vers de plus en plus long

III -

La passion de Mme de Clèves :

Comment le personnage de Mr de Clèves apparaît-il dans cette scène de l’aveu?

Est-il un personnage tragique? En quoi?

Relevez les expressions de la souffrance

Quelles sont celles qui trahissent la plus haute souffrance morale?

Quelles en sont les manifestations physiques?

Montrez que le superlatif et l’hyperbole accentuent l’impression grandissante de la souffrance indescriptible de Mr de Clèves

Comment se traduit son conflit intérieur?

Peut-on parler «?d’un dédoublement?» mari et amant en la personne de Mr de Clèves? Pourquoi? Justifiez en citant le texte

Que symbolise le mari?

Que symbolise l’amant?

Etudiez les questions et montrez qu’elles scandent la progression de sa souffrance

Questions sur la conclusion :

Que pensez - vous de la scène de l’aveu?

Est-elle essentielle pour la suite de l’histoire?

De quoi est-elle annonciatrice?

Qu’avez-vous trouvé de plus marquant dans ce passage?

L’exigence de transparence de Mme de Clèves va t’-elle la conduire au-delà de la morale?

 

dissertations sur le roman, au programme au bac de français 2022 -Dissertations sur les Mémoires d'Hadrien, Yourcenar, le Rouge et le noir Stendhal -La princesse de Clèves, La Fayette

Question de grammaire à l'oral du bac de français - Repérage de deux subordonnées de concession dans l'incipit de la princesse de Clèves

Question de grammaire

Repérage de deux subordonnées de concession dans l'incipit

Consulter le texte et le commentaire 

 Subordonnée de concession : "quoique sa passion pour Diane de Poitiers (...) plus de 20 ans" ---> Montre la passion du roi pour Diane de Poitiers "quoiqu'elle eût passé la première jeunesse" ---> reine n'est plus toute jeune Diane de Poitiers est nommée avant la reine. On a donc une infidélité affichée et un malheur prévu

La proposition subordonnée circonstancielle de concession (appelée concessive) est utilisée lorsqu’un fait ou une action n’entraîne pas le résultat attendu. Elle exprime la contradiction entre 2 faits qui semblent pourtant liés dans une relation de cause à effet.

Elle commence par : alors que, tandis que, bien que, quoique, loin que, sans que, quand bien même, alors même que, même si, encore que.

Questions de grammaires possibles à l'oral du bac de français 2021, nouveau programme - CLXI, Lettres Persanes, Montesquieu, Roxane à Usbek - Trois questions de grammaire à l'entretien sur les Lettres

Date de dernière mise à jour : 03/08/2021

Ajouter un commentaire